Historic

Orléans

Trip

l'inter Chapter de la Vallée des Rois !

Depuis deux ans, nous attendions impatiemment l'inter Chapter Orléanais.

 

En 2007, Orléans nous avait servi un rallye exceptionnel, plaçant la barre si haut qu'il nous semblait difficile de faire mieux..

 

Le rallye 2009, le H.O.T.. a pulvérisé les attentes les plus utopiques, l'excellence régnait à tous les étages, l'accueil, l'organisation, le site, l'hôtellerie, la restauration, les runs, la sécurité, l'animation et les spectacles.. tout était incroyablement bien fait.

 

Ceci sans oublier l'amitié, dispensée avec douceur par Catherine et les ladies, dispensée avec chaleur par J-P. et le bureau du Chapter.

Vendredi 19 juin, accueil au château de Seillac, nous sommes au bord de la Loire, et ici les châteaux c'est le sport régional.

 

A l'entrée du parc, le Chapter d'Orléans avait installé un bivouac aux couleurs royales, façon avant poste, afin d'accueillir et de guider les participants.

 

Malgré une vigilance de tous les instants, un fléchage remarquable, certains Bikers.. des aventuriers.. après un parcours autant périlleux qu'écologique réussirent l'exploit de passer l'accueil à contre sens !

 

Pendant ce temps, d'autres Bikers vaquaient pleine pelouse à la recherche d'une route moins verte..

Ce qui est sûr, quand ça commence comme ça..

la bonne humeur va dominer le rallye.

 

Nous n'avons pas eu longtemps à attendre, au fur et à mesure des arrivées, nous avons retrouvé:

  • Les Bretons de Quimper et les Nantais, encore en convalescence après les Breizh Brothers 5.

  • Les Basques survivants de l'Euskadi.

  • Les Belges de retour de  la campagne de Hollande.

  • Les Parisiens extraits de leurs embouteillages.

  • Les Poitevins échappés du Futuroscope.

  • Les autres qui n'étaient pas là pour faire de la figuration.

Sur la terrasse, côté cour, les tables étaient dressées pour notre premier repas, un disk jockey entretenait une ambiance musicale câline..

 

Ca n'a pas duré, un premier karaoké a donné la cadence, le repas ne serait pas un gentil petit ruisseau.. (#??@?*!)

 

Après les sœurs Tatin, une farandole country occupait les Bikers et masquait les préparatifs du premier sketch..

 

Pouët - pouët , je ne suis pas sûr de bien le prononcer, mais l'histoire retiendra, que c'est ainsi qu'a débuté une partie de rigolade qui durera, deux jours moins dix sept secondes !

Samedi matin, un peu après neuf heures, départ du premier run en direction du restaurant troglodyte, le Saut aux Loups Montsoreau, lu comme ça, j'imagine qu'il faille une petite explication ?

 

La région est truffée de falaises constituées de roches tendres, propices à la réalisation de galeries, l'humidité résidente dans ces galeries est telle que la culture des champignons y est aisée.

 

C'est donc dans une champignonnière installée en restaurant que nous avons dégusté un excellent repas de.. champignons..

 

Le dépaysement était total, malgré l'absence des loups.

Le déjeuner terminé, le cortège prit la direction de Chenonceau.. pas pour le château, pour le vin !

 

Visite d'un cellier et dégustation assistée des conseils du vigneron, ici l'on produit du blanc, du rosé, du rouge et des rillettes.. pour les rillettes pas sûr ?..

 

La journée était belle, la température idéale pour rouler, la route dégagée par une sécu efficace et surentrainée, nous permettait de profiter des paysages.

 

La Loire, le fleuve, a généré au fil des siècles des traditions, des savoir-faire, une culture unique et réservée à cette région.. la vallée des Rois de France.

Le lyrisme c'est bien, mais l'apéro c'est mieux, c'est ce que semble proposer une brochette choisie des Bikers d'Orléans.

 

Y'a pas à dire le prestige de la jupette.. et ses mystères..

 

Malgré la latitude, ici nous sommes très au dessus de notre extrême nord, Avignon, la soirée était douce.

 

Après avoir commenté les exploits de cette riche journée.. un peu à la manière d'un pêcheur marseillais.. les Bikers rejoignirent la sainte table pour un diner fin.

 

Pendant ce temps, toujours en mouvement, nos hôtes préparaient la suite de la soirée ?

Quelle soirée, un orchestre excellent, capable de tout jouer, et les artistes du Chapter d'Orléans en grande forme.

 

Pour commencer une pluie de dollars.. orléanais.. avec les Betty-Boop, emmenées par Marie-Yvonne, promue meneuse de revue.

 

Les Villages Peoples, à-fond - à-fond - à-fond, et plus vrais que nature, ont également fait un tabac.

 

Mais les grands moments, ceux qui imposent le fou rire de bout en bout restaient à venir !

Les Otaries Bikeuses, Jeff et Georges, dressées par "maîtresse" Catherine, nous ont transporté au paradis des clowns.

 

Ensuite nous avons rêvé d'elle, interprété par un duo saisissant que je vous invite à reconnaitre.

 

Nous étions scotchés, quel boulot, quels talents, merci.

 

Les soirées sont toujours trop courtes.. et demain debout aux aurores.

 

Pour cela, Catherine a été obligée d'apprendre "le coq" à une de ses otaries.. "Georges" pour nous réveiller au son du clairon.

Dimanche, de bonne heure, départ vers Chambord.. le château pour la traditionnelle photo de famille.

 

Ensuite direction Orléans pour visiter la toute nouvelle concession de Gérard, et parade au centre ville.

 

La dernière étape était le château de Sully sur Loire pour une Garden partie et accueil au son des cornemuses.

 

De l'avis général, le HOT a été une réussite totale, du notre cela a été un rallye génial !

 

Bravo Orléans, Bravo et merci pour les organisateurs.

 

Sil vous plait.. refaites le en 2010 !

un clic ici pour voir l'album de 600 photos

article JR, photos Marie et Jean-Paul