Dijon,

organise sa soirée annuelle au Chaudron !  Alors.. forcément ..

c'était chaud

En Bourgogne les nuits sont fraîches et les soirées sont chaudes, vinification oblige..

Le Chapter de Dijon organisait sa quatrième soirée, The Duc's Night, le 13 mars dernier.

 

Avec Marie, nous n'avons pas voulu louper ça, on a eu deux fois raison*.

 

Jean-Luc, le Chapter Director, accueillait les invités à bras ouverts, derrière le bar les ladies s'affairaient, rapidement le Chaudron prenait un air de fête.

 

Le Chaudron est le nom du local loué par la municipalité

d' Aiserey située à une vingtaine de kilomètres de Dijon.

 

* (oui, une fois cela me paraissait un peu juste.)

Les membres du bureau du Chapter de Dijon, dans un souci purement égalitaire, avaient conçu un programme capable de satisfaire les ladies les plus exigeantes, en introduisant un spectacle de chippendale.

 

Evidemment, il fallait penser aussi aux garçons, surtout trouver un moyen de consoler les plus sensibles..

 

C'est ainsi qu'un défilé de lingerie.. fine.. très fine.. fût organisé..

 

Quelle habileté, informer les filles de ce qu'il y a de mieux, et informer aussi les garçons.. quoi d'autre ?

 

De là à en conclure qu'il s'agissait d'une soirée organisée pour les filles.. il n'y a pas loin.

Le Chaudron commençait à blobloter tranquillement, le bar se remplissait, la piste de danse aussi.

 

Chacun prenait ses marques, les tables s'animaient, bref les Bikers s'installaient pour passer une soirée confortable.. et studieuse !

 

Alain, notre correspondant, danseur émérite, profitait de cet instant pour laisser sa cavalière exprimer sa reconnaissance devant tant de talent..

 

Les méchantes langues contestent cette analyse et prétendent que notre ami écrasait tout simplement les pieds de sa partenaire ?

Au balcon, les spectateurs avisés participaient avec intérêt et passion.

 

Il était temps d'attaquer le buffet, monumental, appétissant et frais, quatre-vingt bikers affamés, c'est aussi un spectacle.

 

Comme on était pas là pour rigoler, mais pour s'informer (voir plus haut.. ou plus bas), l'impatience d'apprendre, la soif de savoir,  commençait à se faire sentir..

 

Derrière l'orchestre, les va et vient des organisateurs s'amplifiaient, le défilé allait commencer !

Ne me demandez pas quelle musique accompagnait les modèles, à mon âge il faut faire des choix, moi j'ai regardé, et j'ai apprécié.. le travail des brodeuses..

 

Ca vous épate.. moi aussi.

 

Devant une assistance attentive, même les hommes étaient intéressés, trois jeunes femme, dont une comptait triple (elle attend des jumeaux), nous ont gratifié d'un spectacle où le charme l'a emporté.

 

Evidemment, nous devons remercier la maison Aubade spécialisée dans l'emballage fin de modèles qui pouvaient facilement s'en passer.. mais ceci est une autre histoire.

Pour reposer les invités, les cours c'est épuisant, l'orchestre entreprit une série de rocks comme on n'en fait plus..

 

Les filles n'en pouvaient plus, leurs mères non plus, l'heure du sacrifice arrivait.. un jeune mâle allait être offert à la convoitise féminine.

 

A cet instant, les garçons semblaient plus curieux qu'intéressés, enfin en principe.

 

Presque nu, à l'exception d'un nœud papillon et d'un parapluie, l'artiste apparait au milieu de la salle, d'un coup d'œil circulaire, il choisit sa première victime..

La représentante du Chapter de Besançon, sans lâcher sa sucette (c'est ça le sang froid) entre en scène.

 

Tout le monde retient son souffle, les filles se tiennent la main, à l'exception du compagnon de la lauréate, les garçons s'assurent que leur verre n'est pas vide, l'objet de toutes les tentations ondule, puis s'éloigne !

 

Tout le monde se détend, ce sera coquin, simplement coquin, et notre Franc-Comtoise retourne, toujours sucette à la main vers sa table.

 

Les photos de Marie qui ne pouvait pas participer, elle bossait, vous en diront plus long.

Pour conclure, on s'est bien éclatés !

 

Une soirée à l'ancienne, à boire et à manger, la chaleur Bourguignonne (voir plus haut), l'amitié des Bikers.

 

Une sacré recette opérée avec talent par les dijonnais.

 

Bravo !

 

J'en profite pour appeler tous les Bikers, l'année prochaine ne manquez pas la soirée du Chapter de Dijon, elle est unique, vous vous y sentirez bien.. très bien !

un clic ici pour voir l'album 170 photos de Marie

article JR, photos Marie

Les partenaires de Legend Motorbike