AMERICAN

TOUCH

Festival Country Bike Rock de Tours

Les indiens sont sortis de leurs réserves, les cowboys aussi, et pour faire bon compte, les boys de l'armée américaine, les Bikers, et les fous de l'ovale sont tous lâchés ensemble dans l'espace du parc des expositions de Tours.

 

Si vous cherchez le dépaysement et que pour l'argent le billet d'avion ça ne vous arrange pas, allez à Tours, vous serez comblés, vous ferez le tour des States à pieds et en trois jours.

 

Vous reviendrez, vos sacs bourrés de ces petits souvenirs que l'on ne trouve que là-bas, et la tête farcie des belles images des moments inouïs, que l'on ne peut vivre que dans le nouveau monde, c'est fascinant.

Ce festival est tellement dense qu'il va me falloir un peu d'ordre pour vous parler de tout ce qui s'y passe.

 

Pour commencer, à l'origine, il s'agit d'un festival country assorti d'épreuves de rodéo, ensuite l'univers des Bikers est venu se greffer, le Rock and Roll, les véhicules militaires des années 40 et en 2012 le NASCAR, avec un circuit construit sur le parking.

 

35 000 visiteurs sont venus se régaler de cette ambiance inimaginable, riche de couleurs et de sensations.

 

Partout des orchestres, partout des pistes de danses.. et partout des danseurs !

Pour le rodéo, un énorme ranch a été installé avec les enclos pour les gentils taureaux, la paille, les étables.

 

Les chevaux aussi sont à l'honneur, un cowboy sans cheval, c'est pire qu'un Biker sans bécane.. enfin je l'imagine.

 

Donc il faut gérer l'intendance, toutes ces bestioles là, ça mange, ça dort, ça.. bon disons ça évacue.

 

A cet instant, je réalise que nous avec nos bécanes, c'est plus simple, trois clés, un chiffon, une carte de crédit.. ne pas oublier la carte.. et ça le fait.

 

Finalement, je vais rester Biker, cowboy c'est  trop dur.

Encore plus dur, un camp militaire est installé trois affûts de canons plus loin.

 

Il y a tout ce qu'il faut pour organiser vite fait bien fait une petite guerre, tous les corps d'armées sont représentés, y compris des sculpturales girls en grandes tenue et prêtes au combat.

 

Bien sûr, parmi les camions, il y a les Harley-Davidson, plus neuves qu'à l'origine.

 

Ce qui est le cas de l'ensemble du matériel, c'est effarant, pas un point de rouille, pas un choc, un peu plus et l'on croirait que tout cela sort de l'usine.

Pour revenir à nos bécanes, dimanche matin, parade.

 

Non c'est pas comme celles que vous connaissez, ici tout ce qui roule participe, des motos de toutes marques, y compris des inconnues, des trikes, des voitures, des camions, des vélos, j'ai même croisé une trottinette.. à moteur.

 

Le désordre est pharaonique, tout le monde se régale, un peu plus et l'on se croirait au run à Coluche de Villeneuve Loubet.

 

Même Obélix se demande comment repousser tous ces envahisseurs et leurs drôles de machines.

Le custom bike show, c'est du sérieux, du lourd, nous ne savons pas où il faut regarder, nous en prenons plein les yeux, ici on se croirait à Daytona !

 

Pour ne rien louper, nous étions venus à quatre, Marie, Véro et Jeff pour les photos, et moi pour porter les valises, chacun son truc.

 

Le Kustom Show organisé par Freeway est un événement majeur, les meilleurs sont là, ils présentent des merveilles réalisées avec la précision d'une montre suisse et avec le panache des œuvres de Dali.

 

Nous vivons un rêve éveillé, c'est fou, quels talents !

Ce n'est pas tout, j'ai gardé le plus incroyable pour la fin, l'épreuve de NASCAR !

 

Imaginez la folie, vous réalisez un ovale de 800 mètres sur le parking, vous utilisez 1000 tonnes de plots en bétons empruntés au circuit de F1 de Barcelone pour sécuriser le circuit.

 

Vous faites venir une trentaine de voitures 500 cv, vous arrivez à convaincre l'organisation mondiale du NASCAR d'homologuer votre circuit, et roule ma poule.

 

Tout ceci est incroyable, mais le plus incroyable a été la course, c'était pas du circuit 24, c'était la grande bagarre.

Les majorettes et l'équipe de foot étaient venus supporter les pilotes, le race car c'est sérieux, c'est une religion qui a ses coutumes.. son rite.

 

Les spectateurs épatés en redemandaient et les plus sceptiques, dont je faisais partie, se sont transformés en farouches supporters, bravo ça c'est du spectacle.

 

Bravo aussi Denis Schwok et à toute l'équipe des organisateurs, vous avez construit à Tours un truc magique, riche à l'infini, de sa variété, de la somme des savoir- faire induits, de la passion collective engendrée par l'événement.

 

BRAVO - BRAVO - BRAVO !

5 albums 510 photos

un clic ici pour voir l'album

 AMBIANCE 145 photos

un clic ici pour voir l'album

CUSTOM BIKES 110 photos

un clic ici pour voir l'album

 NASCAR 70 photos

un clic ici pour voir l'album

 PARADE & ARMY 100 photos

un clic ici pour voir l'album

 COUNTRY & WESTERN 85 photos

article J-R, photos Marie, Véro, Jeff

Les partenaires de Legend Motorbike