Le Chapter de Strasbourg

fait son carnaval


Skipper ou Biker, tous à la « Régate »

 

« Tiens bon la barre et tiens bon le cap », toutes les routes menèrent à la Régate ce vendredi 18 février 2007 pour une soirée de carnaval.


La soixantaine de Membres de l’Alsace Chapter s’était mobilisée pour s’éclater dans un univers essentiellement de pirates sur toile de fond de crique antillaise abritée.

 

Tous les ingrédients étaient réunis pour que l’ambiance atteigne vite son paroxysme sous les platines diaboliques de notre DJ attitré sous la signature de « Z » pour la soirée.

A peine le « Punch maison » de bienvenue servi, la première chenille serpentait déjà la salle en racolant tout ce qui pouvait bouger !


Mais comme le dîner faisait parti de la soirée, tout ce petit monde très en couleur pris place à table.

 

Les grandes théories étaient abordées pour refaire le monde, préparer et planifier les futures sorties du Chapter.

 

Tout naturellement , tous ces sujets traités étaient ponctués de rire et autres manifestations d’enthousiasme.

A peine les plats calés dans l’estomac, la musique redevint la déesse de la soirée en agitant ses personnages burlesques à ses rythmes comme le chef d’orchestre dirige ses cordes, cuivres et autres batteries.

 

Pantins, pirates et autres vaches se défièrent à la danse sous bâton pour le plus grand plaisir des invités et montrer la souplesse légendaire du corps humain quel que soit son âge. . . .


Mais ce sont toujours les bons vieux rocks et tubes des années 70 à 80 qui remportèrent le plus grand succès.

Les différents déguisements accentuaient encore plus l’apparence de corps désarticulés qui dressent un tableau en 3D irréel dans ce repère occasionnel de corsaires et autres flibustiers.


La Régate ne voyait plus la scène désemplir des membres de l’Alsace Chapter qui ont su tenir l’ambiance tout au long de cette soirée.


Ce n’est qu’au petit matin , que les articulations ont eu raison des trémoussements infatigables , et ont invité les plus téméraires à retrouver le garage de leur passion commune aux lettres immuables noires et orange : HD

Article et photos Thierry