Cette année,

les Nomad

se sont réunis dans la Drôme.

Le Nomad Chapter ?

 

Non ! il ne s'agit pas d'un nouveau chapter indépendant .

 

Le Nomad chapter n'existe pas, enfin, il existe à chaque fois que ses "membres" se réunissent, en principe une fois par an.

 

L'origine, l'idée de Jean-Jacques était de réunir de temps à autre ses potes, les "boys & girls" de la sécurité du H.O.G France, Corinne, Günther, Pierre-Yves et JeffOne, ainsi que des amis, Jeff, Véro, Jacques et Hélène, pour continuer l'aventure.. comme des nomades.. hors de toute convention, sans chef, et uniquement pour le plaisir de rouler.. en Harley bien sûr, en Springer plus précisément.

Donc , chaque année, l'équipe des Nomad, organise un événement auquel quelques rares privilégiés sont conviés.

 

Cette année, avec un calendrier favorable, le run s'est déroulé du premier au quatre mai.

 

Le rendez-vous du jeudi après midi chez Hélène, sonnait le début d'un weekend riche de savoir faire et d'amitié.

 

Pour commencer, la surprise, les invités, une bonne quarantaine venus de toute part avec Alain et son épouse, du Capital Of Belgium, Jean-Claude du Paris Bastille, Christine et Alphonse du Saint Maximin, Yohann d'Auxerre, pour ne citer qu'eux.

Après l'apéro fait de préparations maison.. direction le restaurant du Mistral, hôtel où nous logions.

 

On a beau être Nomad, il n'en est pas moins vrai que le premier mai, c'est le muguet.

 

Tradition oblige, les ladies ont toutes reçu le brin de bonheur pour l'année, la classe quoi !

 

Ce premier repas, excellent, a été pris dans la plus grande bonne humeur, le WE va être chaud, tout le monde est prêt.. pour profiter de ces instants bikers.

 

Demain, petit déjeuner chez Hélène à sept heures et départ à huit.

Le, je devrais dire les, petits déjeuner, ils méritent un moment de recueillement !

 

Imaginez Jaques, un bébé d'1,90 m, au quintal bien avancé, en short, chemise boutonnée de travers, poêle en main, demandant : qui veut de mon omelette ?

 

Rien qu'à l'odeur des lardons rôtis dans l'oignon et recouverts d'œufs battus, on était comme des fous !

 

La journée démarrait à fond, et la petite fraicheur matinale n'avait aucune prise sur la bonne humeur, ni sur le pom-pom des moteurs qui commençaient à chauffer.

A l'heure dite, en route direction le col de la Bataille, à plus de 1300 m, au travers du massif du Vercors.

 

Les paysages de la Drôme sont uniques, verdoyants, tout en rondeurs et en senteurs, la sérénité a été inventée ici.

 

Jean-Jacques et son équipe nous entraînent de cols en vallées, par des routes bordées de neige et où chaque virage dévoile un panorama somptueux.. c'est beau !

 

Parmi les bikers, pas de problème, cela suit, ici il n'y a que des "bons" personne ne traîne et les filles assurent.

 

L'heure du déjeuner approche.

Halte au Moulin de la Pipe, cela ne s'invente pas !

 

Les plus audacieux se mettent à rêver un instant.. rien qu'un instant, on n'est pas là pour ça..

 

Le restaurant situé en bordure d'une rivière à l'eau courante, nous offre une halte réparatrice.

 

C'est bien les kilomètres, mais une pause autour d'une bonne table, c'est pas mal non plus.

 

Après le repas, la sieste, après la sieste, retour vers l'hôtel pour clôturer ce premier et superbe run de 300 km.

 

Inutile de préciser que la sécu était au top.. forcément..

Arrivés à l'hôtel, un petit plouf dans la piscine.. pas tout le monde.. l'eau était à 17°.. disons les insensibles et après ces revigorantes ablutions direction la propriété de Véro et Jeff qui nous recevaient.

 

Un apéro très animé assorti de merguez et de guacamole contrastait avec la tranquillité des lieux.

 

Les experts, mètre en main, entamaient une partie de pétanque, et nous, nous guettions la paëlla dont les effluves taquinaient nos glandes salivaires.

 

Comme tout le monde avait fait connaissance, l'omelette du matin ça aide,  la soirée fut des plus turbulentes...

Samedi matin, après le déjà traditionnel petit déjeuner, direction le Mont Ventoux.

 

Des petites routes entre lavande et vignoble serpentent jusqu'à Gigondas, notre première étape.

 

Ensuite la petite troupe attaque l'escalade du Ventoux où nous attend le camion avec le pique nique.

 

Jean-Jacques à la tête de ses troupes, guide la colonne de main de maître, c'est vrai qu'avec une bécane aux couleur de la RATP, il y avait de la prédisposition pour l'organisation de convois.. (il adore quand on traite son Springer d'autobus.. essayez.. pour voir).

Au pied du Ventoux, Jacques (le bébé) et ses complices nous attendaient de pied ferme.

 

Un buffet comme à la maison, non j'déconne, c'était bien mieux, de la salade de saumon à la salade de fruits en passant par le rôti et le plateau de fromages, c'était géant !

 

Imaginez vous, un verre de punch à la main, devant vous un point de vue qui domine une bonne partie de la Provence, sur votre gauche un buffet somptueux, derrière vous vos bécanes, à côté de vous vos potes, à cet instant

là, franchement, tout va bien !

 

Bon il va falloir redescendre, mais c'est pour la fête de ce soir alors.. tout va encore mieux !!

La soirée de gala était organisée dans un superbe et moderne restaurant, un D-J nous y attendait.

 

L'équipe des Nomad's au complet nous gratifiat d'un discours comme on les aime (31 secondes) mais surtout événement important, la nomination de deux nouveaux nomad's.

 

C'est ainsi que J-C et Alain furent invités à endosser la chemise 2008 du "club", portant à onze le nombre des Nomad's.

 

Un excellent repas suivi d'une soirée dansante clôtura la journée.

Dimanche matin, une dernière réunion chez Hélène pour le petit déjeuner suivit d'un BBQ.. astronomique et il était temps de repartir.

 

Avec Marie, nous voudrions remercier les Nomad's d'avoir eu la bonne idée de nous inviter, c'était géant, souvent inattendu, toujours bien fait et en permanence amical.

 

Nous ne pouvons pas nous quitter sans faire un petit coucou à Jacques "le bébé" pour le remercier pour tout le bon.. très bon boulot qu'il a fait .

 

Enfin, Corinne, Hélène, Véro, Jean-Jacques, Jeff, Pierre Yves et JeffOne, merci et à bientôt.

 

un clic ici pour voir l'album de 330 photos

article JR, photos Marie, JeffOne, Pierre-Yves