Le Chapter

d'Orléans

a fêté ses

10 ans

les invités, 6 500 huîtres et 260 Bikers

Depuis de nombreux mois, nous avions pris rendez vous pour ce dix novembre, plus exactement depuis le fabuleux interchapter organisé par Orléans en avril 2007.

 

A cette occasion, nous avions rencontré ces nouveaux amis, simples, chaleureux et entreprenants.. des Bikers.

 

Cette année, Orléans organise pour la troisième fois la maintenant célèbre soirée huîtres.. avec un plus, la célébration du dixième anniversaire de la création du Chapter.

 

Jean, le Chapter director, semble détendu ? Catherine, mine de rien, a le "compte-stress" dans le rouge.. voir plus, tous les membres du bureau sont sur le pont.

Il est 18 heures, et pendant que la ruche des bénévoles s'active, les 260 convives prennent possession de leurs tables, confortables et superbement dressées.

 

Instinctivement les Bikers trouvent le bar "c'est un métier" et s'approvisionnent en champagne et autre apéritifs, il y a de tout.. ça aussi, c'est un métier !

 

Les Chapters de Ballainvilliers, Cornouaille Quimper, Ducs de Normandie, Lille Europe, Nantes Océan, Pays d’Othes, Paris Sud Est, Paris Bastille, Reims, les Belges d'Hannut et de Mons et L'Anglais d'Essex, partenaires habituels d'Orléans étaient représentés.

 

Il y avait aussi quelques membres de Fréjus, emmenés par Jean-Claude, un fidèle des fêtes Orléanaises.

Le groupe Impact, chargé de la première partie de la soirée..et.. l'apéro.. ne tardent pas à mettre le feu, c'est fou, il n'est pas 20 heures et déjà tout le monde est debout.

 

Véro.. entre deux rocks interprétés avec énergie et talent, nous gratifie d'un instant suave, en direction d'un Biker d'Hannut qui a eu quelque mal à reprendre sa respiration.

 

La soirée s'engage et autant sacrifier tout de suite à la tradition avec les félicitations et remerciements d'usage.

 

Stéphane Sahakian, le manager du HOG France était présent. Au nom du HOG, il a félicité les membres du Chapter d'Orléans pour l'ensemble de leur action.

Gérard, le sympathique concessionnaire d'Orléans, très actif, s'affairait derrière le bar jusqu'au moment de venir sur scène (ci - dessus entre Jean et Stéphane).

 

La boucle ne serait pas bouclée sans la présentation des  HOG Chapters présents, invités à nous adresser chacun un petit message.

 

Pendant ce temps, en cuisine, 6500 huîtres débarrassées de leurs couvercles découvraient la joie du plateau et de la glace.

Le deuxième gag de la soirée, oui, le premier je vous le raconterai après.. c'est le "table captain" désigné à chaque table.

 

Conscients qu'il s'agissait là d'un poste de première importance, notre table a laissé JeffOne s'élire à cette distinction.

 

Après l'honneur.. la plus dure réalité.. le Job.

 

Organisateurs qu'ils sont à Orléans, le rôle du "table captain" consiste à approvisionner la table, en résumé à faire le service..

 

Bon joueur et amusé par ce nouveau boulot, notre Jeff a assumé sa tache avec maestria, des entrées aux desserts.

Occupés que nous étions à déguster les huîtres extraordinaires de fraicheur.. et ouvertes avec soin ....

 

nous n'avons pas entendu s'installer le groupe Take Five.

 

Le premier accord de guitare nous rappela à l'ordre, la musique allait être bonne !

 

Cette fois, la soirée battait son plein, le blues comme en Louisiane, les huîtres comme en Bretagne, et le Champagne comme à Reims, facile de rendre un Biker heureux !

 

Entre deux huîtres "ou plus", un petit rock, ici Jean-Jacques tente de faire décoller Véro !

Pendant la pose de l'orchestre, la tombola.

 

De nombreux et superbes lots dont un  séjour d’une semaine pour 2 personnes à Hammamet ..

 

C'est l'instant du troisième gag "je sais il y a le premier.."

 

Marie, choisie comme main innocente par Jean pour effectuer le tirage, a commencé par faire gagner le troisième lot à Stéphane et le premier à Jean !

 

Bien entendu, ils ont tous deux remis immédiatement leurs lots en jeux.. mais enfin.. sacrée Marie, à l'avenir si vous voulez faire gagner les "chefs", vous savez à qui vous adresser.

A l'extérieur, un incessant va et vient créait une animation digne d'un grand magasin.

 

Intrigué, j'ai suivi la foule en quête de sensationnel..

 

R.A.S. il s'agit simplement de "seating" spontanés destinés à mutualiser l'espace, soi-disant pollué par le résidu des taxes diverses, et produits issus de la combustion des agents de texture.

 

Peut - être aussi pour favoriser l'évaporation du peu d'alcool contenu dans le Champagne.

 

Ceci étant dit, dehors l'ambiance n'engendrait pas la mélancolie, malgré un thermomètre plutôt bas .

A la croisée des chemins, l'Abbé et son Ambassadeur encadrent Bertrand, ravi de l'hommage.. qui lui est fait par le représentant du Chapter de Mons..

 

Vraisemblablement pour son action dans l'opération Cœur de Biker !

 

Plus sérieusement et pour conclure, chapeau bas !

 

En avril, nous avions été épatés, aujourd'hui nous sommes enthousiasmés, à Orléans il fait bon vivre avec votre Chapter et aussi avec tous les Chapters qui vous sont amis !

 

Bravo, continuez, votre accueil est le plus beau cadeau !

 

J'oubliais.. le premier gag.. pour rejoindre le lieu de la soirée en partant du lieu d'hébergement, il y avait deux solutions, soit le car mis à notre disposition soit son véhicule. Ne connaissant pas la route, un certain nombre de voitures s'est engagé pour suivre le car, nous aussi et nous avons pris la file derrière nos amis Belges pour un trajet prévu de 10 km... 35 km plus loin le premier de la file (celui qui suivait le car) s'arrête, vient nous voir et nous dit " je ne suis pas sûr que ce soit le bon bus.. pourtant il est jaune ! "

C'était pas le bon... ne riez pas .. "trop"

 

un clic ici pour voir l'album de 340 photos

 

un clic ici si vous voulez lire l'article de Catherine sur le site du Chapter d'Orléans

article JR, Photos Marie, Jean-Claude, Jean Paul, JeffOne