Pierre

l'épicurien.

Je m'entraîne

tous les jours !

JR : Bonjour Pierre, c'est toujours avec plaisir que nous venons à Reims, c'est la patrie de Marie et j'y ai passé  l'essentiel de ma jeunesse.

Pierre : Bonjour vous deux.. mais c'est quand ? qu'on parle de moi ?

JR : J'adore les franches accélérations au début des entretiens. Pierre, qu'elle est ta devise ?

Pierre : Profites de l'instant présent ! C'est la devise de l'épicurien.

JR : Tu as quel âge ?

Pierre : J'ai 66 ans, mais j'ai commencé très jeune.

JR : C'est incroyable, quel est le secret de ton teint de jeune homme ?

Pierre : Jack.. Oui, c'est grâce à Jack Daniel, parce qu'avec l'eau, il faut faire gaffe, le mieux est de la filtrer.. mais ceci est une autre histoire..

JR : Traditionnelle question, tu roules en moto depuis combien de temps ?

Pierre : Je n'ai jamais été motard, gamin j'ai eu un solex et c'est beaucoup plus tard que j'ai enfourché une moto.

JR : Une révélation soudaine ?

Pierre : On peut dire ça, celle que mon fils avait grandi, il voulait faire de la bécane, alors pour ne pas le lâcher seul au début, j'ai acheté mon premier gros cube.. une 125.

JR : Alors.. ça a été le coup de foudre pour les bécanes ?

Pierre : Oui, rapidement mon fils n'a plus eu besoin de moi et j'ai continué à rouler seul au début, j'ai passé le permis A et je me suis sérieusement mis à l'enduro avec une 3,5.

JR : C'est sympa l'enduro, mais pour se vautrer, je connais pas grand chose de mieux.

Pierre : C'est un peu ça, le bitume me manquait et il me semblait que la moto c'était autre chose.

JR : Pour ça tu as l'embarras du choix, les sportives, les routières,  les customs, les mixtes..

Pierre : Je me suis orienté vers le custom .. ça brille !

JR : Harley ?

Pierre : Pas tout de suite. J'ai acheté un Virago 535, ensuite une Honda 750 VFCH, c'était une merveille et ensuite un 1500 Sumo Kawasaki en 1995.

JR : Et là, sur tes sushis, t'avais pas l'impression qu'il te manquait quelque chose.. comme de l'original par exemple ?

Pierre : L'idée faisait son chemin, mes bons copains me disaient "elle est belle ta moto, t'as pas besoin d'une Harley" moi, plus ça allait, plus je ne pensais qu' ça..

JR : Ah oui, toi aussi ?

Pierre : Nous parlons d'Harley ?

JR : Bien-sûr !

Pierre : En 97 j'ai acheté ma première Harley, un Softail Heritage classic de 95. Ensuite, j'ai eu un autre Softail, un Road King et aujourd'hui j'en suis à ma deuxième Electra Ultra. Mes Harley ont toutes été noires.

JR : De Harley à HOG, il n'y a qu'un pas ?

Pierre : Je suis entré au Chapter de Reims il y a 10 ans en 1997, en 1998 j'ai été promu assistant directeur et en 2003 j'ai été élu directeur pour deux ans, et réélu en 2005, ainsi qu'en 2007.

JR : Dis nous comment tu vis la fraternité HD ?

Pierre : En entrant dans le milieu Harley, j'ai découvert un monde différent, pas de barrières sociales, moins de "qu'en dira t'on" nous sommes tous à égalité. Le système de fraternité par la reconnaissance est unique, tu n'es jamais plus seul.

JR : Je suppose que la solitude, tu l'as vécue dans tes débuts en bécane.

Pierre : En plus j'aime les choses structurées, nous avons la considération du HOG France, nous sommes en quelque sorte les représentants de la marque.

JR : C'est gratifiant ?

Pierre : Eh bien la réponse est oui et non. Oui parce qu'on le fait d'abord pour notre propre plaisir et la satisfaction des participants est notre plus belle récompense... Et non parce que je ne suis pas sûr que le HOG en général ait bien la mesure de l'énorme travail fait bénévolement par les membres des Chapters.

JR : Comment tu vois ton avenir au sein du Chapter de Reims?

Pierre : J'aimerais trouver un successeur, je ne suis pas partant du Chapter, mais j'aimerai que quelqu'un se propose.

JR : Parles nous de tes autres occupations.

Pierre : Le Lions Club de Château Thierry, justement dans cette organisation, la présidence est tournante, mais le plus du Lions c'est la devise: "on a rien fait de sa vie tant qu'on a rien fait pour les autres".

JR : Tu es toujours en activité ?

Pierre : Je suis en retraite depuis cinq ans, j'étais directeur des achats chez Melita, une entreprise Allemande.

JR : Tu es d'origine Allemande ?

Pierre : Mosellane, d'une famille de neuf enfants, je suis totalement bilingue, mais je rêve en français.

JR : C'est vrai qu'à Metz on y parlait encore allemand du temps de notre jeunesse.

Pierre : Dans mon cas, la vie m'a accueillie avec un clin d'œil géant, je suis né en Allemagne en 1941 pendant la guerre, d'un père Français, Juif converti et d'une mère Française catholique, ça démarrait plutôt brutalement.

JR : Au fait, ton fils, il roule avec toi ?

Pierre : Depuis il a grandi, il a 34 ans et roule en Harley avec le Chapter, à ce sujet je dois faire un petit coucou à nos épouses qui nous laissent rouler sans elles. En 2007, la Saint Valentin du Chapter leur était dédiée.

JR : Quels sont tes projets ?

Pierre : Nous préparons notre saison 2008, nous organiserons des interchapters et notre Rallye 2008 est ouvert, il aura lieu du 22 au 24 aout.

JR : 22 aout c'est super, nous allons enfin pouvoir venir. Quel est ta conclusion ?

Pierre : Mes envies, toujours profiter de la vie, du HOG, participer et faire plaisir.. L'envie d'avoir envie !

JR : Nous te remercions, il y a longtemps que nous voulions te présenter à tous les Bikers. Les tiens.. ceux de Reims ainsi que Arnaud ton concessionnaire sont des chanceux, avec toi ils ont un concentré de savoir faire et de savoir vivre sous la main.

un clic ici pour voir l'album photos
article JR, photos Marie et Pierre