Roskilde Danemark

Harley-Davidson

Scandinavia Bike Mee

Trois Basques chez les Vikings

Il y a quelques mois, lorsque j’ai évoqué l’idée d’aller jusqu’au Danemark au mois d’août, au Côte Basque Chapter, les candidats au voyage ne se sont pas bousculés.

 

Pour un basque, Bordeaux c’est déjà le Nord, alors quand on parle d’aller au Danemark …

 

De fait, le jour du départ, seul Mike, notre talentueux photographe du Chapter avait décidé de nous accompagner.

 

Le voyage vers Roskilde s’est déroulé en plusieurs étapes, nous avons fait étape à Tours pour la nuit et sommes repartis le dimanche matin vers les Ardennes, un break de deux jours chez des amis

Mercredi, nous prenons la route pour l’hôtel Zum Meierhoff à Tostedt près d’Hambourg, en Allemagne.

 

Nous avons donc franchi les frontières de la Belgique, de la Hollande, puis de l’Allemagne, là aussi, il y a de la bonne bière …

 

Jeudi matin, départ pour l’ultime étape de ce voyage vers Roskilde, direction le nord de l’Allemagne.

 

Le passage de la frontière danoise se fait sous une pluie battante !!!

 

Sur la route, nous rencontrons des anglais, puis des italiens, puis à nouveau d’autres anglais qui montent aussi à Roskilde.

Après Nyborg, nous empruntons un pont de 24 Km de long avec un péage de 110 couronnes danoises qui nous permet d’arriver tranquilles à Roskilde.

 

Un passage en banque s'impose pour changer nos euros en couronnes danoises, et direction notre motel à Albertslund situé entre Roskilde et Copenhague.

 

En chemin, nous nous arrêtons au musée viking de Roskilde.

 

Au motel, nous ne sommes pas les seuls en Harley, on y trouve des allemands, un belge, des hollandais et des danois.

 

Nous profitons de cette fin de journée ensoleillée pour aller à Copenhague, même en soirée nous n’étions pas seuls pour photographier "die lille hafvrue".

Vendredi 15 août, dès potron-minet, nous partons nous enregistrer sur le site des Scandinavian Harley Days.

 

Premier constat, c’est vachement plus petit qu’à Port Grimaud en mai dernier.

 

Au cours du week-end, nous constaterons d’ailleurs qu’il y a beaucoup plus de motards affiliés à des MC que de membres du HOG.

 

A vrai dire, on n’a pas bien compris qui organisait ce rassemblement, d’après nous, il y a eu environ 1200 motos enregistrées.

 

Peu importe, l’ambiance est bon enfant, la météo excellente, on se balade en T-shirt, les buvettes font de bonnes affaires.

Il y a même sur le site un "bar roulant" c'est un tracteur avec sa remorque, le tout aménagé en buvette !!!

 

Sur le site, nous rencontrons un couple de français de Lyon, un parisien et un groupe de joyeux bikers d’Orléans, le trike de JP n’est d’ailleurs pas passé inaperçu lors de la balade du samedi matin.

 

L’après midi, nous décidons de laisser Mike shooter le concours de motos personnalisées pour aller faire un peu de tourisme à Copenhague.

 

On trouve un monde fou sur la place principale de la ville. Après renseignements, on apprend que c’est le jour de la Gay Pride ... ambiance, ambiance !

Le soir, nous passons un moment avec Mike aux concerts organisés sur le site, bonne musique, même si nous ne comprenons pas les commentaires en danois faits entre les différents morceaux de rock.

 

Dimanche matin, il faut penser au retour, nous décidons de prendre le ferry entre Rodby et Puttgarden pour quitter le Danemark et faisons étape en Allemagne à Tostedt.

 

Lundi soir, nous sommes accueillis au Moto-Club de Pecquencourt "www.mc-pecquencourt.com" par son président Joël Pierrache.

 

Pecquencourt, petite ville du Nord de la France qui voit chaque année en mars plus de 50 000 personnes venir au Salon de la Moto qui y est organisé.

 

Nous avons droit à un «accueil basque». Quatre Ch’tis, en tenue s’il vous plait, nous chantent Hegoak, une chanson basque. Séquence émotion …

 

Nous terminons notre périple en faisant une ultime halte à Tours avant de rentrer jeudi soir à Bayonne.


On a fait 4924 km..

 

Nos motos ont très bien tenu le coup...

 

Nous aussi !

un clic ici pour voir l'album 125 photos

article Jean-Marie, photos Jean-Marie et Mike