Blue Beach

Biker's 2008

Original Bike-Week

Les Blue Beach Biker’s deviendraient ils une référence dans le sud ? On peut sans la moindre hésitation répondre oui à cette question.

 

Au moment où une petite morosité s'installe dans les différents rassemblements et rallyes, le H.D.C. des Blue Beach Biker's, a bouleversé la règle en seulement cinq ans, le résultat est indéniable, les bikers ont répondu présents en masse, avec plus de dix mille entrées.

 

Soit deux mille de plus que le Festival Harley-Davidson de Grimaud!

Force est de constater cette année, sans polémique aucune, que les rassemblements H.D.C. attirent plus de monde que ceux du H.O.G.


Ceci dit, c'est ce samedi matin sous un temps splendide que 16 Templiers montpelliérains décident une petite visite à nos potes de Châteauneuf les Martigues pour leur sixième BBB.

 

Je rappelle aux retraités que la manif démarre le mercredi soir.

Le site est comme toujours sublime, pensez, une pinède ombragée avec deux bruits caractéristiques qui se conjuguent, pots débridés et cigales et un parking très protégé reçoit nos brêlons toujours à l'ombre.

 

Pendant que j'y suis, je vous balance quelques prix qui vous laisseront pantois, l'entrée est à 7 euros le samedi, 5 euros le dimanche ou 21 euros les 5 jours, une broutille par rapport à ce que vous allez vivre...

 

Le demi à 2 euros, un plat classique et chaud à 4 euros et même une bouteille de rosé cachetée à 6 euros avec pot à glaçons et verres compris.

 

Une vingtaine d'animations, huit groupes de toutes tendances écument les deux scènes, des boutiques à perte de vue et cerise sur le gâteau un bike show avec des bécanes superbes.

Le bike show est dirigé de main de maître par Zed de Freeway, qui arborait un look façon Bud Spencer.

 

Cette première sortie sur Marseille, découverte de la ville, ressemblait à un raid méridional.

 

Parfaitement sécurisé par nos amis du chapter Marseillais mis a rude contribution, c’était leur troisième encadrement de balade.

 

Je crois me rappeler qu'ils ont tous fait le stage de Lacoste, donc, perfection oblige.

 

Bravo donc à Serge et sa bande, Bert, Jean Luc, Lio, Philippe et tous les autres venus en grand nombre.

 

Notre Dame de la Garde appelée par les Marseillais la Bonne Mère n’avait jamais vu autant de monstres à deux roues sur son pourtour, venus pour la traditionnelle bénédiction.

Retour à Blue Beach City, il est 13 h et le temps de se restaurer.

 

De grandes tables en bois en grand nombre disposées un peu partout au centre de la pinède vous permet de ne jamais manger debout.

 

C'est noir de monde mais malgré cela nous trouvons une table libre et faisons notre premier apéro au rosé glaçonné en l'honneur de tous nos amis templiers absents en les citant un par un à chaque tournée.

 

Rassurez vous, vu la chaleur 35° de pic, il y avait plus de glaçons que de rosé dans les verres...

 

Les animations allaient bon train même pendant les repas et il était quasi impossible de les suivre toutes, course en sac, saucisse, lenteur, tatouage, bras de fer, car US, show US, burns, etc..

 

C'est à 15 h 30 que sous la poussée générale des Templiers ,Chantal amène son chop à l'inscription du bike show.

Celui ci d'un niveau très relevé était aux mains de cinq juges.

 

Au vu de tout cela, on commençait à regretter d'avoir forcé la main à notre amie qui préférait cent fois faire rouler son engin avec nous sur les routes marseillaises.

 

Votre serviteur ayant été autorisé à intégrer le parc fermé, c'est de superbes images de bécanes, quelquefois hors du temps, que je vous présente ici.

 

Le verdict est tombé à 19 h. Sur une quarantaine de bécanes primées, Chantal est propulsée vice championne du bike show 2008.

 

Avec sa victoire aux Brescoudos 2007, le cumul doit faire grincer des dents le peu de machos existant encore.


Au vu de toutes ces photos, j'en connais certains qui n'ont pas pu venir et qui doivent se ronger les ongles en lisant tout cela...

 

Chantal fait des émules, certains Templiers envisageant très sérieusement le montage de motos de bike show pour l'année 2009, l’histoire est à suivre.

Parlons un peu maintenant des autres concurrents, le premier au classement s'appelle Bruno le sétois, chopper vert splendide et monté de ses propres mains, durée du boulot deux ans.

 

Le duel de bikers s'est terminé par un match nul, ce duel est unique mettant en scène deux professionnels comparant leur création et ce sont les visiteurs qui jugent du résultat, tout simplement surnaturel.

 

J'oubliais catégorie pro la superbe bécane de Battistella, sur le podium ça en jetait vraiment, tous ces gagnants ont reçu en plus de leurs lots et coupes une jolie enveloppe remplie de beaux billets.

 

Le troisième fut Thierry qui a attendu son chop Customs chrome pendant 700 jours, mais le résultat valait l’attente, une beauté verte à moteur S et S.

 

Cameras et appareil photos ont crépité quand sur scène Chantal s’est vu remettre la coupe de la vice championne .

Tout cela s'est bien sûr fêté dignement et dans l'allégresse générale.

 

Pendant le repas du soir,  l'élection de miss Blue Beach, elle s'appelle désormais Manue et a une frimousse à faire fondre une banquise, et de plus, elle ne nous a rien dévoilé de son anatomie.

 

Pendant toutes ces animations, des groupes s'alternaient sur la scène principale. Hot Chickens excellent, qui s’est permis le luxe de descendre dans la foule, batterie comprise, pour un be bop a lula dément.

 

J’ai aimé particulièrement Nina Van Horn avec une voix à la Nina Simone à donner des frissons.

 

Vers 23 h 00, c'est un géant qui fait son apparition, il s'appelle Kalidor-II, il se casse des moellons et des briques sur tout le corps avec une masse que je n'ai même pas pu soulever, et continue en se battant avec de gros serpents, mais là, ça fout la trouille, je suis parti.

Après une bonne nuit et petit dej au bord des piscines du camping, nous voila repartis avec bagages et oui, ce soir c'est déjà terminé.

 

Retour à BBB City où les cigales décident de faire plus de bruit que nos twins.


La troupe "il était une fois la vie" nous replonge dans le monde des indiens et des cow-boys d'une manière magistrale avec des tenues et une mise en scène somptueuse.

 

Un passage m'a laissé pantois. Quand le méchant cow boy prend une décharge de chevrotines dans le thorax. Le sang l'éclabousse et un magma sanglant apparaît sur sa tunique. Impressionnant, on se serait cru dans un film de Sam Peckinpah.

 

Ce dimanche passe vraiment trop vite, les rencontres avec  tous les amis du sud ouvrent la voie à des petits apéros mémorables tant et si bien que l’on passe illico au Perrier.

 

Nous sommes rentrés le dimanche en fin d'après midi, extenués mais ravis de notre week end .

En conclusion un grand merci aux nombreux organisateurs et à l'équipe dirigeante Robert et Cie, continuez à nous faire des concentrations de cette qualité, c'est magique des weekend comme celui là. Vous êtes devenus sans vous en rendre compte une référence dans le Sud de la France.

 

Bravo pour l’organisation de ce superbe bike show. Bravo au chapter de Marseille pour l'encadrement sans faille de toutes les balades.

Bravo au Pontiac club pour leur superbe car US. Bravo aux généreux sponsors et à ceux que j’oublie. Et enfin bravo à tous ceux qui ont donné de leur personne, et ils sont nombreux et très fatigués ce soir, pour que cette manif deviennent une fête biker sans précèdent.
 

Applaudissements !

un clic ici pour voir l'album de 135 photos

Article et photos Alain et Mimi