Le Chapter du Mans

Ouvre

le Prix d'Amérique

 

Un peu d’histoire pour nous situer : le prix d’Amérique
créé en 1920, fut ainsi dénommé en l’honneur de
l’intervention américaine au cours de la 1ère guerre
mondiale.

 

Aujourd’hui le prix d’Amérique est le championnat du monde des trotteurs, la plus grande course du monde.


Cette course prestigieuse et mythique nous a donné des
champions dont les noms sont toujours dans la mémoire
collective : Ourasi, Roquepine , Belino 2 ,Idéal du Gazau et des drivers tout aussi célèbres : Jean René Gougeon et
bien sûr actuellement le sarthois Jean Michel Bazire.

 

Pour Harley Davidson, l’histoire commence en 1903 et des noms célèbres jalonnent plus de 100 ans d’aventure: Shovel, Panhead, mais aussi le Fat boy, le Road
king, le Sportster et le V Rod et Evel Knievel ou Willy G!!!!!

Il est bien là le parallèle entre ces 2 Amériques, chacun
ses mythes et voilà l’occasion de les réunir.


Et un prix d’Amérique avec des américaines c’est encore bien mieux et nous l’avons fait !!!


Le Le Mans Legend Chapter a eu la possibilité de participer à la parade d’ouverture du prix d’Amérique et c’est avec enthousiasme que le Chapter a répondu présent.

 

21 valeureux pilotes se sont réunis ce dimanche matin 31 janvier par une température du grand nord Américain, oui d’Alaska !!! il faisait -7° au départ du Mans à 7h et encore -3° à 10h lors de notre arrivée sur l’hippodrome de Vincennes.

Heureusement Alain, notre organisateur avait tout prévu à notre arrivée, un café des croissants qui réchauffent sous un chapiteau chauffé ( Merci Martial )et Priscilla pour nous guider toute la journée.

 

Juste le temps de nous remettre de ce run frigorifique et il nous faut installer les drapeaux sur nos Harley : 21 bannières Stars and Stripes qui flotteront sur nos machines devant 40 000 personnes dans les tribunes de
Vincennes, l’hippodrome qui devient le 51 ème état de l’union, le temps d’une course de chevaux.


11h : tout le monde en piste pour la répétition générale avec les Pompom girls ; la fanfare et les acrobates sur leurs échasses.

 

Tout se passe pour le mieux, c’est sûr, les parades ça nous connait : les 24h du Mans tous les ans, c’est un bon entrainement.

A midi petite pause, juste le temps de donner un dernier coup de chiffon afin que nos belles rivalisent de beauté avec les pur-sang et soient à la hauteur pour accueillir les drivers, passagers prestigieux d’un jour.

 

Nous profitons de cet intermède pour une visite guidée de ce temple du trot et des paris qu’est Vincennes, grâce à notre guide du jour, la charmante Priscilla, nous pourrons aller jouer une petite pièce après la parade.

 

Alors les pronostics vont bon train : le 18 ? le 4 ? le
12 ? mais non le 6,je te dis le 6…. !!!


13h : ils sont bien disciplinés les bikers et, tous en rang, se préparent aux abords de la piste.

Les tribunes se sont bien garnies et la foule commence les HOLA et autres cris de liesse, l’ambiance monte en puissance.


13h15 la Parade débute, les Pompom girls font encore monter la température ambiante qui frôle les 4°… 13h30 nous entrons en piste.

 

A l’entrée de la ligne droite les 21 Harley se font stars sur la cendrée et elles emmènent chacune un Driver : la Grande Question : qui a le plaisir d’avoir le vainqueur comme passager ????

 

Nous le saurons vers 15h55, la présentation des drivers au public est un pur bonheur pour les bikers du Le Mans Legend Chapter.

Les Drivers sont présentés à une foule d’aficionados

(40 000 personnes environ) dans un concert de cris de joie et d’encouragements, sur un fond de musique
techno et des applaudissements à tout rompre.

 

Les photographes mitraillent les équipages et les pilotes s’en donnent à cœur joie.

 

Qui jubile le plus, le biker ou le driver ???


je n’ai pas la réponse …le passage devant les tribunes en délire, puis demi tour et un second passage plus rapide sur le chemin parallèle et hop nous déposons les drivers qui regretteront sûrement, de laisser nos confortables selles au profit d’une assise de sulky.

Notre instant de gloire est terminé, mais nos mémoires s’en souviendront longtemps !


Quel pied ou quel sabot ?? Peu importe l’expression, mais le plaisir de vivre un tel événement !

 

Et ce n’est pas fini.


Il est 14h lorsque nous retournons sous la tente pour partager le repas préparé par nos hôtes du Cheval Français.

 

Le froid est bien vite oublié, l’ambiance, là aussi, monte d’un cran et, dans la bonne humeur traditionnelle après les remerciements d’usage, nous passons à l’assaut de
nos assiettes.

Apres ce déjeuner salvateur, les plus frileux prennent le chemin du retour, les plus joueurs restent pour assister à la course et, bien sûr ils prennent le temps de faire un jeu sur le cheval gagnant du jour, je te dis que c’est le 18 qui gagne, mais non le 4… Jamais d’accord !!!!


Nous restons une dizaine dans les tribunes, c’est chaud
c’est chaud !!!, super ambiance et une belle course et à
l’arrivée le 6, Oh surprise personne du Chapter ne l’a
joué, sauf Laurence qui rafle la mise.


Bravo LOLO ! tu n’as pas perdu ta journée ce n’est que du
bonheur !!! Tu as bien fait de te lever si tôt...


Pour la première sortie de 2010, nous avons réussi notre pari : proposer une sortie exceptionnelle, inédite et passer une journée inoubliable, les participants pourront
dire :’’ moi j’y étais’’

un clic ici pour voir l'album 80 photos

article et photos Thierry

 

Les partenaires de Legend Motorbike