4400 km en 10 jours

Caen Côte de Nacre Chapter - France

La verte Irlande, c’était l’année dernière, à Pâques, dix jours de soleil à une demi-journée près...


Cette année, destination Espagne et Portugal: Le Sud, c’est plus sûr, question météo...


Ben... Finalement, ça aurait pu être pire, on aurait pu avoir une tempête de neige et croiser un ours blanc !


La ligne droite étant le plus court chemin pour aller d’un point à un autre, c’est donc en zigzaguant sur la carte que nos Harley nous ont conduit à travers des paysages superbes.


Caen à Angoulême, superbe étape gastronomique, le Pays Basque et le col de Roncevaux (souvenir des leçons d’histoire de l’école primaire avec Rolland et Charlemagne).

Sos del Rey Catolico, oui, ça existe comme nom de village, c’est le Mont Saint-Michel sans un seul touriste, Las Bardenas Reales, avec beaucoup de vent et plein de cailloux.

 

La DDE locale ayant choisi d’empierrer les chemins autorisés aux véhicules motorisés avec des petits galets insupportable, imaginez trente-cinq kilomètres sur la plage d’Etretat !

 

El Burgo del Osma, une nuit dans un palace incroyable, après une frayeur, la réceptionniste s’était trompée de date et ne nous attendait que le lendemain !

 

Trujillo, encore un bijou architectural.

 

Puis le Portugal avec Leiria puis Porto comme points d’attache.

La côte venteuse avec Nazare, Lisbonne, les routes bordées de forêts d’eucalyptus, d’oiseaux de paradis, les fleurs, pas ceux qui volent ! La promenade en bateau sur le Douro.


Voilà pour les cartes postales.
Mais nous n’avons pas pu écrire : « Il fait beau ; nous roulons en T-shirt ! »
C’était plutôt :
La grêle, ça pique !
Le vent, ça décoiffe !
Les bains de mer, ce sera pour une autre fois...
Les pavés mouillés, ça glisse !
Le conducteur portugais qui passe au péage (Fast) à côté de vous sans ralentir ; ça fait peur !
Et la pluie, ça mouille jusqu’au slip !

Le bon plan, c’est de remonter par le ferry Gijon – Saint-Nazaire : 1100 km d’économisés !


Mais voilà : quand la météo marine annonce force 12, un ferry, ça ne part pas... et heureusement, car nous n’avions pas prévu une croisière à risque !


Mais ça rallonge un peu... surtout sous les bourrasques et la pluie.

Mais que de souvenirs ! Pas de pépins ; que du fun !
 

L’année prochaine, on fait quoi ? L’Italie sous la neige ou la Suède sous 40° Celsius ?

un clic ici pour voir l'album 35 photos

article et photos Jean-Pierre

Les partenaires de Legend Motorbike