JEFF

l'interview

 

Ce biker qui n'a jamais été motard

promène son look british et sa bonne humeur

dans tous les grands événements Harley.

JR

 

rien de grand ne s'accomplit

dans un monde sans passion!

JR: C'est ta devise ?

JEFF: C'est une constatation !

JR: Tu as quel age ?

JEFF: 44 ans

JR: Racontes ta première passion ?

JEFF: En 1972, pour ma première communion mon parrain m'a offert un vélo "demi course", le samedi suivant, j'étais inscrit au vélo-club d'Épernay.

JR: Pourquoi cette précipitation ?

JEFF: L'hérédité: mon grand père, ancien coureur cycliste, m'avait depuis longtemps communiqué son enthousiasme pour la petite reine.

JR: Tu as suivi son exemple ?

 

JEFF: Oui, j'ai couru pendant 8 ans. A 16 ans, j'ai été champion de Champagne en contre la montre sur route et par équipe, j'ai également participé à de grandes classiques avec les frères Simon.

JR: Je suppose que ta vie ne s'est pas arrêtée à 20 ans et que ton service militaire à la BA 112 de Reims n'a pas été une vraie passion ?

JEFF: Non, pas vraiment... bien que ce fut un pur moment de rock an roll.

JR: Après l'armée ?

JEFF: Il a fallu se mettre sérieusement au boulot. J'ai rencontré Catherine avec qui je suis marié depuis 24 ans. Et c'est elle qui m'a fait découvrir ce qui allait devenir mon principal hobby... Le golf !

JR: Chariot ou voiturette ?

JEFF: Sac ! Le golf c'est un sport, c'est moins dur que le vélo, mais tapes toi un sac sur le dos pendant 7 bornes et 3 heures et tu verras.

JR: C'est tout vu, pour moi le golf c'est surtout le club house !

JEFF: C'est pas mal non plus mais l'handicap ne compte pas de la même manière.

JR: Pas de golf sans compétitions, pas de compétitions sans paris ?

JEFF: Le golf ça a été 10 ans de ma vie, 10 ans de compétitions et deux années capitaine de jeux.

JR: Capitaine de jeux ? expliques ?

JEFF: Au niveau du club, j'étais le sélectionneur afin de constituer et d'organiser les équipes pour les compétitions.

JR: J'espère que c'était plus cool que pour les sélectionneurs de foot. Parles des paris ?

JEFF: C'est une des grandes traditions du golf, on parie sur tout, sur le par d'un trou, sur le parcours, sur tout ce qui bouge...

JR: Finalement, un jour tu t'es retrouvé en moto ?

JEFF: Non pas vraiment, sauf celle avec laquelle j'ai passé le permis.

JR: Expliques ?

JEFF: Je n'ai jamais voulu faire de la moto. Mon truc... mon rêve... c'était piloter une Harley Davidson !

Il y a 6 ans, sur un pari... au golf... j'ai passé mon permis,  j'avais 38 ans et jamais roulé en bécane.

En un mois et demi c'était torché, mon permis en poche et... mon pari aussi.

JR: Alors Harley ... racontes ?

JEFF: Le choc... noir et orange, le coup de foudre ma première HD, mon Dyna 1340.

JR: Un Dyna, pour Catherine ça devait pas être la fête tous les jours ?

JEFF: Exact puisque pendant 3 ans je roulais pratiquement toujours seul et par tous les temps, avec le Chapter de Reims.

JR: Finalement, Catherine a vaincu le Dyna et tu es passé au Road King.

JEFF: Oui, mais il n'a pas fallu me pousser beaucoup, j'avalais un maximum de kilomètres et le Road King c'est la star du bitume.

JR: Tu participais au fonctionnement du Reims Chapter ?

JEFF: Oui, c'est une équipe extra et j'en ai été l'historien.

JR: Avec tes Harley tu as vu du pays ?

JEFF: Des pays, oui !

En 2003 les States, d'Orlando à Quai West en passant par Daytona, Miami et la traversée des Everglades où mon cuir n'a jamais arrêté les moustiques locaux. Ils sont spécialement entraînés pour becqueter du biker.

Bien sûr, je participe à presque toutes les grandes manifestations HD.

JR: Pourquoi le Chapter de Nice ?

JEFF: Il y a quelques années "en 1999" j'avais rencontré Phido à Metz et aussi à Reims à l'occasion du Rallye de Champagne 2000. Je ne me suis pas posé de question en arrivant ici, j'ai directement été m'inscrire auprès de Phido.

JR: Aujourd'hui tu roules en Electra, mais quelle HD préfères tu ?

JEFF: Je les aimes toutes, elles sont toutes différentes mais mon coeur reste auprès de mon Road King, qui m'a été piqué à Juan les Pins en juillet 2003.

JR: T'as jamais eu de nouvelles ?

JEFF: Tu rigoles, les voyous qui ont embarqué ma bécane sont loin maintenant.

JR: Pour conclure, traditionnelle question: qu'est ce tu aimes et qu'est ce que tu n'aimes pas ?

JEFF: J'aime partager mes passions sans me prendre la tête avec des faux problèmes. L'amitié a un prix, celui de la compréhension et de l'écoute des autres !

JR: Je te remercie d'avoir accepté cet interview et je te souhaite toute la réussite possible.

 
interview JR, photos Jeff, Marie, Karine