CANNED HEAT

des papys qui ont la pêche
 

THE VERY BEST OF - THE VERY BEST OF - THE VERY

Canned Heat, ça vous dit forcément quelque chose.


Et bien, le Caen Côte de Nacre Chapter a eu le privilège d'être invité à leur concert, au Big Bang Café, à Hérouville-Saint-Clair, près de Caen.

 

C'est vrai qu'un de leurs titres-phares est Harley Davidson's blues...


Un peu d'histoire : D'après Wikipedia, « le groupe tire son nom d'un vieux blues de Tommy Johnson intitulé Canned Heat Blues, écrit en 1928.

 

Le Canned Heat consistait en de l'alcool dénaturé et gélifié mis en mis en boîte de conserve et conçu pour être allumé dans sa boîte pour cuisiner (pour les fondues ou en camping par exemple).

En pleine prohibition, les plus démunis en tiraient une boisson hautement toxique. »


Dans la série « inventions utiles », c'est un must...


Alors, Canned Heat, ça vous revient ?


Monterey Festival en 67, Woodstock en 68... Ils y étaient !


Canned Heat, c'est une légende de la rock music, qu'on appelait en France la pop music... un temps où les disques sentaient le vinyl et nécessitaient un dépoussiérage régulier.


Ecoutez-bien, vous connaissez (sinon, c'est que vous êtes trop jeune ou que votre trip, c'était Ringo Willy Cat ou Dalida...) (un clic ici pour écouter et voir)

Et leur site, superbe, couleurs psychédéliques du Flower power !

 

On s'y croirait : un coup de jeune pour notre arthrose naissante.
http://www.cannedheatmusic.com/


Au fait, Internet existait-il en 1968 ? Non ; ben... j'ai cru un instant que j'étais tombé sur un site d'époque !


Aujourd'hui, le groupe, c'est Larry Taylor à la basse, Fito de la Parra à la batterie, Harvey Mandel à la guitare et Dave Spalding à la guitare et au chant.


Un contretemps cependant : Harvey Mandel a quitté la tournée mondiale, son fils décédé brutalement, et a été remplacé par John Paulus.

On peut vous dire que les papys du rock ont encore la pêche : 1h30 ininterrompue sur scène, juste quelques solos magnifiques pour donner le temps aux autres musiciens de se réhydrater (ce n'était pas de la Bud).

 

Dommage, il était prévu que le Chapter fasse une photo avec le groupe, après le show, devant les motos...

 

 Temps froid et pluvieux... On a attendu... Mais le manager a décidé d'annuler la photo pour ne pas prendre de risques pour la voix.

 

C'est vrai qu'à Woodstock, il faisait beau... (joke) ; mais c'était il y a 43 ans...


Même les chasseurs d'autographes ont fait chou blanc...

Un petit privilège quand même, j'ai eu le privilège d'aller les saluer dans leur minuscule loge.

 

« Hi biker, have you already gone to Sturgis. We were on stage there twice... »


C'est vrai que nous n'étions « que » 19. Comparons ce qui est comparable.


Merci encore à Philippe, notre dealer et au Big Bang Café pour ce concert ; nous avons rencontré une légende : c'était fabuleux !


Courez-y si le groupe passe près de chez vous...


Et pour un événement Harley, Stéphane, retiens l'idée !

un clic ici pour voir la mini vidéo

article et photos Jean-Pierre

Les partenaires de Legend Motorbike