Pour le Caen Côte de Nacre Chapter, les balades du dimanche sont importantes, chacun pouvant se retrouver autour d’une même passion, la Harley-Davidson, mais les moments les plus forts restent, sans aucun doute, les actions menées pour les enfants et particulièrement les enfants malades.

En ce dimanche de fin avril, le brouillard nappait les côtes du Calvados, la mer légèrement houleuse et les vagues s’écrasant sur la plage rappelaient que le Jour J, la tempête sévissait sur toute la Normandie.

 

Mais c’est avec chaleur que le Caen Côte de Nacre Chapter, de nombreux bikers indépendants, amis de Dominique, l’organisateur de la manifestation, de nombreux collectionneurs de véhicules militaires d’époque, Harley-Davidson, Jeep, Kubel, .. se sont réunis pour un hommage à Bruno, disparu prématurément à 18 ans en décembre, atteint par la maladie, avant d’avoir pu réaliser son rêve, fouler les plages du Débarquement.

Jean-Paul Marie, pédopsychiatre, président de l’association “Rêve d’enfant”, voulait tant que Bruno puisse venir réaliser son rêve.

 

La maladie en aura décidé autrement mais Dominique et le CCNC ont tenu à mettre en place cette journée, en présence des parents et de la petite soeur, venus spécialement de Martigues.

 

A Saint-Laurent-sur-Mer, face au Monument “Les braves”, qui se dresse fièrement face à la mer, sur cette plage d’Omaha Beach, le maire de la commune, M. Mouquet, s’est engagé dans ce projet en organisant une célébration officielle avec un lever des couleurs au son des huit hymnes nationaux.

“Bruno, tu es parti pour l’éternité, revêtu de ta tenue de Goumier.

 

Une de tes passions, c’était la seconde Guerre Mondiale.

 

Tu admirais ces jeunes qui avaient le même âge que toi, jetés à la mer sur les plages de Normandie ou de Provence et devant rejoindre la rive.


Quelques uns s’en sont sortis; d’autres sont restés sur le sable... pour la liberté !

Bruno, tu es comme eux, ni le premier, ni le dernier...

 

Malheureusement, des jeunes laissent leur vie pour faire progresser la science. Carole avant Bruno, puis Angelo, Théo...

Après un dur combat, tu es maintenant en paix, Bruno.

 

Adieu, soldat Bruno.
 

Je te salue une dernière fois.
 

Tu as rejoint tous mes petits amis...

La prochaine fois que vous regarderez les étoiles, choisissez la plus belle...


Vous entendrez rire Bruno...

article et photos Jean-Pierre