Le Chapter de Troyes fête ses

5 ans

DE – JAN – TE …
Déjantées les cinq premières années = déjanté l’anniversaire des 5 ans !!!

 

C’était samedi 7 février les cinq ans de notre Troyes Pays d’Othe Chapter, du délire, la grande braderie du loufoque, ce soir, et dans tous les rayons, on solde la folie, on brade l’original, on liquide le démentiel, on offre le grandiose…

C’est ainsi que dès 19 heures 30, les braves riverains de la salle des fêtes de Bouranton virent arriver par petits groupes l’ensemble du catalogue de la bonne humeur…

  • Rayon fantasmes : pas moins d’une ½ douzaine de nonnes et révérends de tous bords, un travesti, une Mère Noël en bas résilles et un gros rat de l’opéra.

  • Rayon « j’ai déjà donné » : 3 forçats dont un avec boulet (plus cher).

  • Rayon voyages : toutes les mille et une nuits, bon nombre de touaregs, princes et Shéhérazade, ainsi qu’un digne ambassadeur africain.

  • Rayon je l’ai fait : bohémienne, Darvador, cow boy, rastas, hippies, etc…

  • Sans oublier les pièces uniques : un loup-garou, le chat botté, Tatie Danielle et ……… « Quoi d’neuf docteur » : Bugs Bunny.

C’est donc sous les premiers éclats de rire que l’orchestre "Les Zaffreux" égrenât ses premières notes et chansons donnant le top départ des agapes.

 

Le punch maison relevé à point, et le Picardou égal à lui-même….(pas de consommation prolongée sans avis médical, et ne pas donner aux enfants de moins de 30 ans !).

Et toute cette foule bigarrée et anachronique se jeta avec bonne humeur (voire les crocs pour certains) sur le buffet qui ne résista pas plus de 2 heures.

Il vous faut savoir, malchanceux qui n’étiez pas là, que le dessert était à l’unisson de la soirée, grandiose :

 

Imagines Biker (et ne baves pas sur tes bottes) un gâteau rose et blanc d’un mètre cube, scintillant de feux de Bengale d’où jaillit une sirène fine, blonde et élancée elle-même grimée en bikeuse…

 

La cerise, non, la perle sur le gâteau !

Je ne peux honnêtement pas rédiger cet article sans mentionner l’affligeante exhibition de Tatie Danielle.

 

Sans doute inspirée par notre "naïade pâtissière".

 

Elle nous imposa un striptease dont la mise en scène et l’érotisme n’avait d’égal que le spectacle du démontage de l’armure d’Henri de la Tour d’Auvergne,

 

Vicomte de Turenne, après avoir battu les Espagnols de Condé en 1658 à la bataille dite "des Dunes", sanglant chapitre de la Guerre de Hollande.

Le champagne arriva enfin pour célébrer la remise des trophées qu’un jury impartial eut beaucoup de mal à décerner :

  • prix du costume féminin : Brigitte – Cléopâtre,

  • prix du costume masculin : Roro – Cannibale,

  • prix du costume fun : T 42 – Mère Noel.

et donner le départ de la soirée dansante animée par nos DJ habituels Daniel et Lucky avec un passage obligé par notre hymne de jumelage : "Jean Petit" chanté en version Couac !!!

 

Cette soirée se termina en apothéose.

Les quelques survivants "une bonne vingtaine quand même" se retranchèrent dans les cuisines où ils purent donner libre cours à leurs organes puissants, au cours d’un récital de chansons de salles de garde dont les paroles feraient rougir un %.

 

Le tout en lavant, essuyant et rangeant quelques 450 verres pour le plus grand bonheur de nos Ladies qui se sentirent moins seules sur ce coup là.

Sans oublier de remercier nos amis d’Hannut et de St Maximin pour être venus nous soutenir dans cette dure épreuve qu’est de vieillir, alors, rendez-vous dans cinq ans à Troyes :

« Avec nos Guignols et la fête est plus folle »

un clic ici pour voir l'album 160 photos

article T 42, photos Michèle, Jean-Paul, Phiphi.