un grand.. TRES GRAND.

EURO FESTIVAL

HARLEY-DAVIDSON

GRIMAUD 2010

Euro Festival, le grand succès d'Harley- Davidson en France

Oui, contre toute attente, malgré une météo imprévisible et chaotique, l'édition 2010 a été un énorme succès, et le record de fréquentation pulvérisé !

 

C'est vrai qu'en début de semaine, les trombes d'eau, associées à la tempête, avaient coupé l'appétit des plus optimistes et la soif de tous les bikers.. c'était grave !

 

Dés le jeudi matin, l'ange gardien de l'Euro Festival a pris les choses en mains.. quelques averses brèves le jeudi, belle journée le vendredi, un samedi sec et ensoleillé jusqu'à 17 heures et un dimanche sec à partir de 9 heures

 

Bon, pour ceux qui venaient sur la côte pour la première fois, revenez.. un peu plus tard dans la saison.

Jeudi, l'entrée des Prairies de la Mer, relookée façon Euro Festival, accueillait les premiers participants.. pas vraiment, mercredi soir le site était déjà bien rempli.

 

Il ne restait aucun mobile home disponible, complet, oui tout était occupé ou retenu, vendredi et samedi prévoyaient une affluence record, elle le fut avec 8 500 entrées soit une progression de 1 500 par rapport à 2009.

 

Les municipalités alentours organisaient à qui mieux-mieux, des parades.. nous en reparlerons, des apéros, des banquets, des feux d'artifice, des concerts etc.

 

En vérité, à l'exception du bike show de Grimaud, et du port de Saint-Tropez samedi matin, le site principal était vraiment incontournable et plus que jamais "Bikers" !

Freeway.. le magazine,  qui disposait d'un espace à sa taille, avait organisé un événement dans l'événement.

 

Expo de bécanes à faire rêver les plus blasés, stands des grands préparateurs et constructeurs, les accessoiristes incontournables, l'assemblage en direct live d'une bécane, et pour le rock, un orchestre amphibie..

 

Sans oublier la remise des prix, décernés par les stars du custom, pour récompenser les heureux propriétaires des machines exposées.

 

Comme vous pourrez le constater, ni la pluie ni le vent du samedi soir, n'ont réussi à disperser les bikers présents.. "même pas mouillés qui disaient".

Grimaud, c'est aussi les villages dans le village, les grands Chapters se regroupent et comme ici l'on peut fêter sans alibi ni alcootest, c'est la sarabande des apéros.

 

De Lille à Nice, en passant par Marseille et Toulon, j'en passe, celui de nos correspondants belges Annick et Jean-Paul, en résumé personne n'est mort de soif au cours de cette édition.. ou alors discrètement..

 

La grande scène, celle de la plage, face au Sun, le restaurant à la mode, remplissait l'espace d'effets lumineux pharaoniques, déjà à l'époque, et déversait un flux musical haute densité, à 100 mètres, le mieux était encore de s'accrocher à son froc, bref c'était parfait !

Sur place, pour la musique, il y avait l'embarras du choix, la scène du Long Bar, celle de Freeway , la discothèque du H.O.G. bar, celles des Prairies.

 

Tout ceci couplé au doux pom pom de nos bécanes, on se serait cru sur un trottoir newyorkais aux heures de pointe.. clochettes de l'Armée du Salut en moins.

 

Je profite de la photo de droite, non, pas pour faire la pub du scoot (personne n'a voulu le brûler), mais pour féliciter Stéphane et son équipe qui ont assumé le montage de l'Euro Festival, tels des gabiers en pleine tempête, mouillés, frigorifiés, épuisés, angoissés, mais présents et au boulot ! bravo !

Pour le shopping, les stands des concessionnaires, ceux du village des exposants de l'entrée, West Forever, il n'y avait aucune raison de ne pas faire rougir sa blue-card..

 

Pour les raisonnables, Harley Finances était présent et proposait des solutions innovantes.

 

Harley-Davidson avait installé son démo ride sur le parking de Port Grimaud.

 

Pendant ce temps, à Saint-Tropez, les bikers s'étaient tranquillement installés sur le port, Zed, toujours en pleine forme lorsqu'il s'agit de bécanes, se régalait.

 

Fred Krugger enrageait, les pneus tendres de sa moto de course l'empêchait de burner  !

Les badauds courraient d'un burn à l'autre, d'une bécane à l'autre, d'un pote à l'autre.

 

Les nanas exposées comme des trophées sur les ponts arrières des yachts amarrés, traversaient un grand moment de solitude.. tout le monde leur tournait le dos.

 

C'est vrai, de toutes façons, nos nanas sont les plus belles, et avec elles on s'éclate en bécanes.. alors ..

 

Ici la police municipale participe, cela s'appelle une veille participative (c'est nouveau), mais surtout elle reste discrète, histoire d'énerver personne, on sait jamais.. un gros mouvement de foule et 300 Harley dans la flotte ça ferait désordre !

Il y avait aussi les festivités des communes alentours, et là, entre bonnes volontés, mauvaises conditions atmosphériques, mauvaises volontés administratives, mauvaises volontés tout court, il y a eu de tout.

 

C'est ainsi que la Gendarmerie très-très compréhensive pour la conformité des bécanes, merci, avait décidé de lancer la croisade contre les casques non homologués !

 

La municipalité de Sainte Maxime a innové, nous connaissions tous le mini-golf, et bien eux, ils ont inventé la mini parade, c'est simple vous limitez à 300 motos et vous faites tourner les bécanes sur une piste de 2 km, le chat qui se mord la queue en quelque sorte !

Avec Marie et JeffOne, nous avons organisé un run à guichet fermé, limité aux correspondants du Legend, pour tester nos capacités d'organisateurs.

 

Vendredi onze heures, par un franc soleil, (nous aussi on a un ange gardien), rassemblement des 66 convives et des 47 motos sur le parking des départs.

 

Au travers de l'arrière pays varois, entre mer et roches, par une petite et bonne route dont JeffOne a le secret, encadrés par une sécurité plus que pro., direction le restaurant de Jean, le Domaine de la Maurette.

 

Après une une grosse heure de route sans stress, nous étions à table devant l'apéro maison.

Le repas était très copieux, excellent, les vins aussi, ici nous sommes chez des viticulteurs.

 

Sur un fond de bruit de fourchettes, nos estomacs entamaient une séance de re-mise en grande forme..

 

Après le repas, direction Roquebrune sur Argens, la nouvelle concession de Philou, un p'tit verre pour compenser la déshydratation (10 bornes à travers les vignes, ça motive)

 

Ensuite, direction vers "tourner manège" (Sainte Maxime) par le col du Bourgnon, et retour vers le site.

 

Les participants étaient ravis, donc en 2011 nous organiserons un run ouvert à tous, mais limité à 200 participants.

Dimanche la parade, la météo avait prévu gris mais sec.. à sept heures une averse tropicale détrempa tout, un peu plus, on se serait cru lundi..

 

Huit heures, un petit vent tiède assèche les allées et pousse les nuages, l'espoir revient !

 

Dix heures, sur la ligne de départ, une poignée de VIP, une demie poignée de drapeaux, et plus loin, une pincée de bikers, c'est pas vraiment l'angoisse mais cela y ressemble !

 

Onze heures, c'est le départ, toujours quelques VIP et drapeaux, mais deux mille motos.. cela détend !

La parade, elle commence par Saint-Tropez, le vieux port, elle se termine par Grimaud le vieux village.

 

Elle serpente à travers les vignes entre Ramatuelle, Gassin et Cogolin, une vraie balade, bien menée, sans accordéon, au rythme d'une promenade.

 

Le public est présent, enthousiaste et chaleureux, c'est la fête, les flashs crépitent, les mains s'agitent, les sourires sont approbateurs, que du plaisir.

 

Entre gendarmerie et polices municipales, la sécurité est maximum, un magnifique et continu boulevard s'offre à nous.

L'Euro Festival 2010 est terminé, vive l'Euro Festival 2011, il devrait se tenir un peu plus tard dans la saison, toujours à Grimaud.

 

Avec 8 500 entrées, l'Euro Festival de Grimaud s'installe parmi les grands événements européens, en 2011 n'hésitez pas, venez tous, c'est à ce prix que nous réussirons à inscrire une grande bike week française sur le calendrier mondial, nous le valons bien !

 

En attendant, 2010 a été une belle réussite, bravo et merci à tous ceux qui ont participé à l'organisation de l'événement.

Je vous laisse découvrir les albums,

1 140 photos de Marie avec la participation de: Jean-Paul, Claudine, JeffOne, Hubert, Béatrice, Ludovic, Karine

L'article et les photos de Bernard et Claudine de Toulon.

La veille

20 photos

Le site
200 photos

Espace Freeway

90 photos

Saint-Tropez

40 photos

Les apéros

110 photos

Le run du Legend

230 photos

La parade

150 photos

L'article de Toulon

300 photos

article J-R, photos Marie, avec les participations de Jean-Paul, Claudine, JeffOne, Hubert, Béatrice, Ludovic, Karine

Les partenaires de Legend Motorbike