Hard Chrome

organise une croisière provençale,

des Baux de Provence à

la falaise de la Madeleine.

 

 

Laurent, directeur du Hard Chrome Chapter, Chapter indépendant de Donzère dans la Drome, nous avait invité pour un run provençal à l'occasion d'une réunion amicale et détendue.

 

Les heureux invités du Dracénie Chapter et du Nomad Chapter, se souviendront longtemps de ce weekend chaleureux et riche de paysages uniques.

 

Marie, qui avait égaré à Faak, deux ou trois de ses vertèbres à force de se contorsionner pour.. non-non, pour photographier, était interdite de bécane et c'est en voiture que nous avons rejoint nos amis.

Rendez vous était pris à Senas, et immédiatement après les retrouvailles, nous entreprenons l'excursion du Blue Fox, un incroyable fourretout érigé à l'American touch.

 

Installé au centre de Senas, ce formidable magasin vaut le détour, sur deux étages, vous trouverez de tout, du surplus US en passant par les boots de chez Gowest et les objets les plus divers..

 

Un stupéfiant et fabuleux bric à brac, à visiter sans modération, prévoyez quelques heures..

 

Après ce pur moment d'exotisme, en selle et direction les Baux de Provence.

Escale obligatoire, le moulin.. non, pas le "pom-pom-pom Vtwin", celui des "belles" lettres...

 

Là, je vous intrigue, mais il s'agit simplement de celui d'Alphonse Daudet situé à Fontvieille, entouré d'oliviers et bercé par les cigales.. quand il n'y a personne..

 

La météo qui avait été annoncée catastrophique.. était inversement et proportionnellement merveilleuse.. t'as vu dès que je côtoie des Hommes de Lettres.. j'en rajoute.

 

Donc, comme il en était question dans le paragraphe précédent, direction les Baux de Provence.. "ça fait deux fois"

Dans un ordre républicain, tel une escouade de la garde du même nom, le groupe rejoint.. les Baux ! si ça y est !

 

Bon, effectivement la photo de gauche ne démontre pas l'ordre parfait.. mais là c'est différent.. on ne roule plus et Laurent se demande où il va bien pouvoir organiser l'apéro.. vous voyez, c'est pas rien !

 

Finalement, l'apéro.. sans alcool.. "en dessous de 45° ça compte pas", est organisé en face du célèbre village et des carrières de pierres ouvertes à flan de colline.

 

La nuit tombe et il est temps de gagner Châteaurenard, notre escale du soir.

Une soirée rock était organisée au 66, mais l'ombre du fameux ballon pas rond planait.

 

Leurs "Tout Noir" rencontraient nos "Tout Bleu" mais nous avions un avantage.. eux ils étaient en gris !

 

Le repas a été studieux.. ne me demandez pas ce que l'on a mangé, c'était bon mais notre estomac était ovale.

 

Enfin avec le dessert, le chant du coq.. ça change du vol de l'aigle, et immédiatement après l'explosion de joie, la crainte des prochains.. c'est dur le rugby.. les Anglais aussi.

L'orchestre qui était sur la réserve, a enfin pu s'exprimer, et c'est vraiment le moins que l'on puisse dire.

 

Jean-Jacques, comme d'habitude très en forme, pour évacuer la pression du ballon, s'est jeté sur la piste de dance, usant jusqu'à la moelle, ses aventureuses et insouciantes cavalières.

 

Rassurez vous, nous avons pris de leurs nouvelles, elles vont mieux.. il parait même que certaines regrettent que ce soit fini !

 

Après toutes ces émotions, au frais, sur la terrasse, Laurent et Jay nous gratifient d'un speech amical et dodo.

Dimanche matin, à dix heures- zéro-zéro.. comme dit Jay, personne n'est prêt.. et tout le monde se marre !

 

Finalement, essence pour les uns, cigarettes pour les autres et le cortège s'ébranle direction la falaise, ici y a pas la mer, mais y a la falaise de la Madeleine.

 

Les petites routes fabuleuses des Gorges de la Nesque   dessèchent.. ni plus ni moins que les autres, et un petit arrêt hydrato-gustatif s'impose rapidement.

 

Encore quelques grimpettes, quelques virages, quelques villages et nous voici face à la falaise.. magique.. imaginez Dieppe au soleil ? géant !

En face de la falaise, le village de Lioux et l'Auberge du même nom.

 

Au menu, le chaudron d'écrevisses et le curry d'agneau, de quoi en oublier le paysage.

 

Pour conclure, un run de qualité, présidé par la gentillesse, assaisonné d'un certain savoir organiser !

 

Merci Laurent et merci l'équipe du Hard Chrome, c'était génial, nous reviendrons.. en moto.

un clic ici pour voir l'album 170 photos

article JR, photos Marie et JeffOne