Cécile

femme d'abord, director.. aussi!

un pur concentré de bon sens, dans un gant de velours.

JR : Bonjour Cécile.

Cécile : Bonjour JR.

JR : j'adore les démarrages brefs, comme tu le sais, avec Marie nous profitons de l'inter saison pour présenter aux bikers les personnages qui participent activement à la vie de notre communauté, et pour entrer directement dans le vif du sujet, ma première question est : tu as quel âge et ta première Harley, quoi et quand ?

Cécile : Bientôt cinquante ans, mariée, trois enfants et un petit fils de deux ans, je roule depuis dix ans et ma première Harley est en commande, un Springer...

JR : Oui.. oui.. oui, nous y reviendrons, ma deuxième question est : as tu une devise ?

Cécile : J'en ai plein, par exemple,  "Le bonheur ne se cherche pas : on le rencontre. Il n'est que de savoir le reconnaître et de pouvoir l'accueillir." Françoise Giroud.

JR : Philo.. vous avez dit philo..

Cécile : J'en ai des plus pragmatiques, "Il faut laisser du temps au temps", disait Cervantès.

JR : Je te propose de quitter ce moment de pure littérature pour nous pencher vers les Harley's, par exemple la tienne ?

Cécile : C'est le permis.. jusqu'ici je n'ai cessé de reporter,  à la fois j'ai envie de conduire une bécane et à la fois je suis bien derrière Yann mon mari, je lui sert de GPS, nous faisons une bonne équipe.

JR : Il me semble que ,cette fois, tu es dos au mur.. ou plutôt face au guidon.

Cécile : Oui, Yann m'a commandé un Springer CVO, il va bientôt arriver, et je n'aurais pas le courage de le laisser au garage.

JR : Remarques, je ne suis pas convaincu que conduire une Harley, soit un des éléments nécessaires à la bonne conduite d'un Chapter.

Cécile : Ici, les gars semblent accepter que je ne conduise pas.

JR : Le Chapter, parlons-en ?

Cécile : La concession a démarré en octobre 2005, immédiatement un nouveau Chapter a été créé. Jean-Louis Fournier, qui est un des associés a demandé à Marcel d'être trésorier et il m'a proposé la place de secrétaire.

JR : Où est le director ?

Cécile : Pour lancer le Chapter, Guy le directeur de la concession a dirigé le club pendant un an, il y avait trois postulants pour le poste de chapter director.

JR : A l'évidence, tu as été choisie.

Cécile : Au bout d'un an, les trois associés de la concession se sont concertés et j'ai été nommée.. il y a deux ans.

JR : Diriger un Chapter, sans se prendre pour César ou pire pour Brutus, ce n'est pas si facile ?

Cécile : Je l'ai vécu comme une nouvelle aventure, aujourd'hui j'y trouve une grande satisfaction, tous les membres du Chapter ont compris que je n'était pas là pour faire la loi, je m'applique surtout à maintenir l'équilibre.

JR : L'art de l'équilibre est une science subtile.

Cécile : Je sens les choses arriver.. peut être la fameuse intuition féminine, plus simplement j'ai la chance d'être épaulée par mes deux Eric's et par un bureau tout a fait opérationnel.

JR : Finalement, un an d'apprentissage avec Guy et cela a suffit pour diriger un Chapter ?

Cécile : Pas tout à fait, j'ai fait partie du Montlhéry Chapter  pendant cinq ans, jusqu'à sa dissolution. Et surtout, j'ai passé toute ma jeunesse dans le milieu associatif, mon père étant président d'un club de foot.

JR : C'est sûr que pour apprendre à vivre en groupe, le milieu du foot c'est une école.

Cécile : J'ai été cinq ans secrétaire du club, et cerise sur le gâteau, avec la fédé, j'ai suivi l'équipe de France pour tous ses matchs lors du mondial 98.

JR : Du foot au bikers, ça fait quoi ?

Cécile : Franchement, je n'ai rencontré que des gens respectueux et courtois, et puis dans la vie tout est relatif et la grogne des hommes n'est pas grand chose face à la maladie.

JR : Tu penses à ton fils ?

Cécile : Oui.

JR : C'est dans ces moments là, que les mots ne sont pas grand chose.. embrasses le pour nous.

Cécile : C'est pour cela que je considère que tout ce que je fais c'est du bonheur.

JR : Nous avons bien compris que tu vivais ta passion Harley avec intensité, en est il une autre ?

Cécile : Le vin !

JR : Remarques, dit comme ça..

Cécile : Le vin c'est autre chose qu'une boisson alcoolisée, c'est une culture, un savoir faire, un savoir vivre, c'est un héritage, le vin c'est vivant, ça vieillit, ça se bonifie.

JR : Tu ne sais pas à quel point je te comprends, je n'ai pas toujours été au Coca Light, pour le vin, tu as une préférence ?

Cécile : J'aime tous les vins, chez mes parents on organisait des concours avec bouteilles masquées, mais ma préférence va vers le Bordeaux et en particulier les Pomerol.

JR : Donc si je te dis Château Petrus ça te cause ?

Cécile : Ca me chante, j'en ai une bouteille que je garde pour la partager avec des amis, les vins exceptionnels ça se partage !

JR : Je sens que je vais faire une grosse rechute..

JR : Avec l'Essonne Ballainvilliers Chapter France, quels sont tes projets ?

Cécile : Nous essayons d'organiser un inter-chapter Parisien en 2009, nous voulons en faire un événement géant ! Nous organisons un voyage chapter à Amsterdam, nous irons à Grimaud, à Morzine et à Faak.

 

JR : Merci Cécile, nous sommes sûr que les membres du Chapter de Ballainvilliers, apprécient la chance qu'ils ont d'avoir une "director", avisée, épicurienne, sensible et forte. En plus .. pour l'instant.. ils n'ont pas à redouter que tu les entraines dans un train d'enfer par des petites routes, rebelles et défoncées..

 

Nous te souhaitons ainsi qu'au Chapter de Ballainvilliers une activité bordée d'amitiés et de belles balades, arrosées avec autre chose que de l'alcool.. du vin !

Un clic ici pour voir le reportage sur l'assemblée générale du Chapter et l'album photos de Marie
article JR et Marie, photos Cécile