En cas d'accident,

tu fais quoi ?

 

Caen Côte de Nacre Chapter

François, notre medical officer, avait lancé l'idée en début de saison:

Et si on demandait aux pompiers de nous donner une information sur la conduite à tenir en cas d'accident !


Rouler ensemble, c'est génial. Le soleil donne (pas toujours), la musique rythmée des V-Twins vous transporte, c'est le Paradis, en quelque sorte !

 

Mais mieux vaut l'imaginer que de prendre un raccourci pour y arriver brutalement.

 

Le Centre de Secours d'IFS, à quelques minutes de la concession, a tout organisé.

 

Le major, membre des Wind and Fire ( les pompiers qui roulent en Harley ) est venu nous chercher et direction la caserne.

D'abord, quelle conduite à tenir quand le Chapter se déplace et que, malheureusement, un accident se produit?
 

P.A.S. : Protéger, Alerter et Secourir...


Ne restent sur place que ceux qui auront un rôle spécifique, les autres iront attendre plus loin, à une aire de repos si l'accident a eu lieu sur une autoroute.


Protéger le lieu pour éviter le sur-accident ! Quelqu'un ira en amont pour avertir...

Alerter les secours en composant  le 15, le 17, le 18 ou le 112 (numéro européen).


Donner avec précision le lieu de l'accident.

 

Sur autoroute, il y a un Point Kilométrique tous les 100 m.

 

Donner l'info s'il y a un risque potentiel (camion-citerne, par exemple).

 

Donner le plus de renseignements sur l'accident et ne jamais raccrocher avant qu'on ne vous le demande.


Couper le contact pour éviter l'incendie.

Ensuite, on s'occupe de la victime, contrôler la conscience:

 

Monsieur, est-ce que vous m'entendez ? Serrez moi la main !

 

Basculer la tête légèrement en arrière, ouvrir la bouche, mettre sa propre tête près de la bouche de la victime en regardant les mouvements de poitrine...


Ensuite, placer le blessé en position latérale de sécurité. (Si un membre gauche semble cassé, c'est sur le côté gauche qu'on le mettra.)


On dégage les 3 « C »: col, cravate, ceinture.

On prend le bras que l'on met à l'équerre et on approche le dos de son autre main le long de sa joue (celle du blessé).

 

Avec son autre main, on met le genou de la victime à l'équerre et on tire pour le basculer sur le côté.

 

Couvrir la victime.

La question à se poser est toujours : « Est-ce que peux faire quelque chose qui peut l'améliorer ? »

Bon, d'accord, l'accident, ce n'est pas tous les jours. Mais quand vous partez en groupe, vous y pensez ?

Vous savez que pour obtenir le brevet de secourisme (qui s'appelle maintenant le PSC1), c'est seulement dix heures de cours !

 

Il y a certainement une association de secouristes ou un centre de secours près de chez vous. « Pensez-y, ça peut servir... »

Et « RIDE SAFE » !

un clic ici pour voir l'album 30 photos de Jean-Pierre

article et Photos Jean-Pierre

Les partenaires de Legend Motorbike