Alpes Spirit 3

le Grand Run

Sous le signe du Saint Bernard, le Chapter d'Annecy a organisé le troisième Alpes Spirit Run du 1er au 3 juillet.

 

Si vous voulez vous extasier au delà du raisonnable, si vous voulez vous défoulez au guidon de votre bécane, si vous voulez vous régaler des meilleures tables de la région, si vous voulez vivre un week-end dans des hôtels prestigieux, ne cherchez plus.. c'est ici  !

 

L'Alpes Spirit Run est le run des superlatifs.
 

Entre deux lacets, la beauté des paysages vous gratifie,  avec votre Harley-Davidson vous devenez un alpiniste,  vous dominez les vallées, vous atteignez les sommets, vous vous dépassez.

Trois jours de run en Savoie, en France, en Suisse et en Italie, six cents bornes de virages, de montées abruptes, de descentes vertigineuses, trois lignes droites.. bon là j'exagère il devait y en avoir une ou deux de plus.

 

Pour tenir le coup, des restaurants.. restaurants, des hôtels avec piscine, spa et tout le confort imaginable, une équipe de sécurité qui vous protège et ouvre la route.

 

Evidemment, les grands timides du guidon, les allergiques aux angles aigus, ceux pour qui trente bornes sans étape c'est déjà une aventure, n'auront pas assez de six cents kilomètres pour s'adapter.

 

Pour les autres, garçons ou filles, bonheur garanti.

Après ces quelques mots de présentation, revenons à la chronologie du run.

 

Vendredi 14h départ de la concession d'Annecy, après un casse croute Biker, ce sera le seul.. "casse croute"

 

Quatre vingt Bikers s'engagent pour une première étape de cent soixante kilomètres, le col de la Colombière pour se mettre en jambes.., le bord du lac Léman pour se remettre des premiers lacets et l'hôtel les Cornettes.

 

L'établissement créé en 1894 est un must, les chambres sont somptueuses, la piscine à 27°, la cuisine généreuse et traditionnelle, est servie avec efficacité et gentillesse.

Samedi, départ à 8h30, il ne faut pas faire attendre la Suisse ni l'Italie où nous déjeunerons.

 

Après quelques lignes droites, nous attaquons le Col du Grand Saint Bernard, ça je vous avais prévenu, et nous déboulons en Italie à Aoste.

 

L'ancienne concession Harley, transformée en restaurant nous attend.

 

Comme ça d'extérieur, le lieu n'est pas franchement engageant, mais dès que vous franchissez la porte vous vous retrouvez sur une pelouse digne des plus grandes garden party du Bois de Boulogne.

Le lieu est incroyable, la cuisine excellente, le patron sympathique et son fils le bel Italien, assailli par les ladies, après l'effort, le réconfort what else.

 

Mine de rien, il restait l'autre Saint Bernard à escalader, le Petit, pour rejoindre Tignes, histoire de faire deux ou trois tours de lac en footing.. façon grands sportifs.. pas de panique c'est facultatif.

 

A Tignes nous sommes accueillis à l'hôtel l'Ecrin du Val Claret par Peter propriétaire des lieux, membre du Chapter d'Annecy.

 

L'hôtel est extraordinaire, nous nous rafraichissons, avant de nous retrouver au bar et de rejoindre le restaurant pour le diner et la fête.

C'est une ribambelle de minis Saint Bernard qui nous reçoit, vous avez noté la subtilité, il y a le Grand Saint Bernard, le Petit Saint Bernard et le mini Saint Bernard.. celui-ci ne figure sur aucune carte..

 

Après l'apéro, le deuxième, le repas fin est servi dans dans la luxueuse salle de restaurant.

 

Eric et Laurent, les organisateurs du run prennent la parole, ils distribuent les insignes et les millésimes.

 

Le disk jockey fait chauffer les platines, il est l'heure de s'agiter.. histoire de pas perdre le rythme.

 

Et quand la musique est bonne.. ça swing.

Dimanche matin, grasse matinée, départ 9 heures.

 

Nous rejoignons les Saisies pour escalader le mont Bissane.

 

L'endroit est magique, imaginez vous sur une butte de 2000 m au milieu des sommets où un panorama à 360° vous est offert, c'est magique, un feu d'artifice de paysages vous éblouit, c'est grandiose.

 

Après le shut, oui, ici le coca ils l'appellent comme ça, le bol d'air.. le vrai shut est là.

 

Un moment de détente unique et nous devons envisager la descente vers La Croix Fry.

La pierrade nous attend, la chaleur des restaurateurs aussi, c'est avec enthousiaste que les Bikers se mettent à table, après le repas, toujours guidés par la sécu, le groupe s'éclate, chacun repart chez soi.

 

Nous devons féliciter l'équipe du Chapter d'Annecy, Arnaud, discret mais présent, Alain, le guide sûr et pro, Laurent et Eric, organisateurs et passionnés.

 

La sécu, impeccable, capable de remonter les files en douceur malgré des routes à "une place", partout présente et nous offrant toujours la voie royale.

 

Les membres du Chapter chaleureux, amicaux.

 

En résumé MERCI et BRAVO, ce run est inimitable !

un clic ici pour voir l'album 500 photos

article J-R, photos Marie avec la participation d'Hubert

Les partenaires de Legend Motorbike