Le Chapter de Troyes à Nigloland

ou

la fête pour les amis !

Nos amis du Chapter de Troyes avaient l'intention d'organiser une fête magistrale.

 

Ils partirent d'un postulat simple mais terriblement efficace, utilisons un parc d'attraction, un vrai, un grand, un extraordinaire.. Nigloland !

 

A Dolancourt, 50 Km de Troyes, le Parc Nigloland (en hommage aux gens du voyage dont il est issu) offre trente cinq attractions réparties sur quatre villages, un hôtel comme un hôtel, des salles de réceptions.. la totale !

 

Le personnel est aux petits soins, la cuisine est extraordinaire et.. devinez.. les patrons sont des bikers !

Robert le concessionnaire de Troyes, toujours très proche de son club, nous a prêté un Road King custom comme neuf pour que nous puissions venir en bagnole.

 

Ceci nous a permis de partir de Cannes le samedi matin, tôt, d'arriver à la concession à 14h, pour récupérer la bécane et d'être de retour dimanche soir vers minuit.

 

Au sujet du Road King que m'a prêté Robert, c'est une super occase, j'ai fait 300 bornes avec, c'est un avion et il tourne comme un cœur de gosse, si vous en cherchez un, n'hésitez pas, celui la il est top, il a 9500 km .

 

Au fait, merci Robert.

Revenons à ce weekend hors du commun.

 

Accueil à l'hôtel des Pirates et quartier libre jusqu'à 18 h pour une petite visite en touristes du parc.

 

En train, à pied ou en dragon, à chaque détour vous découvrez une nouvelle attraction, une nouvelle ambiance.

 

Ici, tout est bien fait, cela sent la qualité, il y a du savoir faire et du vouloir bien faire.

 

De la cabane au Canada au chalet Suisse, en passant par la route 66 et le village merveilleux et ses dragons volants, vous vous retrouvez avec trente ans de moins.. c'est bon!

18 h ça y est, les touristes sont partis, le parc est à nous !

 

Avec les motos cette fois, nous pénétrons dans cet endroit magique.

 

Bertrand et Patricia ouvrent la parade, nous on s'éclate comme des gosses au milieu d'une montagne de jouets.

 

La parade n'est qu'un prétexte pour nous entraîner vers le rodéo et l'enfer du jeu avec les courses de chevaux.

 

Commençons par le rodéo.. un grand moment au cours duquel les téméraires ont fait la joie des plus prudents .

Imaginez un taureau gros comme deux Boss Hoss, agité comme s' il venait de recevoir sa feuille d'impôts..

 

Imaginez des bikers sûrs d'eux.. au début.. oui, il faut dire qu'après les vols planés des deux ou trois premiers cavaliers (ça c'est quant ils tombent, sinon ce sont des bikers), les suivants, toujours enthousiastes, n'en étaient pas moins réservés..

 

Autour du "ring".. les spectateurs étaient déchaînés, on se croyait à vidéo gag.. quand la grand-mère tombe dans la piscine.

 

Pour voir l'ambiance, une mini vidéo, un clic ici.

Pour se remettre, courses de chevaux, avec une participation record.. non, j'ai rien dit !

 

Mais entre les chevaux sur un tabouret et le taureau en direct live, y a pas photo, les plus prudents préfèrent les chevaux.

 

Ici c'est le casino, il y a des machines partout, et comme nos hôtes ont fait une large distribution de jetons, ça joue, ça joue très fort et à tout.

 

Bertrand sonne du cor, les choses sérieuses vont commencer, direction en motos vers l'hôtel des Pirates pour l'apéro.

La terrasse et la pelouse de l'hôtel nous reçoivent, un peu plus on se croirait dans une garden party chez

Le Nôtre, au Pré Catelan.

 

C'était royal et pendant que les commentaires sur les exploits des Bikers à dos de taureau allaient bon train, les cuisiniers préparaient les grills et dressaient le buffet.

 

Nous n'avions plus qu'à passer à table.

 

Philippe et Patrice Gélis, frères et fondateurs du parc étaient venus pour nous présenter cette belle aventure, le parc d'attraction Nigloland.

Le repas avec un buffet d'entrées à faire pâlir de jalousie un chef de village du club med., suivi de grillades et andouillettes de Troyes à profusion.

 

Après le premier round.. les entrées.. les bikers devenaient un peu moins turbulents, voire presque sages, ce fut bref !

 

Un rocker maison saisissant son micro avec énergie s'appliquât à donner un rythme d'enfer à la fin du repas.

 

Entre le repas et le spectacle, Bertrand sacrifia à la traditionnelle présentation des chapters présents et à la remise des petits cadeaux.. merci Bertrand.

Le spectacle !

 

Nous y voici, il est conçu, mis en scène, et joué par les membres du chapter de Troyes.. et c'est pas du bricolage.

 

Entre les Claudettes, les girls de chez Michou, la Revue que Brooklyn nous envierait, Bourvil en moto, Bertrand en infirmière et  j'en passe, nous avons été scotchés !

 

Je ne veux pas oublier le présentateur arabo-mexicano-texan, qui nous a fait pleurer de rire, c'était hallucinant !

 

Dans la salle, les spectateurs médusés entretenaient une ambiance de folie, un clic ici pour voir la petite vidéo et  vous aurez une idée de la grande fiesta !

Dimanche matin, devant le buffet pharaonique, les rescapés de la veille affichaient tous un petit sourire complice, comme ci plus rien ne pouvaient les empêcher de rire.

 

Au programme à 10 h parade dans le parc au milieu des touristes et ensuite un run de 80 km dans la campagne Haut Marnaise.. histoire de prendre l'air.

 

A cette époque là tout est vert.. on sait pourquoi.. les paysages à peine escarpés et découpés par des lacets goudronnés semblent issus de l'imagination d'un nostalgique de la montagne.

 

La balade est belle, il fait beau, il fait doux, c'est super.

Nous ne sommes pas prêts d'oublier ce weekend de folie.

 

Pas n'importe qu'elle folie, une malicieuse succession  d'événements tous extraordinaires, assemblés les uns aux autres à force de savoir faire et d'amitié.

 

Merci, nous avons vécu des moments époustouflants.. vous nous avez snobé..

 

Bravo à tous les membres du Chapter de Troyes qui ont assuré spectacle et intendance.

 

Félicitations au bureau du Chapter de Troyes, et merci à Philippe et Patrice Gélis, vous nous avez reçus comme des rois.

un clic ici pour voir l'album 360 photos

un clic ici pour voir l'excellent article de Catherine sur le site du Chapter d'Orléans
pour les vidéos le temps d'ouverture est proportionnel à la vitesse de votre ligne, de une à cinq minutes.
Article JR, photos Marie, Jean-Paul, Philippe