DU

CŒUR DE SEINE

AU

PUY DU FOU

Rendez-vous 9 h, tout le monde est là (ou presque…) pour un départ en quinconce, comme il se doit, ponctué par quelques gouttes de pluie sans incidence sur l’humeur de la troupe.


1ere étape : déjeuner aux abords de Saumur en cave troglodyte, de quelques fouées, rillettes, fromages et autres mets parfaitement light.

 

Pour digérer, une visite très enrichissante et étonnante au Musée Cointreau, puis arrivée à notre hôtel près d’Angers pour un repos bien mérité.

 

Demain, le grand jour : départ en autocar vers le Puy du Fou.

La matinée s’annonce grise, courage !

 

Après un premier spectacle, dans un désordre parfait, nous nous retrouvons quand même pour un déjeuner médiéval au cours duquel nos « gros bras » se sont illustrés dans un tir à la corde contre nos ennemis anglais (heureusement qu’il y a encore quelques jeunes costauds dans nos rangs.).

 

Puis la journée s’est poursuivie de spectacles et scènes de rue, de plus en plus arrosés par une pluie fine et persistante contre laquelle nous avons lutté, armés de ravissants ponchos, pour finir en apothéose au spectacle nocturne, dans un décor à couper le souffle.

Trempés jusqu’aux os et grelottants, nous avons regagné notre car sur les coups de 1 h du matin, mais des étoiles plein les yeux.

 

Bizarrement, pendant le retour, point de chanson tonitruante comme annoncée le matin, mais quelques ronflements ici et là !


Une petite nuit pour sécher tout çà, et on repart.

 

Un grand bravo à tous pour être debout, en forme et de bonne humeur après seulement 4 heures de sommeil.

 

Nous ne pouvons quitter les Chouans sans une visite aux mouchoirs de Cholet, histoire de se rappeler que la vie n’a pas toujours été facile pour les artisans de nos belles régions.

Cette fois-ci c’est avec le soleil que nous empruntons les routes longeant les vignes des Coteaux du Layon.

 

Déjeuner dans une ferme-auberge, éleveur de canard (diététique, toujours !) couronné par un fabuleux dessert basses calories.


Retour à l’hôtel par les bords de Loire, pleins de charme et de douceur, même avec un fleuve presqu’à sec, découvrant ses bancs de sable, avec une visite de cave…. de champignons .

 

La soirée se termina par une tombola menée par un huissier véreux, et une jeune fille dont l’innocence fut mise en doute par une assemblée très dissipée.

Comme toute bonne chose a une fin, nous nous sommes séparés le lendemain, après une route ensoleillée mais froide, et un déjeuner en Vallée de Chevreuse, au milieu d’un parc avec canards, paons, chèvres et même des lamas (non, ce n’est pas le rosé !...)
 

Dès lundi, après bien des semaines d’angoisse et de doutes, j’ai récupéré un Michel serein et tout estourbi de cette aventure !

 

Merci à vous tous pour ces grands moments de rigolade.

un clic ici pour voir l'album 85 photos
Article Monique, Photos Gérard

Les partenaires de Legend Motorbike