Bordeaux

se balade aux USA

Sturgis

Jour J :
Enfin le jour J tout le monde est à l'heure, même ceux qui arrivent du Médoc ou de La Réole !!! Les valises sont manifestement pleines à raz bord. Le trajet en TGV a permis à certains de dormir un peu malgré la voix de stentor de Marco qui nous a raconté quelques bonnes blagues !!


Arrivée à Paris, tout notre petit groupe a pris le "shuttle" pour rallier l'hôtel. Et premier couac, GG oublie le PC sur un siège et s'en aperçoit à l'hôtel. Aussitôt 3 volontaires Henri, Xavier et Alain retournent en courant sur le quai. La police est bien faite, il l'avait déjà récupéré et le tenait à notre disposition, sans l’avoir détruit à l’explosif ! OUF !!! GG du coup a payé à boire à tout le monde, c'est normal.


Direction l'hôtel et installation dans nos chambres respectives, et bien sûr des "réflexions orientées": "la femme de chambre, est elle fournie ?"......
Apéritifs, salades et poissons pour ceux qui sont au "régime", pizzas et dessert ou viande rouge pour les autres, un peu de vin et direction le dodo.
Demain debout 6 H 30 pour se rendre au terminal 1 et prendre le vol pour les USA.

La Longue journée
Jour J+1 :


Matin pluvieux sur Paris, tous nos membres sont à l’heure du RDV, après un déjeuner copieux. Pas de surprise à l’hôtel, du shampoing, des sèche-cheveux sont dans toutes les chambres !!! Nous reprenons la navette VAL pour regagner le terminal 1 où nous enregistrons nos bagages, après quelques ultimes achats direction l’embarquement. Certains d’entre nous ont droit à des contrôles un peu plus poussés, mais aucun problème majeur pour accéder à notre Airbus.
9 h d’avion c’est long, seul incident durant le parcours une hôtesse a tenté de noyer GG en lui renversant un verre d’eau sur le torse!!! Heureusement il savait nager !! Prise en main des programmes, films, jeux vidéo, tout est bon pour s’occuper. Certaines verseront quelques larmes en regardant le film AUSTRALIA !! Repas plutôt correct et sieste avant de goûter au sandwich de la collation, bien sûr nous sommes déjà 1 pied aux USA et la nourriture change !!!!

Juste avant notre arrivée à CHARLOTTE, un gros orage oblige le pilote à tourner en rond. 3 ou 4 tours puis, soit il était pressé de rentrer chez lui retrouver sa fiancée, soit il n’avait plus assez de carburant, allez donc savoir !! Il se décide enfin à nous déposer. Ceintures attachées, nous atterrissons un peu secoués. Immigration, douanes où là encore certains sont « élus » pour un contrôle supplémentaire. La palme revenant à Isabelle qui n’a pas de chance, partout où elle passe cela sonne !!
Puis embarquement pour notre vol à destination de DENVER. Heure prévue du décollage 18 h, puis 19 h 30, puis l’heure est ramenée à 18 h 30, nous décollerons en fait à .. 20 h. Aussitôt assis, avant même le décollage, plusieurs d’entre nous sont déjà dans les bras de Morphée. Jusqu'à l’arrivée nous n’entendrons personne !!!!


Enfin DENVER, il est «3 h » du matin en France et pour nous c’est une longue, longue journée qui se termine. Reprises des bagages et le bus nous drive jusqu'à l’hôtel VQ, où les plus courageux iront prendre une dernière bière bien méritée avant de regagner le dodo.

Jour J+2 : DENVER/LARAMIE

Debout 7 h du matin et aujourd’hui enfin débute notre Grand Voyage. Tout d’abord « nos » HD à récupérer au siège d’Eagles Riders. Heureusement que nous arrivons avant l’ouverture des bureaux et que nous « squattons l’entrée, car les taxis ou les shuttles déversent sans arrêts des touristes comme nous venant récupérer leurs montures. Le temps d’effectuer les papiers, les vérifications des HD….

 

Nous décollons de Denver à 11 h 30 !!
Circulation impressionnante, des autoroutes se croisent au dessus, au dessous, à gauche, à droite Heureusement que nous avons un GPS qui nous trace le meilleur parcours ! Dés la sortie de la ville l’immensité désertique se fait ressentir et les commentaires avec:«C'EST GRANDIOSE", mais il n’y a rien …..


Déjeuner en cours de route et arrivée à notre hôtel, repas assez vite expédié et au lit car demain il y a une longue étape. Le blog qui permet à ceux qui sont en France de nous suivre, est alimenté souligné de quelques photos.

Jour J+3 : LARAMIE/PINNEDALE

Aujourd'hui nous entamons la plus longue étape de notre circuit 580 Kms. Petit affrontement avec le GPS qui s'obstine à nous envoyer sur l'inter state alors que nous voulons prendre la direction de Médecine Ball. Après comparaison avec une bonne vieille carte en papier, nous arrivons à faire route où nous voulons. OUF !! Malgré le progrès, parfois la vieille carte papier a encore son mot à dire !!!!
Pas de regrets, très belle route, des animaux sauvages, daims, biches, "chevreuils" locaux, oies, rapaces...... que nous pouvons apercevoir sur les côtés. Lors d’une de nos haltes, un lapin est venu nous narguer et après un slalom entre nos HD a regagné le couvert.
Nous trouvons un vieux saloon à SARATOGA, qui nous permettra de nous réchauffer et d'aller surtout pour ces dames aux toilettes. Henri laisse en souvenir de notre passage un billet de 10 € qui sera accroché illico au plafond par la patronne.
En sortant du village, 2 véhicules de police" procèdent à l'interpellation" des deux derniers du convoi, ils leur adressent un "WARNING" ('Avertissement) joli papier bleu, motif "roule trop près du précédant" !!.

D'après ce que nous avons compris, nous serions en faute en roulant en convoi et en quinconces !!! Nous repartons en file indienne avec assez de champ entre nous.

Nous rattrapons la 80 désertique à souhait, mais remplie de trucks qui nous doublent dans un bruit d'enfer. Arrêt déjeuner, sur le pouce, dans une station service et cap à l'ouest, sous une chaleur étouffante. Déjà certains ont attrapé des coups de soleil, les autres se sont recouvert le visage de leurs bandanas !!
Puis direction PINEDALE à travers des plateaux secs et arides, pas un habitant, pas de maisons, rien, juste quelques bêtes en train de brouter. Arrêt vers 16 h dans une épicerie, bar, supermarché… où nous nous désaltérons et goûterons aux glaces de marque « HäagenDazs » bien connues de ces dames.
Heureusement que cet arrêt eut lieu car des nuages noirs entassés au dessus de nous éclateront un peu plus loin.

A part 3 ou 4 gouttes nous ne recevrons rien du ciel et passerons entre les gouttes. Hôtel, douche ou piscine et jacuzzi et aussitôt apéritif dans la chambre de Bernadette.
Puis nous partons au restaurant ..........................

Enfin les grands Espaces
Jour J+4 : PINNEDALE/GARDINER


Tout le monde est en avance ce matin malgré une température assez fraiche (7 degrés). Pulls, cagoules, gants épais, nous n'avons plus une parcelle de peau à l'air. 130 Kms environ pour arriver à JACKSON et GAG au moment où nous faisons le plein, 3 de nos plus chevronnés conducteurs s'aperçoivent qu'ils ont rempli leur réservoir avec du FUEL.... Achats de bidon, le tuyau est fourni par Xavier et en avant pour la vidange !
Guy, Michel et Marco garderont dans la bouche, pendant plusieurs heures, le goût du mélange essence/fuel.
Et nous repartons encore plus décidés sur nos montures. Bref arrêt dans la ville de JACKSON, malheureusement, car il y a un timing à respecter assez serré aujourd'hui. De très beaux magasins mais rien d'authentique, tout est fait pour le touriste !!
Vers 12 h nous rentrons dans notre 1er Park le Grand Teton, plusieurs arrêts permettent au groupe d'immortaliser ce voyage sur des décors assez impressionnants.

13 h 30 nous trouvons enfin une cafétéria pour déjeuner. Nous quittons ce Park pour entrer à Yellowstone, là aussi les photographes s'en donnent à cœur joie. Nous nous arrêtons devant les fameux geysers de "Old Faithful.." Et comme des centaines de touristes, nous prenons place sur les bancs et attendons qu’ils se manifestent !!!

Il est 19 h lorsque nous repartons vers l'hôtel à GARDINER et non à GARDINI, je pense que, le pauvre, s'il voyait cette horde arriver chez lui.....
L’hôtel est rempli d’animaux empaillés chassés par le propriétaire du site. Dans la salle de restaurant un ours de 3 mètres, énorme, arrive d'Alaska un autre plus petit vient du Park et cela nous rassure un peu............

 

Jour J+5 : YELLOWSTONE

Tout le monde est sur le pont à l'heure, temps moyen, un peu frais et d'entrée GAG.
Depuis 1/4 d'heure le "Prof" Patrick n'arrive pas à enlever son pince disque, malgré un prompt renfort de conseillers, un seul se penche réellement sur la question, Alain. Malgré l'huile injectée à haute pression, rien, NADA, le bloc refuse obstinément de s'ouvrir.

Et comme cela est parfois contagieux, tout d'un coup un second n'arrive lui non plus à ouvrir son bloc disque !!!Là nous commençons à nous dire qu'une telle malchance est rare, quand soudain les intéressés se rendent compte qu'ils se sont trompés de HD et bien sûr les clefs ne peuvent fonctionner. Grosse rigolade et quolibets en tout genre fleurissent sur le parking. Quelques touristes présents n'y comprennent rien et doivent penser que ces Gaulois sont FOUS.
Départ, achat du pique nique pour midi et direction le Park. Bernadette qui trouve la selle de la HD de son mari trop dure change et va sur l'Electra de GG. Commentaire de Philippe "Ouf je vais rouler tranquille aujourd'hui"!!


A peine rentrés dans le Park, quelques biches alanguies sont en vrac devant les hôtels de Mammouth Springs. Photos et nous continuons et espérons enfin voir "les Bisons" malheureusement pour nous RIEN. Font ils grève? Nous continuons notre route et nous nous arrêtons le plus souvent possible devant des paysages tous plus beaux les uns que les autres. Tous méritent de figurer sur des cartes postales.

Visite des "piscines" de Norris puis pique nique, à la fin du repas Régine en faisant les magasins le matin a pu trouver un chapeau assez original pourvu de 2 cornes. Une tête de "Moose ". Celui ci a été attribué à Marco pour son erreur d'hier et changera tout les jours. En discutant avec les autorités compétentes, il semblerait que pour les 2 prochains jours le carnet soit déjà rempli.
Après notre repas nous repartons et là les choses se gâtent comme le temps d'ailleurs, un nuage noir nous recouvre et se crève au dessus de nous. La grêle et de grosses gouttes et nous sommes baptisés. Depuis plusieurs jours nous étions arrivés à éviter les différents orages mais là aujourd'hui aucune clémence.
Nous repartons en roulant à 20 miles tellement il pleut et 5 kms plus loin... Le soleil est de nouveau là.
Une photo souvenir devant l'entrée de Yellowstone et direction la main street de GARDINER pour visiter quelques magasins et enfin retour à l'hôtel avant de repartir au restaurant.............
 

Adieu Yellowstone

Jour J+6 : GARDINER/SHERIDAN

7 h 30 Tout le monde est devant sa HD. Couverts un maximum, car l'air est assez frais, tous se posent la question, Aurons nous enfin la chance de voir des Bisons ? Ou est ce que notre "guide" nous raconte des carabistouilles !! Avait t'il trop bu et confondu avec des biches ???
A l'endroit où il avait soit disant aperçu ces mammifères RIEN, une forte odeur, des traces sur la route très odorantes mais rien. GG à la sortie Nord décide de changer et fait demi tour, nous prendrons la sortie EST dit il très convaincu.
Les kilomètres s'accumulent, en plus nous roulons sur les parties les plus hautes du Park et d'après certains il doit faire au moins - 15°.
Et puis, au détour d'un virage, le duo de tête aperçoit une maman bison et son petit. Le courage revient et au énième virage TOUT UN TROUPEAU,OUF !!! Nous jetons nos HD sur un petit parking et appareil photo à la main, nous tirons le portrait de ces "bestioles" sous tous les angles. Nous avons de la chance, un couple vient brouter à côté de nous. Rien de très engageant, ils grognent et ne sont vraiment pas très sympathiques. Henri et deux autres HD qui étaient restés un peu à la traîne pour faire des photos ont vite accéléré quand plusieurs bestiaux ont commencé à descendre en courant vers eux !!

Hou poh poh ho !!! (traduction littéraire de leurs cris) en quittant leur trajectoire.

Un ranger femme s'amuse beaucoup de nos réactions et nous pousse à marcher sur les bas côtés afin d'éviter les véhicules déjà nombreux.
Nous continuons, ravis de cette rencontre, des paysages sublimes nous obligent encore à nous arrêter pour réaliser des photos.
Fin de matinée, nous arrivons à CODY, ville où nous allons visiter le musée de Buffalo Bill. Plusieurs salles consacrées bien sûr à Bill, une sur les Indiens des Plaines, l'autre sur les armes, une sur les Arts du West, et enfin une sur Yellowstone. Nous repartons tous les yeux brillants, chacun au détour d'une des salles ayant trouvé quelque chose qui l'a fait vibrer
Puis la route vers SHERIDAN, ville étape du soir, auparavant nous nous arrêtons dans un petit village où nous pouvons visiter et acheter quelques souvenirs. Bien sûr avant de repartir, une petite "BUDWISER" bien fraiche nous redonne du courage car le soleil tape!!
Avant d'arriver à l'hôtel, nous traversons "BIG HORN", des canyons et des découpages à couper le souffle, nos photographes n'arrêtent pas de flasher. Endroit célèbre pour la défaite de CUSTER face aux Indiens que nous nous attendons à voir ressurgir sur les crêtes et nous tirer dessus !!!

Jour J +7 : SHERIDAN/KEYSTONE

Ce matin encore nous quittons l'hôtel à 7h30. Que de la 4 voies aujourd’hui au programme, ce qui nous permet à 75 miles de parcourir pas mal de distance.
1er arrêt, la concession de GILETTE, nous nous ruons vers les présentoirs pour trouver 'la pièce rare" nous repartons les bras chargé de paquets qu'il faut faire rentrer dans les sacoches. Tee shirts, vêtements de pluie pour certains, alors qu'il fait 37°, mais la prévention............
Achats des "célibataires" du groupe pour leurs épouses respectives qui sont restées à la maison. Avec toujours ces questions cruciales, la taille est t'elle bonne ? La couleur va t'elle lui plaire ? Très dur de réfléchir dans ce magasin aux mille tentations.
Direction Devil’s Tower quelques photos, puis un encas vite fait sur le pouce avant de reprendre la route en direction de Rapid City.
Nous commençons à apercevoir beaucoup de HD, dans tous les sens, en face, nous doublant, sur les petites routes parallèles ....

Et peu après la CONCESSION  HD de Rapid City, imaginez la place des Quinconces de Bordeaux couvertes de HD garées, autant pour la partie exposition et au milieu une immense concession au moins 10 fois la notre, rattachée à une tente où tous les prix sont bradés 50% de moins ............
Nous revenons à nos HD les sacoches remplies d'achats. La palme revenant à Alain qui aura besoin de deux sangles pour arrimer tout cela sur son porte bagage !!!!!!!!!!
Direction l'hôtel à KEYSTONE, nous ne serons pas seuls ce soir, déjà devant l'hôtel une myriade de HD y sont garées. Heureusement, notre chauffeur avait fait délimiter un espace pour nous garer, nous l'en remercions !!!!
Douche, apéritif, et Xavier remet à Dicaprio son bonnet..............
Diner dans un restaurant typiquement cow boy, service effectué par de jeunes et jolies jeunes femmes en tenues du siècle dernier et… dodo.

Visite Western & Bikers..........
Jour J+8: KEYSTONE/Mt RUSMORE/DEADWOOD/STURGIS


Départ 9 h aujourd'hui, tout d'abord les Monts Rushmore et ses sculptures. Très impressionnant, ces visages qui vous toisent depuis le haut de la falaise, un réalisme époustouflant qui vous accroche de suite. Quelques photos de face et profil comme dans les polards et nous repartons sur les routes aux milieux des Black Hills.
Des milliers de Bikers nous croisent ou nous dépassent, incroyable le nombre de confrères que nous avons dans le coin !! Des paysages fabuleux nous obligent encore à quelques arrêts pour immortaliser ces scènes.
Nous arrivons enfin à DEADWOOD et sa Main Street, bordée de saloons et de casinos. Cette ville minière, du temps de la ruée vers l'or a su garder intacts les bâtiments de l'époque. Avec beaucoup de chance nous pouvons nous garer et nous partons à pieds à la découverte de ces saloons.

Les plus réputés sont le saloon n° 10 où furent tués Wild Bill Hickock et son épouse Calamity Jane. La sciure sur le plancher, les murs de l'époque couverts de photos de ces années, nous en profitons pour déjeuner, avec de la viande de bison, dans ce décor d'un autre temps. Bien sûr dans cette rue une concession HD, nous effectuons encore des achats !!!!
Et direction le « Midnight Star », autre saloon réputé propriété de Kevin Costner, même en le cherchant bien nous n'avons pu l'apercevoir !!
Départ pour STURGIS, et là du jamais vu pour la très grande majorité des participants. Un tour sur l’HG 34 et la Main Street et nous n'en pouvons plus. La chaleur, le nombre de HD nous incitent à nous réfugier à la concession HD qui a la climatisation.
Nous sommes encore obligés d'effectuer des achats mais ce sont les derniers, foi d'animal. Les plus courageux iront visiter les stands des préparateurs ou consommer quelques bières.
18 h Départ pour l'hôtel où la douche pour certains et le jacuzzi pour certaines !! nous retapent avant de se rendre au restaurant
Voilà une journée bien remplie...................

Black Hills & Bad Boys
Jour J+9: KEYSTONE/CUSTER Park/STURGIS


Nous partons à 8 h 30 en direction du Custer Park. Nous repassons devant les monts Rushmore avant d'arriver à CUSTER, village au demeurant très sympathique. Peu avant d'arriver au Park nous apercevons enfin quelques "Long Horn" paresseusement étalés dans un champ, photos et nous allons repartir quand......
Premier souci du voyage, Alain V. qui souffrait d'un œil depuis déjà deux jours nous quitte pour aller se faire soigner, n'y tenant plus. L'autre Alain E. se propose de le conduire et les voilà partis, nous les retrouverons à STURGIS l'après midi.
Nous entrons dans le Park, et d'entrée nous serpentons entre des pics rocheux, arrêt photos bien sûr, un tunnel juste assez large pour nous laisser passer et la descente arrive.
Quelques miles plus loin nous sommes dans la plaine et nous apercevons quelques quadrupèdes assez imposants. Eh oui des Bisons, tout un troupeau qui s'abreuve à un étang, nous nous garons et commençons à leur tirer le profil.

Très vite cela se dégrade, ils commencent à émigrer dans notre direction et se rapprochent de nous et de nos HD. Comme souvent, le salut est dans la fuite et nous partons en catastrophe nous garer plus loin. Henri qui ferme la marche est cerné par plusieurs des ces bestiaux et conseille à sa femme de "sauter" pour aller où ? Dieu seul le sait.
Des dizaines de bêtes, des petits courant derrière leurs mères, des gros mâles nous passent devant à moins de 5 mètres !!!!
Un peu plus loin, un autre troupeau broute à l'intérieur d'un camping, je vois d'ici la tété du résidant qui sort de sa caravane satisfaire un besoin naturel et se retrouve face à ces monstres !!!!
Paysages variés, bien sûr des biches en veux tu en voilà peuplent ces plaines, et cela devient d'une telle banalité de les voir que nous ne nous arrêtons plus pour les photographier !!!!


12 h 30 nous déjeunons à l'entrée du parc et nous repartons vers STURGIS.
Nous retrouvons notre blessé et son chauffeur, nous apprenons que le toubib local lui a retiré un petit silex. Malgré le collyre que nos soignantes lui imposait depuis deux jours, je doute que ce corps étranger eut pu se dissoudre!!!

Mais tout finit bien et il en est quitte pour acheter une autre paire de "lunettes étanches". Nous nous rendons au "Civic Center HD" retirer nos pin's commémoratifs.
Cette année il a été installé pour la première fois à Sturgis, et j'avoue que j'ai été déçu.

Auparavant,à Rapid City,celui ci se trouvait à l'intérieur d'un mail climatisé, avec une pièce pour les membres du HOG qui pouvaient s'y désaltérer et discuter, là, rien, au milieu d'un village de tentes quelques personnes vous remettent un pin's qui n'a plus rien à voir non plus avec les autres années.
Les plus acharnés iront photographier un max de modèles uniques, d'autres iront chez les préparateurs et enfin certains se réfugieront dans un bâtiment climatisé et dégusteront un bon rafraichissement.
19 h nous partons pour le "Buffalo Chips" où se tiennent les concerts et la vie nocturne des Bikers. Nous nous rendons au "Truttle Saloon" autre lieu de perdition. 10 $ avec une consommation et des jolies filles !!
Décor à la MAD MAX, des camions plantés verticalement, d'autres sur des mâts, le tout agrémenté de jeunes filles très déshabillées mais toujours souriantes.

Dés la nuit tombée l'ambiance devient beaucoup plus "chaude", mais je n'en dirais pas plus. Nous sommes de plus en plus entourés de jeunes femmes blondes à la poitrine très avantageuse !!! Du silicone !!... nous rabâchent nos compagnes présentes. N’est ce pas un peu de jalousie ?
Nos 5 célibataires ont les yeux qui brillent et le compliment facile.....

Tout le monde rentre à bon port à l'hôtel en plusieurs groupes et plonge vite au lit car la journée a été fort longue

 

Jour J+10: KEYSTONE/LUSK

Aujourd’hui RDV à 9 h 30, au programme photo souvenir !!! A proximité de notre hôtel se trouve un photographe qui immortalise les scènes de Western. Qu'à cela ne tienne, nous troquerons nos jackets, enfin ceux qui la portent, pour des déguisements typiquement western.

Nos LADIES sont déguisées en femmes de mauvaise vie, bas résille, et cuisse apparente, mais pas trop quand même !!!! Nos HOMMES, eux sont en vachers, shérifs, et bad boys armés jusqu'aux dents prenant des poses guerrières qui feront bien rire les autres visiteurs !!!!
La séance qui dure plus d'une heure commence à nous échauffer, de grosses gouttes de sueur tombent sur les déguisements
Nous attendons le tirage des photos et prenons enfin la route vers 12 h auparavant nous irons faire les dernières soldes dans les petites boutiques locales.
La chaleur devient vraiment très oppressante et nous continuons notre route vers LUSK étape de ce soir.
Nous traversons des plaines seulement peuplées de troupeaux de "Cows" qui tentent d'échapper aux rayons du soleil. Même pas un arbre pour ces pauvres bêtes, quant à notre groupe de Bikers il n'a qu'une idée en tête arriver à l'hôtel, de la bière fraiche, la piscine…..
Vers 16 h 30 enfin nous arrivons et aussitôt direction la piscine où nous nous rafraichirons enfin.
Apéritif, dîner sont au programme dans une ville quasiment désertique..

Jour J+11 : LUSK/Fort COLLINS


Départ de LUSK avec un bon ¼ h d’avance, déjà la chaleur se fait  ressentir et laisse présager une journée particulièrement chaude.
Des plaines brulées à perte de vue, de temps en temps un troupeau mais à part cela RIEN le désert.....
1ère étape, Fort LARAMIE bien connu des amateurs de Western, nous sommes un peu déçus, point de palissades en bois comme nous le rêvions. Des bâtiments en dur qui abritaient la troupe, bien rangés, il n’y manque plus que les cavaliers.
Quelques emplettes, notamment des coiffes de cavaliers nordistes, quelques explications d’une femme portant la coiffe Amish, et nous repartons direction CHEYENNE.
Nous déjeunons dans un établissement recommandé par le routard, correct, et nous partons à la Concession HD de cette ville. Encore des achats, surtout des sacs pour amener le surplus de bagages et nous allons visiter un Mall.
Au moment où partons pour Fort Collins, ville étape du soir, de grosses gouttes commencent à tomber, heureusement le GPS prend la direction du Sud et nous passons entre les orages !!
Arrivée à l’hôtel, les plus courageux partiront en ville et iront y diner, après l’apéritif, d’autres iront patauger dans la piscine, d’autres iront diner dans le restaurant qui nous avaient accueillis si bien le premier jour.

 

La FIN .....
Jour J+12 : Fort COLLINS/DENVER

Dernier jour, nous partons pour ESTE PARK avec espoir de monter à Rocky Mountains, arrivée dans cette ville, un orage et le temps bouché refroidissent certains d’y monter. GG hésite à tenter le coup, 3 d’entre nous le tenteront, et bien leur en a prit car en fait ils eurent un temps idéal au sommet.

Les autres visiteront ESTE PARK et déjeuneront à BOULDER. Tout le monde se retrouvant chez Eagles Riders pour remettre nos montures. Examinées sous toutes les coutures nos HD, sont conformes et ils nous rendent notre caution. Seul Guy aura à payer 50$ pour une petite bricole......
Une navette nous ramènera à l’hôtel et direction les chambres pour préparer les valises de demain. Et là une seule question sur toutes les lèvres, dépassons-nous les 23 kg de bagages autorisés ??
Départ dans le centre ville pour l'ultime soirée, pour certains, d'autres feront la fête à l'hôtel et dodo car demain à 8 h le car vient nous chercher pour aller à l'aéroport.

 

Jour J+13 : DENVER/PHILADELPHIE/PARIS

8 h du matin à Denver, et des membres qui déjeunent ensemble pour la dernière fois sur le sol des USA. Les valises sont enfin bouclées, et une très grosse interrogation, Mais combien pèse cette p..... de valise ? Les plus optimistes, pensent Bof j'ai rien acheté aucun problème, Style Bertrand qui d'après lui à rajouter juste 3 pin's sur sa jacket, D'autres peut être, plus réalistes sont dans l'expectative....

un clic ici pour voir l'album photos
article et photos Gégé

Les partenaires de Legend Motorbike