VIVA

CUCARACHA

Belette, Gilette, Krab et Mike, les inventeurs du Cucaracha Run, ont encore frappé très fort.

 

Evidemment, il s'agit d'un travail d'équipe et la mobilisation du Legendary Alpes Chapter est totale.

 

Cette année, pour la huitième édition, Krab et ses complices, nous ont entrainé en Italie sur les terres du non moins célèbre Grapinna.

 

Un run de deux cents kilomètres à travers les Alpes, accompagné par un soleil méridional, rythmé par le souffle des Vtwins, ponctué par des sirènes.. viriles !

 

Cette année, la sécu avait été renforcée par des équilibristes belges venus avec des machines qui auraient foutu la trouille à Mad Max.. c'était rock.. très rock...

Commençons par le commencement.

 

Vendredi après-midi accueil sur le site des tremplins à Courchevel Le Praz.

 

Ce moment est précieux.. c'est celui des retrouvailles, du premier pot à la gloire de l'amitié, des premiers éclats de rires.. c'est par là que tout commence.

 

Le Cucaracha Run, ce n'est pas n'importe quelle rencontre, c'est une institution, un programme de rigolade soit, mais un programme pour bikers aguerris, les routes de Savoie ça se mérite et ça se respecte.

En fin de journée, nous profitons un instant du splendide hôtel Mercure installé à Courchevel 1850 puis direction le Chalet de Pierres.

 

Le Chalet de Pierres, c'est le restaurant de Courchevel, inévitable, implanté au beau milieu des pistes, en saison il abrite les frasques de toutes les célébrités.. fin juillet, celles des gorets et de leurs invités.

 

Un repas fin et excellent, la maison a du savoir faire.

 

La musique servie par un groupe local, nous a transporté loin en arrière, à l'époque où les amplis étaient à lampes, Johnny à ses débuts et le rap une invraisemblable éventualité.

Une première soirée.. déjà mémorable, mais il fallait être sur le pont samedi matin à huit heures.. c'est un métier !

 

Le pont, c'est le site des tremplins, huit heures c'est pour faire sérieux.. façon ici ça rigole pas, le problème c'est qu'ici justement ça rigole tout le temps !

 

Je disais donc, vers neuf heures, une petite centaine de motos s'ébranle.. dans l'ordre.. si, emmenée par Bernard vers le col du Petit Saint Bernard et l'Italie où nous avons rendez vous avec le Milano Chapter et l'ami Grapinna.

 

Les paysages somptueux défilent et, malgré un soleil vif, il fait bon, l'air est frais et le chant des moteurs résonne contre les montagnes.. c'est bon .

Après le col, la Thuile..

 

La Thuile, petite ville Italienne située au pied du Petit Saint Bernard nous accueille en nous offrant apéro et collation.

 

Le Milano chapter nous rejoint, tous en selles, direction Morgex, le restaurant "la Cave du Vin Blanc".. en Italie !

 

Un restaurant accueillant, un menu à faire frémir Rabelais, et surtout.. une douce ambiance, calme et reposante, propice à favoriser une digestion difficile, ponctuée par quelques sauts d'obstacles et autres invectives romanesques..

 

Non, vous n'en saurez pas plus, vous n' aviez qu'à être là !

Il était temps de rentrer, c'était sans compter sur la fatalité, un passage à niveau qui n'avait vraisemblablement pas servi depuis des lustres, décida de se fermer !

 

Immédiatement nos amis Belges de la sécurité tentent de prendre les choses en mains.. mais sans gilet, c'est pas facile.. gagnant : la barrière.. heureusement, le train, lui, il était pas virtuel.

 

Après cette démonstration de force, deux p'tits burns pour signer la route.. devant l'invincible barrière.. et redirection le Petit Saint Bernard, passage obligé vers Courchevel.

 

Une escale apéritive à La Tania et shuss vers l'hôtel pour se préparer à la Cucaracha Night !

Le chapiteau était fin prêt. Pour l'apéro, Hélène avait préparé neuf cents verrines, un régal, elles disparurent comme attaquées par un banc de piranhas.

 

Ensuite le repas, construit amoureusement sous l'autorité de Belette et Gilette, et dévoré affectueusement par des bikers affamés par le grand air et les centaines de virages.

 

Entre deux valses.. non je déconne, traditionnelle cérémonie de remise des "Krab's", oui, il y en a qui distribuent des "Oscar", d'autres des "César" ou des "Molière", pourquoi pas des Krab's..

 

Bref, pour récompenser les Chapters et personnalités présentes.

Place à la musique avec un orchestre extraordinaire et parce qu'il n'y aurait pas de Cucaracha sans cucaracha ....

 

dégustation du divin breuvage.. les femmes et les enfants d'abord.. pas les enfants ? bon .. les femmes d'abord !

 

Evidemment.. après, pour la danse, ça va beaucoup mieux, et pour rentrer à l'hôtel.. pas de souci, un service de car, assumé par Marcel l'assistant director du Rhône Valley Chapter, était chargé de coucher tout le monde !

 

Sacré boulot, il parait même qu'il y en a qui résistent !

 

Comme d'habitude, c'est tôt le matin que ceux qui ont échappé au car se sont couchés.

Pas comme d'habitude, je passe la main à Mike qui va vous parler du dimanche. (nous étions obligés de partir tôt)

 

" Dimanche matin, réveil difficile, le manque de sommeil commence à se faire sentir...

 

Le reste aussi peut être un peu, ou alors c'est l'altitude?!
 

Rendez vous à 10h00 sur le site des tremplins pour le regroupement avant de partir vers Méribel- Mottaret, petite station distante d'une douzaine de kms.

 

Entrée sur le parking par la petite porte d'entrée du centre commercial, ça résonnait un max.

 

Les touristes présents ont été impressionnés et ravis.

Apéro et buffet campagnard offert par l'office du tourisme de la station.

 

Ca nous a remis en forme, le groupe "High Voltage" assurait l'animation musicale et nos amis belges Magnum et Guy le spectacle, avec des burns de folie.

 

Ils sont d'ailleurs partis sans nettoyer le parking...


Le ciel se faisait menaçant, et l'heure tournait, il était temps de descendre vers le restaurant "le Martagon" pour le déjeuner.

Le "petit Ricard dans le verre à ballon" a refait son apparition sur le parking du restau et une barka s'est improvisée sur le macadam le temps de la chanson.


Après le repas, il pleuvait vraiment beaucoup, et c'est bien "emballés" dans leur combinaison de pluie que les bikers ont repris le chemin du retour tandis que le staff a décompressé le reste de l'après midi autour d'un seau à champagne en attendant le retour d'une hypothétique éclaircie.

 

Raté! Il a fallu rentrer sous la pluie."

 

Je reprends la main pour féliciter l'équipe du Legendary Alpes Chapter, (sans oublier la voiture balai animée par Agnès et Liana ), c'était unique, c'était la Cucaracha

un clic ici pour voir l'album 360 photos
article JR et Mike, Photos Marie et Mike