Bernard

un marin en

Harley

Mine de rien, discrètement, il roule.

D'un continent à l'autre,

toujours en Harley, jamais sans Claudine.

JR : Bonjour Bernard, c'est toujours un plaisir de te rencontrer. Il y a longtemps que Marie et moi souhaitions proposer ton interview. Pour entrer directement dans le vif du sujet, tu as quel âge et ta première Harley, quoi et quand ?

Bernard : Bonjour, J'ai 52 ans et ma première HD, une Electra en 2000.

JR : C'est clair, c'est net, peut être un peu court..

Bernard : Je peux mieux faire, J'ai mon permis moto depuis 1982 et depuis 26 ans je roule en moto, aujourd'hui j'ai deux Harley, une Electra et un Springer.

JR : Le biker-tam-tam m'a indiqué que tu étais un prince de la mécanique ?

Bernard : Un prince, je ne sais pas, mais je suis ingénieur mécanicien et la mécanique j'aime !

JR : Ingénieur mécanicien, avec une spécificité ?

Bernard : Oui, en fait, j'étais Capitaine de Frégate de spécialité « Energie » dans la Marine.

JR : Remarque, par rapport à la moto, la grosse différence c'est la taille des bielles.. Mais tu naviguais ?

Bernard : Oui,  j'ai fait quelques navigations !!! Colbert, La Galissonnière, Agenais, Clémenceau …. Ce dernier bâtiment sur lequel j’étais chargé de la sécurité a été l’une de mes affectations les plus enrichissantes.

JR : La Marine, c'est une arme où il y a de nombreux métiers.

Bernard : Tu ne crois pas si bien dire, car la marine m’a permis de réaliser un rêve, j'ai pu servir durant 9 ans au sein du très prestigieux « Bataillon de Marins-Pompiers de Marseille » au service de la ville du même nom. Cette expérience m’a permis de terminer ma carrière comme commandant des Marins-Pompiers de Toulon.

JR : Pour finir avec ta vie professionnelle, tu es en retraite ?

Bernard : Oui, je suis à retraite, enfin…Mais, je n’ai pas vraiment quitté « la royale », quelques dizaines de jours par an, je remets ma casquette et je dirige un bureau d'audit de la marine.

JR : Allez, revenons à la bécane, aux bécanes.

Bernard : j'ai une toute petite collection de motos anciennes, une Royal Enfield 700 Super Meteor de 1956 et une Laverda 750 SF de 1973.

JR : Harley c'est venu comment ?

Bernard : Bizarrement j'en avais toujours eu envie mais ce n'était pas un objectif, jusqu'au moment de prendre ma retraite.

JR : Alors.. alors

Bernard : Je suis allé acheter mon Electra à Marseille, peu de temps après, une concession ouvrait à Carqueiranne.

JR : Tu t'es inscrit immédiatement au Chapter ?

Bernard : Oui, avec Claudine et Alain nous sommes les trois seuls charter member du Chapter.

JR : Il y a eu un changement de concessionnaire ?

Bernard : Oui, Pierrot de Marseille a racheté la concession fin 2003 et c'est ainsi que je suis devenu director.

JR : Il y a eu une élection et tu as été porté par la foule ?

Bernard : Non, cela s'est passé le plus simplement du monde, Pierrot nous a réunis et nous a demandé si le poste intéressait quelqu'un, les potes m'ont dit vas y.. et voilà.

JR : Pour tous les bikers Européens le symbole du Chapter de Toulon c'est les bâchis que vous portez dans les grands rallyes, je suppose que nous le devons à ton passé de marin ?

Bernard : Eh bien non, le port du bâchi a été imaginé par Jean-Claude, l'activity officer du Chapter, bien sûr j'ai adhéré.

JR : Parles nous du Chapter ..

Bernard : Nous sommes 120 membres avec 85 motos, nous organisons une sortie par mois  et nous participons à l'organisation de l'interchapter sud est , nous donnons également un coup de main à Grimaud.

JR : Je pense que vous en faites plus que ça, en 2008 on vous a vu partout !

Bernard : Oui, nous avons été à Milwaukee, nous avons traversé les States, nous avons été à Prague, à Faak

JR : Quels sont vos projets pour 2009 ?

Bernard : La Lettonie, Morzine, Sturgis, Faak..

JR : Tout ça avec le Chapter ?

Bernard : Sauf Sturgis, nous serons 30 à Jūrmala, 45 à Morzine et 45 à Faak.

JR : Bravo, ça prouve une belle motivation du Chapter.

Bernard : Oui, c'est le résultat du joyeux mélange des nouveaux membres qui apportent un sang neuf et une motivation intacte, et des anciens, qui malgré le déjà vu.. en veulent encore.

JR : Mine de rien, plus nous parlons, plus je m'aperçois que vous êtes tout le temps sur les routes.

Bernard : C'est relativement simple, dans toute ma vie j'ai fait environs 300 000 Km en moto, mais depuis 2000 j'ai fait

140 000 Km en Harley.

JR : Finalement, la moitié de ta vie de motard est en Harley.

Bernard : Oui, c'est une façon de compter, mais c'est un peu vrai, depuis 2000 avec Claudine nous profitons du rythme HD.

JR : Claudine, ton épouse, participe activement à la vie du Chapter.

Bernard : C'est le moins que l'on puisse dire, elle est le plus ancien officer du club, elle en est le photographe depuis sa création.

JR : Merci Bernard, ce qui force l'admiration, c'est ton incroyable modestie.

Nous t'observons depuis longtemps, et nous avons toujours été épatés, discrètement à la tête de tes troupes, tu veilles.

La bonne humeur sans tapage, sans extravagance, bravo !

Avec Marie nous venons de passer un  moment privilégié en votre compagnie, à bientôt, nous vous embrassons.

un clic ici pour voir l'album photos de Bernard et Claudine

article JR et Marie