Portrait:

Fabien Baranès

le nouveau Boss de

West Forever

West Forever est le plus célèbre et le plus important des voyagistes européens en Harley-Davidson.

JR : Bonjour Fabien, tu es le nouveau patron de West Forever, comme tu le sais, pour le plus grand nombre des Bikers, West Forever est le symbole du voyage en Harley-Davidson !

Comme maintenant tu entres dans notre famille, peux tu te présenter.

 

Fabien : J’ai 42 ans, avec ma femme nous avons deux enfants de 10 et 8 ans. J’ai fait toute ma carrière dans de grandes sociétés du monde de l’informatique (IBM, Dassault, Nixdorf), j'aime les motos, et récemment j'ai découvert "la" Harley-Davidson.

 

JR : Oui-Oui-Oui, mais comment un rond de cuir, les yeux sur les pixels, les mains sur un clavier, des octets plein la tête, pas milliardaire, se retrouve aux commandes du plus célèbre organisateur de voyages en Harley-Davidson.

 
Fabien : Le cuir, oui, le rond, c'est moins sûr, en décembre 1992 je me suis engagé aux côtés d’IBM abandonnant ainsi une offre, qui probablement me correspondait beaucoup plus, celle du Rallye de Tunisie Optique 2000. En effet, cette année là, associé à quelques copains, j’organisais le raid de 25 pick-up Peugeot à travers toute l’Afrique de l’ouest, à destination du Burkina Faso. Ces pick-up allaient être remis à des ONG et autres organisations à des fins humanitaires. Ma passion des voyages, des rencontres et de l’organisation était déjà affirmée. Je l’avais mis en sommeil durant 19 ans !

 

JR : C'est vrai que le cocktail : bureau standard, badge d'accès, clim, réunions, reporting est carrément imbuvable pour qui rêve de grands espaces et de liberté.

 

Fabien : Justement, en 2008, j'ai participé au premier raid off road, organisé par la société T3 créée par Eric Massiet du Biest.

JR : Cela a été le déclencheur ?

 

Fabien : Vraisemblablement et il faut que je te parles d'Eric:

Eric a su très tôt que sa vie serait celle d’un baroudeur, celle d’un baluchon (son surnom) que l’on transporte d’un pays à un autre. Passionné de traction, Eric va, avec sa société T3, démarrer les projets les plus fous avec ces véhicules. Réédition de la Croisière Noire à savoir traversée de l’Afrique du Nord au Sud, réédition de la Croisière Jaune en préparation pour 2014 à savoir Paris Pékin à travers toute l’Europe et l’Asie centrale, etc., aucun projet ne parait infaisable pour cet aventurier. Eric n’a qu’un seul leitmotiv : rendre accessible au plus grand nombre ce que certains considèrent inaccessible.

 

JR : Je te vois venir, mais les raids en motos, c'est un métier ?


Fabien : Nous y sommes, c’est en 2008, suite à une rencontre avec le patron de BMW Motorad, qu’Eric démarre l’organisation de raids à moto. Première destination : l’Amérique du sud avec le Chili, l’Argentine et la Bolivie au programme. C’est à l’occasion de ce premier raid off road que l’on s’est rencontré, notre entente a été immédiate.

 

JR : C'est cette rencontre qui a engendré le rachat de West Forever ?

 

Fabien : Oui, en mars dernier, après une partie de tennis avec Eric, je lui disais rechercher une société à reprendre, à la recherche d’une vie pro plus en phase avec mes passions.

Eric connaissait West Forever depuis sa création et a souvent été en contact avec Dominique Dillenbourg. Ce dernier souhaitait qu’Eric monte un raid pour West Forever. Eric avait connaissance du souhait de Dominique de décrocher et quelques jours plus tard on était chez DD. En 48H le deal était bouclé. J’ai proposé à Eric de rentrer dans le projet et de m’accompagner, afin d’organiser ces fameux raids aventures en H-D sur les 5 continents, il a dit oui !

 

JR : Finalement, le rachat de West Forever, c'est l’histoire de deux copains et d'une passion partagée.


Fabien : Ce qui nous a tout de suite plu dans l’aventure West Forever et dans l’idée de travailler ensemble, c’est l’évidente complémentarité de nos profils et de nos compétences professionnelles.

 

JR : Vous allez collaborer et enrichir l'offre West Forever ?

Fabien : Oui, Eric, en plus de la gestion et du développement de sa société T3, va sillonner le monde à la recherche des plus beaux tracés (sur bitume) pour les Harley. J’œuvre, pour ma part, de Strasbourg et de Paris au bon déroulement des voyages West Forever et au développement de la société.

 

JR : Quels sont les projets pour West Forever ?


Fabien : Nous avons la volonté d’exploiter la complémentarité des savoirs faire des deux structures, T3 et West Forever. Eric et T3 maîtrisent parfaitement toutes les problématiques de logistique associées aux motos. Cela va nous permettre de mettre en place et de proposer à nos clients des raids sur tous les continents. Les passionnés, ceux pour qui rouler sur leurs propres Harley est le plus grand des plaisirs, vont chaque année avoir la faculté de découvrir de nouveaux horizons et ce uniquement sur de la route bitumée adaptée à leurs motos.

JR : Où est la nouveauté, le plus de l'offre ?

 

Fabien : Il faut bien comprendre, qu’à ce jour les destinations proposées par West Forever sont « limitées » aux régions où l’offre locative permet de réunir une douzaine de motos à minima. Peu de pays le permettent dans des conditions acceptables et parfois, comme en Australie par exemple, c’est une organisation très complexe qu’il faut mettre en place pour permettre la découverte de ce pays exceptionnel.

 

JR : Je commence à comprendre, Vous innovez pour de bon !


Fabien : Oui, dorénavant, tous les ans, nous proposerons au moins un raid évènement, sur une destination de rêve avec la propre moto de nos clients. Nous voudrions que d’ici 5 ans, nos clients les plus passionnés aient la fierté d’avoir parcouru le monde avec leur propre bécane !

JR : Un exemple ?

 

Fabien : L’aventure démarre dès août 2012 avec le premier raid évènement West Forever, le raid Viking. Ce trip au road book nous emmènera jusqu’au Cap Nord à travers la Norvège et ses fjords majestueux, la Laponie et son peuple atypique, la Finlande et ses routes de forêts et de lacs. Plusieurs embardées en bateau sont prévues afin de découvrir les fjords également de la mer et trois villes superbes (Copenhague, Oslo et Helsinki) sont au programme. Pour ceux que les 12/15 degrés que nous devrions rencontrer une fois le cercle polaire passé (ce qui est loin de représenter tout le ride) ne rebutent pas, je garantis un voyage à la West Forever : qualité et confort de l’organisation et des étapes, sensation d’espace et de liberté, paysages exceptionnels !

 

JR : Vous n'abandonnez pas l'offre traditionnelle de West Forever ?

 

Fabien : Non, nous la renforçons, nous la complétons .

JR : Revenons à toi, finalement pour l'instant tu nous as peu parlé de toi, de la bécane, de tes bécanes .

 

Fabien : Je suis motard, au sens où j’aime rouler, j’aime le plaisir de la route. J’aime que tous mes sens soient en éveil lorsque je suis en moto. Je ne connais rien (ou presque rien ;-)) de plus jouissif, au printemps et à l’automne, que ces premiers (ou derniers) rayons du soleil qui réchauffent mon blouson. Ce sont de petits instants à savourer, qui réchauffent le corps et l’âme. J’aime rêver à moto, j’imagine toujours derrière chaque virage et chaque colline que des merveilles cachées au regard des automobilistes sont là, rien que pour moi. Un sous-bois humide et le frisson de fraicheur qu’il me procure est un pur bonheur ! Je roule depuis plus de 20 ans.

 

JR : Et tes motos ?


Fabien : J’ai commencé (XT 500, NX650, deux VFRs) avant de m’orienter vers des motos à l’esthétique et au tempérament plus affirmé. Je possède à ce jour une moto Guzzi Le Mans, mon premier coup de cœur, et une BMW R1200 GS Adventure avec laquelle j’ai parcouru l’Amérique du Sud.

JR : Tu penses rouler en Harley ?

 

Fabien : Je suis tombé « raide love » de la Street Glide suite à ma virée à Los Angeles. Le look, l’assise, l’équilibre de la moto et la générosité du couple moteur, il m’en faut une c’est certain !

Glenn Bartels, notre partenaire de référence aux US, devait m’en livrer une de LA, mais c’est vraiment trop compliqué et cela demande du temps et de la patience pour réaliser toutes les démarches administratives nécessaires à l’immatriculation en France. C’est une histoire de pro. Je vais donc gentiment chercher chaussure à mon pied en France afin d’être prêt, au plus tard, pour le printemps prochain.

 

JR : Bienvenue chez nous !
 

Fabien : Pour 2012, je n'ai pas oublié ton offre de m'inscrire aux runs et concentrations parmi les sélections du Legend, je souhaite vraiment entrer dans la famille des Bikers, je m'y sens bien.

 

JR : Il y a une chose dont je suis sûr, tu seras bien accueilli dans notre fraternité. Les Bikers apprécient tout ce que tu représentes, le savoir faire, l'humilité, la passion, le sens du partage. en résumé tu étais vraiment fait pour cela.

 

Bonne route Fabien et comme ils disent, ride safe !

 

un clic ici pour voir la formidable vidéo sur le Cap Nord

article J-R, photos Fabien et archives internet

Les partenaires de Legend Motorbike