13eme Salon

Moto et Cycle

Cagnes/Mer

Les salons se suivent et ne se ressemblent pas vraiment, bien sûr l'architecture globale reste identique d'une année sur l'autre, mais l'offre évolue.

 

En 2008, il nous a semblé que l'événement revenait plus vers le deux roues, il y a quelques quads qui traînent ça et là, deux ou trois trikes (avec les deux roues à l'avant) et basta pour l'exotisme.

 

En revanche, les accessoires hig tech pullulent, intercoms sans fils pour casques, caméras de fourche.. passing et optiques "police", lecteurs musique.. et vidéo.. fastoche, en roulant vous vous faites un petit film.. et bien sûr, tout pour téléphoner en suivant votre GPS !

Dans le coin musée, on voit nettement que nos anciens n'avaient rien prévu pour embarquer les petits praticables indispensables à la vie moderne.

 

Par exemple sur cette Dé-Dé, rien pour le GPS et pas de lecteur vidéo.. ce devait être dur de faire de la bécane en 1920, d'autant qu'il fallait pomper presque en permanence pour mettre en pression le réservoir d'essence.

 

Après ces élucubrations façon j'aurais pas le Pulitzer cette année, il est temps de vaquer vers notre principale occupation, certains esprits chagrins diront préoccupation, la Harley.. et tout ce qu'il y a autour.

Dimanche matin, victime d'un sournois changement d'heure, avec Marie nous arrivons à la bourre et nous croisons la parade qui vient de quitter l'hippodrome de Cagnes !

 

J'vous dis pas l'demi tour, et le temps de sortir les appareils photos, le cortège avait disparu !

 

Heureusement, nous n'étions pas place de l'Etoile et après un peu de chance et quelques hésitations, nous avons récupéré la colonne sur la N7 (ex).

 

Une petite centaine de bécanes encadrées par la sécu du Chapter de Fréjus gagnait tranquillement le bord de mer.

Un petit arrêt pour la photo de famille du chapter de Fréjus et direction le salon en contournant l'hippodrome de la côte d'Azur.

 

De retour sur le site, nous avons été épatés par la niaque des gamins, épaule dans le virage et genou sur le bitume, à l'attaque du haut de leurs motos miniatures pour une course qui n'avait rien mais vraiment rien de mini.

 

En voyant cela, nous avons une pensée émue pour les futurs forces de police, comptables des points de permis, ainsi que pour les assureurs.

 

Ces jeunes là vont assurer le plein emploi, c'est sûr !

Pour conclure, une manifestation sympathique, l'occasion de faire un petit run dans le 06.

 

La parade du dimanche est la bienvenue et, sauf erreur, il s'agit d'une des deux seules parades des Alpes Maritimes.

 

L'autre, beaucoup plus importante, environ 1000 bécanes, est celle de la Moto en Fête organisée par Gérard, le directeur du Chapter de Nice.

 

Cette année, la Moto en Fête c'est le 22 juin, pour plus d'infos un clic ici.

un clic ici pour voir les 140 photos de Marie, le salon et la parade
Article JR, photos Marie