le  SUD

de l’INDE

Laurent, Chapter Director de l'Esterel Cote d'Azur,

nous emmène au pays des éléphants roses.

Run de 1500 km à travers les états du sud de l’Inde, Kérala, Tamil Nadu, Karnataka et Goa. Le tout sur des Royal Enfield évidemment.


Départ le jeudi 26 janvier 7h00 de Nice en direction de Paris Charles de Gaulle.

 

Nous retrouvons les copains dans l’aéroport, tout le monde est là, les Alsaciens, les Lyonnais, les Stéphanois, les sudistes, super, une escale à Abu Dhabi émirat des Émirats arabes unis, et enfin direction Cochin où nous arriverons le vendredi 27 Janvier vers 4h30 du matin heure locale.

 

Il fait une chaleur moite et étouffante, même à cette heure là…..

Il y a un monde fou, on se croirait aux Galeries Lafayette de Paris au moment de Noël, c’est vous dire.

 

Bienvenue en Inde, de toute façon, il y a du monde partout, alors autant se familiariser tout de suite.


Transfert à notre hôtel situé a une trentaine de kilomètres de l’aéroport, où quelques heures de repos nous feront oublier le voyage et le décalage horaire.

 

Nous nous familiariserons avec les machines, nous visiterons Fort Cochin, bruyant, grouillant mais tellement attachant.

Dimanche 29 janvier :

 

Départ sur les routes sinueuses en direction de Munnar,

150 km de routes à travers les montagnes.

 

Les routes sont surprenantes et nous apprendrons la conduite Indienne, tout au klaxon et le premier qui freine est un lâche… !! mais ca passe plutôt bien.

 

Notre groupe composé de 16 « Bullet » fera bonne figure et l’arrivée dans les plantations de thé nous fera découvrir de superbes paysages.

 

Des lumières de soleil couchant tamisées.

Lundi 30 janvier :

 

Départ très matinal en direction de Sillent Valley.

 

Aujourd’hui près de 250 kms nous attendent, ce qui représente pas loin de 10 h de selle !!

 

Nous traverserons les réserves naturelles de Chinnar et d’Indira Gandhi.

 

Nous arriverons après quelques pannes et péripéties dans le parc national de Silent Valley, petit paradis de la nature.

Mardi 31 janvier :

 

Nous nous dirigeons vers la magnifique cité princière de Mysore. 150 kms et 7h de route nous ferons traverser le parc national de Mudumalai puis celui de Bandipur.

 

Il fait un soleil radieux, les « Bullet » tournent à merveille, la conduite Indienne ne nous pose plus aucun problème.

 

Nous arriverons dans Mysore par une autoroute ( si si !!) empruntée par des vaches, des bœufs et autres chèvres.

 

Une circulation très très intense et très vivante, rythmée par les klaxons omniprésents.

Mercredi 1 er février :

 

Journée de repos à Mysore.

 

Nous visiterons la cité, le palais princier absolument magnifique, le marché grouillant de monde, de fruits et légumes, et de fleurs particulièrement odorantes.

 

Les taxis locaux filent dans les rues étroites, toujours en klaxonnant, mais jamais en s’énervant.

 

C’est ça l’Inde, cool et relax même dans les pires situations que nous autres occidentaux détestons, à savoir les embouteillages.

Jeudi 2 février :

 

125 km pour rallier Hassan.

 

5h de route, nous traverserons les plaines du Karnataka où la vie semble s’être arrêtée.

 

Campagne au milieu des rizières et des champs de cardamone.

 

Villages et habitants extraordinaires.

 

Travail des champs à l ‘ancienne !! soc de charrue tirée par des bœufs….

Vendredi 3 Février :

 

Direction Barda, nous visiterons les temples superbes de Halbi et Bellure, où nous aurons la chance d’assister à une bénédiction de prêtres, très impressionnant.

 

Puis route à travers le plateau de Deccan jusqu’à la réserve de Bhadra.

 

Les routes sont cabossées, voire même inexistantes.

 

Nous emprunterons des pistes poussiéreuses.

 

Mais nous passerons, toujours dans la bonne humeur.

Samedi 4 Février :

 

Aujourd’hui 230 km en direction de Gokarna.

 

Nous relierons la côte en passant par les superbes cascades de Jogg Falls.

 

Arrivée à Gokarna, cité sacrée en bordure de mer.

Dimanche 5 Février :

 

Journée de détente à Gokarna pour profiter des superbes plages et des centres ayurvédiques.

 

On se refait la cerise….ça fait du bien, vraiment !!

Lundi 6 Février :

 

Nous longeons la côte en direction de Palolem. 110 km de paysages à couper le souffle.

 

Nous changerons d’état pour arriver dans l’état de Goa.

 

Nous déjeunerons sur une superbe plage, digne de Saint Tropez …. !! retour dans la civilisation.

Mardi 7 et Mercredi 8 février :

 

Palolem et ses plages de sable blanc.

 

Nous faisons les touristes, les vrais, les cons-cons, ceux qui achètent des souvenirs, et des souvenirs on en a acheté plein.

 

La mer est chaude et c’est un vrai bonheur de déjeuner et de dîner sur ces plages.

Jeudi 9 Février :

 

Retour sur Cochin par les voies aériennes.

 

Nous décollerons de Goa vers 4h00 du matin où, après une escale à Bengalore, nous atterrirons à Cochin vers 13h00.

 

Direction Fort Cochin, où nous nous reposerons un peu avant de redécoller pour le retour vers la France.

Vendredi 10 Février :

 

Départ de l’hôtel vers minuit, notre avion décolle à 4h00 du matin.

 

L’aéroport est bondé, les formalités de douane, d’immigration et de police prennent un temps fou, les contrôles sont drastiques, pires qu’aux States, c’est peu dire.

 

Les Indiens sont sur les dents, nous sommes en période électorale…..
 

Le voyage de retour se déroulera……….comme un voyage en avion.

Au terme de ce voyage fantastique, nous aurons vu des enfants radieux même sans Wi, I phone, I pad ou autre Playstation…qui jouent et rigolent de nous voir arriver sur nos motos.

 

Qui vont à l’école dans des uniformes impeccables.

 

Nous aurons mangé des plats délicieux, roulé sur des routes improbables, perdu notre permis au moins 100 fois, rigolé entre nous.

 

Nous aurons roulé sur autre chose que nos Harley, sur des motos qui valent le coup. Sur des motos parfaitement adaptées aux terrains empruntés.

Nous aurons respiré des odeurs de fleurs de jasmin et de cardamone.

 

Nous aurons assisté à des couchers de soleil grandioses.

 

Des lumières et des ambiances inconnues, le soleil omniprésent nous aura accompagné tous les jours.

 

Nous aurons le sentiment d’avoir fait quelque chose tous ensemble, quelque chose de bien, d’apaisant et revitalisant .

 

Notre groupe de potes a toujours été soudé et solidaire. Aucun accident, aucune chute, tout s’est très bien déroulé.

On y retourne quand ??

 

un clic ici pour voir l'album 290 photos

article et photos Laurent

Les partenaires de Legend Motorbike