H.O.G

Benelux Rally

ou le rallye des copains.

Que l'on ne me parle plus jamais.. de sécheresse !

 

En tous cas, de Lille à Grimaud et de Quimper à La Roche.

 

Depuis le début de la saison, nous collectionnons les arts de la douche, il y a:

- la brutale, "comme des glaçons dans un shaker" de Lille

- la mine de rien, "qui rentre partout" de Quimper

- la scélérate, "qui finit par arriver" de Grimaud

- la sournoise, "qui arrive quand on ne l'attend plus"

  de Troyes

- la furtive, "invisible, tellement il y a de brouillard"

  de La Roche !

 

Certain vieux bikers m'ont confié.. il y en a d'autres.. mais encore traumatisés.. ils ne se sont pas plus exprimés.

Liza, responsable du H.O.G Benelux, est le premier rayon de soleil que nous rencontrons en arrivant sur le site.

 

Le site est remarquablement placé au bord de l'Ourthe à La Roche en Ardenne, ville touristique réputée.

 

Le Chapter de Liège chargé de l'organisation avait mis en place une infrastructure magistrale, un espace parking grand comme un terrain de foot et un autre de même taille pour le village.

 

La région étant plus réputée pour sa verdure que pour ses parkings goudronnés, le support était constitué d'une herbe aussi grasse que verte...

 

Vous vous souvenez de Venise ?

JeffOne, qui avait décidé de quitter le parking par le chemin le plus court, face à la mare de boue, se demande s'il a fait le bon choix.. c'est passé.. forcément, il marche même sur l'eau notre Jeff.

 

Après une petite demie journée de réglages, les bikers venus nombreux se sont adaptés, chacun son truc..

 

Cela donnait un site largement fréquenté.. et un parking vide.. ou l'art de planquer les motos, de la magie en quelque sorte.

 

A part dans le centre ville et encore, il y a peu de bécanes qui circulaient et pourtant 2000 bikers étaient présents.

Comme vous pouvez le constater, l'ambiance était à la bonne humeur pour tout le monde..

 

Pas tout à fait, deux "anciens" bikers, des chevaliers qu'ils s'appelaient, semblaient en franc désaccord et avaient décidé d'en découdre sur le champ.. ça tombait à pic.. (il y a des moments je me surprends moi même)

 

Nous rencontrons Pierre du Chapter de Reims, éminent philosophe et auteur de l'étude majeure sur l'utilisation rationnelle des bouteilles de Champagne..

 

Il contemple la scène et nous explique qu'à l'époque ni le "stress" ni "le politiquement correct" n'avaient été inventés.

Vendredi en fin de journée et avant le concert, un apéritif était offert au château de La Roche.

 

Marie en bonne champenoise ne résista pas à l'appel des bulles, Albert l'heureux organisateur non plus, et puis après tout ce stress, un peu de détente, c'est pas du luxe.

 

Pendant ce temps, nos amis d'Alsace répètent l'art de prendre des virages sous la pluie.. après quelques verres de Champagne et avant une bonne bière.

 

La petite ville de La Roche commençait à ressentir l'effet Harley, quelques bécanes sortaient de leur cachette.

Samedi matin réveil sous la pluie.. pas battante mais lassante.. elle semble se calmer en milieu de matinée.. pour s'arrêter vers midi.. c'est bon !

 

Après midi balade, le temps semble se stabiliser, il ne fait pas franchement beau mais après la rincée de ces derniers jours, c'est le Colorado.

 

Ici la campagne est belle, verdoyante.. sur ce point on ne va pas insister.. mais la douceur de la température est idéale pour les balades en moto.

 

La sécu est efficace, le road captain connait son job, tout se passe pour le mieux.

Après la balade, retour sur le site avec le petit train mis à disposition des bikers.

 

La foule est là, au programme, concert et tirage de la tombola.. un Sport 105 th est à gagner.

 

Pour respecter la tradition des concentrations, un feu de bois est allumé rapidement entouré par les bikers.

 

Sous le chapiteau, l'orchestre entreprend un rock comme à l'époque.. non ! pas des chevaliers.. la soirée est douce, nous sommes entre nous, tout va bien.

 

Pour la petite histoire, le gagnant de la bécane.. est une gagnante.. bravo !

Dimanche matin, il fait beau et à onze heures, parade.

 

Le départ est prévu face à l'hôtel Floréal.. et la surprise: les motos que nous cherchions depuis deux jours, elles arrivent de partout, 1200 suivant le calcul des experts.

 

Parmi les participants, photo de gauche, le représentant d'une nouvelle race de bikers a tenu à faire la parade.. (peut être un gars de chez Krab.. pas sûr ?)

 

Albert prend la tête du convoi, nous traversons La Roche direction Durbuy à une trentaine de kilomètres.

 

C'est la fête, le centre ville de La Roche est rapidement saturé pour la plus grande joie des passants.

A Durbuy, réputée être la plus petite ville du monde, nous sommes accueillis par la police à cheval, 1200 bécanes avec deux chevaux en tête ça avait de la gueule.

 

Le temps reste beau, tout le monde est détendu, Albert et ses gars.. filles.. commencent à respirer, c'est fini.. enfin presque, il reste à démonter le site !

 

Bravo, c'était le rally des copains, ils sont venus de partout, du Canada, d'Angleterre, d'Allemagne, de tout le Benelux, de France, d'Espagne et j'en oublie c'est sûr.

 

Nous reviendrons l'année prochaine, qu'il pleuve, qu'il vente ou qu'il neige !

 

"psit.. on préférerait un peu de soleil quand même"

un clic ici pour voir l'album 300 photos de Marie, Melody, JeffOne

 article JR, photos, Marie, Melody, JeffOne