Le Val de Vienne Chapter a 10 ans

Culture, Gastronomie, Convivialité.

Il y a longtemps que nous souhaitions rendre visite à nos amis de Poitiers, et un dixième anniversaire cela ne se manque pas.

 

Entre tradition et modernité, Poitiers balance.

 

Une campagne avec des paysages de cartes postales, l'amour des traditions, une attraction internationale le Futuroscope.

 

Les nombreux participants arrivés le jeudi soir, ont été conviés à la Brasserie des 3 Garçons pour un excellent repas, ici on ne plaisante pas avec la gastronomie et tout le weekend sera ponctué de repas copieux et fins.

Vendredi matin, première balade, moto-culturelle avec la visite de la fabrique de porcelaine de Chauvigny.

 

Cette intéressante visite, jonchée d'assiettes et de plats magnifiques mais vides, entrainât immédiatement celle du Clos de l'Orbry pour un brunch appétissant .

 

Philippe, Marjorie, et l'incontournable Marcel, les principaux artisans de cet inter-Chapter, nous avaient prévu d'autres occupations pour l'après midi.

 

La visite du Grand Cormenier, un musée dédié à la paysannerie, suivi de la tannerie de Lavausseau, pour un saisissant retour aux bonnes vieilles méthodes.

Pour nous remettre des opérations de tannage, la Mairie de Lavausseau nous avait préparé un sympathique petit apéro pour étrenner sa salle des fêtes toute neuve.

 

Pour nous remettre de l'apéro, le ciel, après avoir sournoisement dissimulé ses intentions s'est carrément lâché, en nous inondant littéralement..

 

Non je n'exagère pas, habituellement nous prenons une douche, cette fois la pluie était tellement forte que nous avons carrément pris un bain !

 

J'en profite pour adresser un grand bravo à la sécu, assistée par les volontaires des Chapters présents et solidement renforcée par les Belges amphibies d'Hannut.

Pour terminer cette journée studieuse et humide, une première prise de contact avec le Futuroscope et le diner organisé au restaurant de la Cascade, une manière comme une autre de rester dans le bain..

 

Un buffet extraordinaire nous attendait, les musiciens aussi, ce qui permit à Philippe de nous interpréter le quadrille des Bikers sous l'œil attentif de Marie-Agnès.

 

Pendant ce temps, Maître Pierre, auteur de l'étude majeure sur le renouvellement du contenu des bouteilles de Champagne, (ou comment les vider pour mieux les remplir), lève son verre d'eau à la santé des chauffeurs de bus chargés de nous raccompagner à l'hôtel.

Samedi, les deux cent quatre-vingt cinq participants se sont partagés entre la balade et la visite du Futuroscope.

 

Ceux qui allaient au Futuroscope pensaient, en parlant de ceux de la balade: ils sont fous, qu'est ce qu'ils vont prendre comme flotte.

 

Ceux qui allaient en balade pensaient: on est fous, qu'est ce qu'on va prendre comme flotte.

 

Tout le monde était d'accord.. et tout le monde avait tort, la balade s'est déroulée sans la moindre demie goutte de pluie, au grand désespoir des précautionneux qui s'étaient emmitouflés façon Jules Verne.

Les heureux bénéficiaires de la visite du Futuroscope, après un court run en bus, découvrirent un parc plein à craquer avec dix mille visiteurs.

 

Les joies du modernisme avec des files d'attentes comme à la sécu. et enfin une halte salvatrice, reconstituante et bienvenue.. la Crêpe Volante.

 

Comme son nom ne l'indique pas, il s'agit d'un des restaurants du parc, superbement tenu, produisant une cuisine originale et excellente, bravo.

 

Après le repas, retour à la mine pour les plus décidés et pause digestive pour les autres.. ( j'en étais )

Après toutes ces émotions,  un petit passage à l'hôtel et retour au Futuroscope pour le diner de gala au Kadel, le spectacle nocturne, le tirage de la tombola, le discours du Chef.. des Chefs, l'orchestre.. dur dur d'être un Biker..

 

La salle du restaurant est magnifique et pour nous prouver qu'ici rien n'est comme ailleurs, c'est dans des verres déversant un flot continu de fumée que les serveurs en tenues stériles nous offrent l'apéritif.

 

Derrière la fumée froide, une boisson bleue des mer du sud, recouverte de petites billes "explosives" saisit votre palais, pour l'originalité, mission accomplie, et pour le goût, c'est tout simplement excellent.

L'abbé, après avoir dégusté la divine boisson glacée, a été surpris par un bruit métallique.. comme celui de la chute d'un objet, il s'empresse d'effectuer promptement un inventaire circonstancié.. au cas où..

 

Il y a des choses avec lesquelles on ne badine pas !

 

Le repas constitué d'une cuisine innovante a été un festival de saveurs, vraiment bravo la cuisine du Futuroscope.

 

Le temps des discours avec l'intervention de Stéphane Sahakian, saluant les dix ans du Chapter, celui de Philippe pour remercier les participants et le staff.

Les nombreux lots de la tombola, dont deux voyages à Daytona ont ravi tous les heureux gagnants.

 

Ensuite place à la dance avec un extraordinaire orchestre Rockabilly et ses sonorités des années 50.

 

En résumé, ce weekend à Poitiers est un sacré weekend.

 

Bravo, nous avons été reçus comme des rois, avec chaleur et amitié, l'organisation était top, les repas fabuleux, l'hôtel confortable.

 

Sans oublier bien sûr le Futuroscope, véritable colonne vertébrale de l'événement.

un clic ici pour voir l'album de Marie, 320 photos

article JR, photos Marie