NI  HAO  JON  GOA 

Bonjour la Chine

你好中

On attendait ces vacances de Pâques avec impatience car depuis l’hiver dernier notre voyage dans l’Empire du Milieu était quasiment bouclé.

Au chapitre des motivations pour ce voyage de quinze jours en Chine : revoir notre fils parti faire une année universitaire à Pékin, visiter des endroits inconnus pour nous, découvrir (au moins en partie) un pays et rencontrer des gens qu’on voit rarement au Pays Basque !!!

Biarritz- Paris, ça prend une heure d’avion. Mais ensuite, pour faire Paris-Pékin, c’est dix heures… et c’est long …

 

Dès l’arrivée sur le sol chinois, on se rend vite compte que parler anglais ne sert à rien surtout avec les chauffeurs de taxi.

Eux parlent chinois, nous anglais et français !!!


Vient ensuite la découverte de la conduite à la chinoise..

 

Tout est permis ….

 

On double par la droite, on ne met pas de ceinture de sécurité, on roule parfois à contresens, on ne porte pas de casque quand on conduit sur un deux ou trois roues à moteur… et surtout on klaxonne !!!

 

Le klaxon ou bien la sonnette pour les vélos nous rappellent sans cesse que le danger pour nous, simples piétons, peut surgir de partout !

 

Comme en plus une grande majorité des deux ou trois roues sont à moteur électrique, on fait gaffe …

La première semaine, nous avons joué les parfaits touristes : visites des temples bouddhistes, de la Cité Interdite, du grand zoo de Pékin (Brigitte Bardot ferait bien d’y aller …), du Summer Palace, balade sur la Place Tien An Men.

 

On devient rapidement des spécialistes du métro pékinois.


Et aussi, première visite pour nous à la concession Harley-Davidson de Pékin.

 

Superbe magasin entre le 4ème et le 5ème périphérique (ils sont en train d’en construire un 6ème…).

 

Heureusement que les affiches sont en chinois, on se croirait en Europe.

 

Les prix sont même parfois plus élevés qu’en France.

 

Par contre, pour parler anglais, on repassera !!!


On aurait fait mieux d’apprendre le langage des signes avant de partir …


Première série de photos, dehors, dedans, dans les ateliers, rencontres avec des bikers locaux, dont un qui rentre d’un essai d’une Road King habillé … en tenue de ville et sans casque bien sûr !!!

 

Il gagne un pin’s du Côte Basque Chapter !

Un rendez-vous est pris pour la fin de la semaine prochaine afin de rencontrer des membres du Beijing Chapter.


Pendant nos visites pékinoises, on croise peu de vraies motos, à part un très sympathique sidecariste siglé Hell’s, propriétaire d’une moto qui est une copie chinoise des anciennes BMW.

 

On voit surtout sur les routes beaucoup d’engins roulants pas toujours identifiables, à deux ou trois roues, transportant de une à cinq personnes…

 

Pendant la deuxième semaine, nous prenons l’avion pour aller à XI’AN voir la fameuse armée enterrée, des soldats et des chevaux en terre cuite de tout beauté.

Au retour, notre « chinois » de fils nous emmène au Café de la Poste (près du Lama Temple) pour déguster une superbe côte de bœuf « comme chez nous ».

 

En fait, au Pays basque, on dirait plutôt « xuleta ».

 

Un patron de restaurant qui parle français (il est du Cantal), de la bière belge et française, on avait presque oublié !!!


On n’oublie pas de s’organiser pour aller marcher sur la Grande Muraille.

 

On a eu une chaleur terrible pendant nos deux semaines, avec un seul orage, c’était bien sûr le jour de notre balade sur la Grande Muraille.

Mao Tsé Toung a dit : « Celui qui n’a pas marché sur la Grande Muraille n’est pas un homme ».

 

Ma femme l’a fait, heureusement elle n’a pas changé …
 

A la fin de la deuxième semaine, on retourne à la concession en vue de ramener des T-shirts et autres souvenirs.

 

On y trouve un gars du Beijing Chapter avec qui on échange quelques cadeaux et on fait la traditionnelle photo avec notre drapeau.

 

On compare nos effectifs de Chapter (100 membres au Côte Basque Chapter, contre 200 au Beijing Chapter).

Sauf que …. en comptant large, la concession de Bayonne doit toucher environ 400 000 personnes, alors qu’à Pékin il y a 22 millions d’habitants !


J’en profite pour montrer aux vendeurs le site Internet de la concession HD de Bayonne et la rubrique Chapter.

 

Nos amis chinois savent à peu près où est la France, par contre, je n’ai pas réussi à leur faire comprendre que je venais du Pays Basque.


Samedi matin, déjà la fin de nos deux semaines en Chine.

 

Dernier voyage en taxi, dernières frayeurs sur l’autoroute, et deux heures d’attente avant d’embarquer.

On est rentrés avec beaucoup de souvenirs et des anecdotes à raconter à nos amis.

Quel voyage !!!

ZAI  JIAN !  告別了所

 

un clic ici pour voir l'album 100 photos

article et photos Jean-Marie

Les partenaires de Legend Motorbike