Paris Cœur de Seine

Centre Historique Minier

de Lewardes

Il fait beau, ce matin du 19 mars.

 

Trente bikers du PCS sur vingt motos rutilantes, prêts au départ vers le Nord …


Le moral est aussi beau que le ciel et nous voilà partis.


Apres quelques dizaines de kilomètres, une fine bruine nous attriste, heureusement si minime qu’elle nous privera même du plaisir de nettoyer les motos tant elle fut insignifiante.


Un arrêt café sur l’aire de la "Baie de Somme" et nous voilà repartis vers Douriez, où nous attend Monsieur Vasseur, sympathique patron de l’Andouillier.

Estaminet local où nous dégusterons certaines spécialités, non sans avoir apprécié l’apéro de Gillou, gracieusement servi autour du tourpack de sa moto.

 

14h et nous voilà repartis, toujours sous un chaud soleil pour rejoindre la région de ST Omer.

 

Nous visitons la célèbre "Coupole", haut lieu historique de la dernière guerre mondiale, ex-future base de lancement des V2 allemands, reconvertie en musée de la guerre.

 

Impressionnant !!

Deux heures après, surprise, il a plu…

 

Mais les routes sèchent vite et nous rejoignons notre hôtel à Somain.

 

Un apéro suivit d’un succulent diner nous attendait.


Les motos sont sagement parquées, chutttt.. tout le monde s’endort.

 

Dimanche, deux degrés, mais un ciel d’azur où déjà le soleil s’affirme.

 

Nous prenons la route vers le centre historique minier de Lewardes.

Après un petit café salutaire, notre guide nous conduit au fond d’un puits où sont reconstituées les scènes du travail des mineurs de fond depuis le 19ème siècle jusqu’au moment de la fermeture du puits, en 1983.


Impressionnant !!!

 

Les bikers coiffés du casque jaune du site sont tous très émus et un immense sentiment de compassion les assaille.

 

Respect !

Apres une heure et demie de visite, nous déjeunons sur le site, au "briquet" du nom des casse-croûtes des mineurs d’antan.

 

Mets réconfortants et autres délectations en se créant des sympathies envers les convives d’autres tables.

 


Il est déjà 16h, il fait chaud.

 

Un café et une chouette route pour regagner nos Sweet Homes, qui nous paraissent encore plus sweet que jamais après ce voyage dans le passé des mineurs de fond.

un clic ici pour voir l'album 115 photos
article et photos Gérard

Les partenaires de Legend Motorbike