Le HOG à l'OLYMPIA

le 24 mars 2008, concert unique !

Vite ! Il reste des places.

Qui est Alvin Lee :

Né à Nottingham, Angleterre, ALVIN LEE a commencé à jouer de la guitare à l’âge de 13 ans et formé le noyau du groupe Ten Years After à l’âge de 15 ans.
Avec Lee en tant que guitariste, chanteur et compositeur, TYA a fait sa première tournée en Amérique en 1968 sur l’invitation du légendaire promoteur ‘Fillmore’ Bill Graham. Le public a immédiatement adhéré au mélange innovant du groupe de blues, jazz swing et rock et au jeu de guitare, distinct, sensible et rapide comme l’éclair de Lee.

Sa performance virtuose à Woodstock, captée dans le film documentaire sur le festival, reste un standard aujourd’hui pour de nombreux guitaristes et continue à le présenter aux nouveaux fans de musique du monde entier.
Lee a continué à évoluer en tant que musicien et a travaillé avec une multitude de grands du rock and roll, comme Steve Winwood, Ron Wood, Jon Lord, Clarence Clemons et George Harrison. Toujours innovante, la musique de Lee couvre une large gamme de styles musicaux, avec une préférence pour le blues et le rock and roll. Après 35 ans d’histoire d’enregistrements et de spectacles en live, il a gagné sa place dans l’histoire de la musique.
“Alvin Lee in Tennessee” a été enregistré avec les légendes du rock and roll Scotty Moore et D.J. Fontana.

Le dernier album, intitulé ‘Saguitar’, est en vente depuis le 18 septembre 2007.
 

 

 

Une première partie magique !

Qui est Tony Joe White :

« Quand on fait la somme des contributions de Tony Joe White au rock'n'roll, on se dit que celui-ci aurait été bien triste sans lui.

En créant un son poisseux, sourd, inquiétant, le bonhomme avait déjà dressé le décor à sa musique. Ce son repose d'abord sur son jeu de guitare, tout à l'économie, giclant par riffs tranchants.

Un jeu qui à lui seul a donné le jour à une école de guitaristes, John Fogerty en tête.

Tony Joe White, natif de Louisiane, sait mieux que personne traduire en notes l'étrange atmosphère de ces bayous hostiles.

Il traduit en vignettes musicales le mystère des marais où il a grandi, et des chansons comme "Polk Salad Annie" enregistré en 1968 (qui valut un tube à Elvis) raconte bien ce monde secret. « (R. Luiz).

Tony Joe White a depuis aligné des albums bien à lui où il entraine l’auditeur dans les tréfonds de sa Louisiane grâce à sa voix profonde.

En 2006 il travail sur son nouvel album studio sur lequel il invite quelques uns de ses amis dont Mark Knopfler et Eric Clapton. Parallèlement à cela, un show d’Austin en 1981 sort pour la première fois en DVD. Tony Joe White sillonnera les meilleurs festivals Européens pour rencontrer son public fidèle et, à n’en point douter, convertir de nouveaux adeptes.

Seul avec son Batteur !

Tony Joe White propose un show pur, magique, et d’une rare authenticité.

Tony Joe White (Guitare/Chant/Harmonica), Jeff Hale (Batterie)

 

 

UN CLIC ICI POUR RESERVER EN LIGNE SUR LE SITE DE L'OLYMPIA

 

 

 
Documents HOG- France, adaptés pour le web par Legend Motorbike