Ce premier week-end de juin, c'est la fête des mères, mais aussi la naissance du 1er interchapter du grand Est, baptisé "A l'est du nouveau". Les parents de ce nouveau né sont le Haut-Rhin Chapter et le Franche-Comté Chapter. Les autres membres de la famille sont l'Alsace, le Lorraine ainsi que le Reims chapter.
L'organisation de la journée du samedi est assurée par le Haut-Rhin, puis le Franche-Comté prendra la relève dimanche.

Le rassemblement fut donné samedi matin à 9h à la concession de Mulhouse.

 

Pour ne pas rater le départ, Stéphane avait décidé de venir la veille et de camper sur place,  et c'est Philippe, le directeur de la concession, qui fut bien surpris en ouvrant les grilles, de trouver ce client matinal.

 

Puis très rapidement les participants arrivèrent, comme d'habitude les plus éloignés, ceux venant de Reims et de Lorraine, furent les premiers.


Un café fut le bienvenu et apprécié, et Guy, notre boulanger favori nous avait préparé des kouglof (ou kugelopf ou kougelhopf ou encore kougelhoupf en langue locale).

 
Marie Louise a reçu les participants en leur offrant, au nom du HRC, un stylo-souvenir aux couleurs de ce Rallye.

Après quelques conseils de Michel, notre activities-officer, le départ fut donné, à l'heure dite, comme il se doit.

 

Et c'est 68 motos (il y avait un absent), qui prirent la route en direction de l'Allemagne.

 

Matthias nous avait fignolé un itinéraire tiptop à travers le vignoble Rhénan et la forêt Noire.

 

Avec une sécurité assurée d'une façon quasi professionnelle et des Bikers ayant l'habitude de rouler en convoi, à aucun moment un véhicule étranger n'a pu s'immiscer, ce samedi là, dans le groupe.

 

A midi, arrivée dans le brouillard au Feldberg, une petite station de ski sur le point culminant de la forêt Noire, altitude 1493 m.

 

On a de la chance, la semaine passée il y avait ici 10 cm de neige...

Toutes les météos (française, allemande et suisse – puisque nous sommes dans la région des 3 frontières) avaient annoncé la veille des averses et du froid.

 

Mais les dieux étaient avec nous, et pas une seule goutte et même un généreux soleil à partir de l’après-midi.

Sur le retour, à Freiburg, avant le passage de la frontière, petit arrêt au Jack Daniel's, agréable café au bord du Rhin où coule aussi la Weizenbier, une bière blanche spécialité de la région.

A partir de 20h, tous se retrouvent au Kyriad pour une soirée-choucroute-concert avec le groupe les "Méharistes", mais ce soir leur troupeau était loin d'être aussi sobre que les dromadaires.

Pour ne pas être en reste, après le stylo-souvenir de ce matin, c'est au tour du Franche-Comté chapter d'offrir à chacun un petit cadeau.

 

C'est un doubiot.

 

Et c'est quoi donc un doubiot ?


C'est un morceau de tissu, c'est triangulaire, une espèce de fichu foulard qui pourrait se mettre sur la tête, il y est écrit "transmission de passion".

 

Cela pourrait être en bandana, mais venant de Franche-Comté ça devient un doubiot.

Plus la soirée avance.

 

Plus il fait chaud.

 

Plus les "méharistes" chauffent.

 

Plus il fait encore plus chaud !

 

Curieusement les directors sont partis, sauf Alain bien sûr .

 

J'ai oublié de mentionner les 2 Alain du COB venus dans les sacoches de l'Alsace Chapter.

 

Il fait torride.

Dimanche matin à 8h30, la troupe au grand complet, quand même, prend le départ, sous la conduite du Franche Comté Chapter maintenant.

 

Direction Morteau, avec une pause à Saint-Hippolyte, puis repas typique franc-comtois à l'auberge du Vieux-Chateleu.

 

Après les Roechtis avec la saucisse de Morteau, le Morbier, Comté et tomme du Jura, nous redescendons direction Maîche.

 

Sur une belle petite route pentue, sinueuse à souhait et finissant à "Les Gras" se déroule une course de caisses à savon.

 

Petite parade surprise pour les spectateurs ébahis massés sur les bas-côtés.

 

Quelques kilomètres plus tard, c'est déjà la séparation; et vivement la seconde édition.

 

un clic ici pour voir l'album de 170 photos

Article de Jean Paul, Photos Jean Paul, Marie Louise, Sylvie, Michel