ERLEBNIS MOTORRAD

MANNHEIM 2012

Fort satisfait de notre première visite en 2011, c’est donc tout naturellement que notre chemin nous a mené cette année encore au salon de la moto de Mannheim en Allemagne.


Avec le temps splendide de ce début d’année, c’est sous un soleil éclatant et par une température avoisinant les 22° incroyable en cette mi-mars, que nous avons avalé les 150 Km de distance pour rejoindre le site.


Installé dans une partie du gigantesque parc d’expositions du « Maimarkt », la superficie réservée aux exposants est au moins égale à celle du mondial du deux roues porte de Versailles, et la pratique du deux roues étant très prisée au pays de Goethe, l’affluence tout aussi importante.

Il vous en coûtera 11 € par personne pour pénétrer dans l’enceinte, mais nous savons par expérience que le jeu en vaut la chandelle.


De plus, pour les enfants jusqu’à 12 ans l’accès est totalement gratuit.

Dès les grilles d’entrée franchies, face à face immédiat avec le dispositif de la concession officielle Harley-Davidson Rhein-Neckar et Thomas Gärtner son très sympathique et accueillant directeur.

 

Il est certainement parvenu à mobiliser ses troupes, car la totalité des membres du Rhein-Neckar Chapter semble être présente.

Il me faut signaler entre parenthèse que si votre chemin vous fait un jour passer à proximité de cette concession, un arrêt est indispensable afin de découvrir à quel point les gens y sont gentils et vous comptent directement comme faisant partie de leur famille…

 

Et, fait assez rare pour le signaler, le lucratif passant véritablement au second plan !

Vient ensuite une large allée en ligne droite entre les bâtiments.

 

Baptisée du juste nom de « main street » au vu des centaines de motos des visiteurs qui y sont stationnées en épis de part et d’autre, le centre étant réservé à la circulation.

Au bout de cette allée, l’odeur appétissante nous annonce une concentration de restaurateurs qui sont installés là dans le but avoué de satisfaire les estomacs avec une nourriture saine et revigorante…

 

Bratwurst, Currywurst, Feuerwurst, etc. La nourriture préférée des allemands étant semble t’il constituée de ces délicieuses saucisses.

Dans les trois bâtiments avoisinants sont exposées toutes les nouveautés parmi les marques de motos actuelles.


Des japonaises, des anglaises, des allemandes, un beau stand indien ( puisque la marque Lee Enfield y est produite depuis de longues années déjà )

Un superbe et très grand stand Victory, marque américaine concurrente de nos v-twin de Milwaukee qui visiblement monte fort en Europe et connaît déjà quelques succès.


La part belle de l’Erlebnis Motorrad étant quand même réservée à notre marque préférée, puisqu’à chaque détour de chemin ainsi que dans les espaces bike-show c’est Harley-Davidson qui occupe le terrain en grande majorité.


Même si le célèbre Marcus Waltz, pourtant voisin proche de Mannheim, est une fois de plus étrangement absent, le salon regorge de customisers et de préparateurs de très haut niveau.

Comme il doit être difficile d’exercer cette profession en Allemagne où le système d’agréation appelé « Tüv » est bien plus strict et astreignant que la relative tolérance de nos contrées bénies des dieux pour ce qui concerne la transformation de véhicules motorisés.


J’invite ceux qui pensent le contraire à subir un jour, comme moi, le contrôle sévère des pandores teutons sur un bord de route.

Le pourtour des différents halls d’expositions est réservé à une multitude de stands divers, allant de la vente de vêtements motos, à la joaillerie en passant par les pièces détachées, l’outillage ainsi que du mobilier et les éléments indispensables à la décoration de tous biker-home qui se respecte.

De très nombreux « voyagistes » proposaient aussi de très nombreuses et différentes formules de vacances motocyclistes dans des contrées les plus diverses.

Lors du salon avait également lieu pour son départ en retraite, les dernières représentations du bien connu Pit Schon qui annonce ainsi la fin de sa carrière de cascadeur avec ses mini-motos sur mur de la mort.

Parmi les différentes particularités qui nous ont surprises, il y a cette très pratique et fonctionnelle remorque porte-moto transformable rapidement pour le camping confortable, les éléments étant entièrement contenus dans son coffre de toit.

Etrange idée également que cet élévateur de moto permettant dans un garage restreint de stationner la voiture sous la moto… A condition que la hauteur du plafond le permette, bien entendu !

Le temps imparti à notre visite ne nous a malheureusement pas autorisé à assister aux concerts et aux différents shows de soirée, ni à la tombola dont le premier pris était un Sportster Forty-Eight.

Beau salon, intéressant, bien étoffé et à l ‘ambiance très sympathique auquel nous rendrons très certainement visite à la prochaine édition en 2013.

un clic ici pour voir l'album 75 photos

article Luc, photos Anne

Les partenaires de Legend Motorbike