LA JOURNEE DES LADIES

DU FREJUS ESTEREL CHAPTER

 

Chaque année au mois de mars, il y a 2 grands moments pour la Femme.
La journée internationale de la Femme le 8 mars et la sortie des Ladies du Chapter de Fréjus. Cette année, la mémorable journée des bikeuses était le 19 mars.

 

Tout à commencé par une matinée plutôt pluvieuse vers 9 H 30 . Une quarantaine de Harley Davidson s’étaient données RDV à Fréjus pour la sortie traditionnelle des Ladies.

 

Jacklyn, « Activities Officer » et « Ladies Of Harley Officer », a su motiver les 25 femmes présentes pour organiser une journée riche en évènements.

 

Le run de cette journée était totalement inconnu des bikers mais pas de Patrick, le Road Captain de la sortie.

Des équipes de 4 hommes sont constituées par tirage au sort et ces derniers doivent découvrir la destination de chaque étape par résolution d’un rébus ou d’une charade.. encore fallait il en trouver le texte.

 

Ce ne sont plus les poignets de bikers mais les neurones qui doivent travailler aujourd’hui.

 

C’est ainsi qu’à chaque arrêt, une nouvelle équipe de 4 hommes cherche.. et creuse au plus profond de sa matière grise (une équipe = un esprit) pour en sortir "la substantifique moelle " tel que décrite par François Rabelais au XVIème siècle ".


Charge aux Ladies de veiller à la régularité des jeux.

La première épreuve, résolue avec brio, nous conduit à Bagnols en Forêt, village perché du pays de Fayence situé à moins de 20 kms de la mer.

 

Arrêt sur la place du village, entourée de superbes marronniers.

 

Les bikers de la nouvelle équipe doivent se déguiser en femmes, journée oblige.

 

Après quoi, le patron du Bar du Commerce leur remettra l’enveloppe contenant la charade.

 

Merci pour son concours amical.

La deuxième étape nous amène à Saint Paul en Forêt, petit village récent qui est devenu majeur en 1824, en abandonnant la tutelle de Fayence.


Les autres épreuves nous font découvrir les merveilleux villages de Callian et de Montauroux où le célèbre couturier Christian Dior avait établi sa résidence d’été.

Une escale à la caserne des pompiers est prévue, avec une première épreuve.

 

Cette fois-ci plus physique qu’intellectuelle, ouf !

 

« Le lancer de corde de pompiers » au travers d’une fenêtre, plus facile à dire qu’à faire..

 

Par charité fraternelle, je ne ferais pas l'inventaire des bikers qui ont loupé la fenêtre..

A l’heure de l’apéritif, la charmante cité provençale de Peymeinade sera traversée par notre cortège de motos pour le plus grand plaisir de ses habitants.


A la Roquette sur Siagne, le restaurant du Centre nous réserve un accueil très chaleureux pour notre pause déjeuner.

 

Un excellent repas nous fut servi dans une ambiance de bikeurs.

 

Josée, la femme ( encore une ) du patron a réalisé un de ses rêves, chevaucher une Harley Davidson.

 

Laurent, un des Road Captain du Chapter de Fréjus a été chargé de cette délicate mission.. la dame a pour mauvaise habitude de rouler en Goldwyn...


Retour par le bord de mer entre Mandelieu et Saint-Raphaël.

 

Trajet balayé par un vent d’ouest, c'est de saison et toujours un paysage aussi beau entre bleu, rouge et vert.

Pour que tous les bikers soient égaux, Jacklyn, la "MO" (lire Malicieuse Organisatrice) avait.. dans le plus grand secret réservé un run spécial pour le staff masculin.

 

C'est ainsi que Patrick, JR, Phil et moi-même avons été dans l'obligation de subir deux terribles épreuves.. celle du "body-crash ballon" et celle de l'extraction de la balle de ping-pong.

 

Bravo à Jacklyn et à Patrick les organisateurs de cette rude journée.. pour les hommes .

un clic ici pour voir l'album de 110 photos

Article: Jean-Ber, Photos: Bernard, Jean-Ber, Jean-Claude, JR, Serge