Voyages-

Voyages

Chaque semaine, Dominique Dillenbourg, gérant de West Forever vous raconte la petite histoire qui fait la grande

et répond à une question d’un lecteur de votre Webzine préféré !

 

Le Bagdad Cafe

Film Allemand de 1987. Bistrot culte sur la 66.


Synopsis: Un couple se dispute.

 

La voiture s’arrête face à un bistrot, Bagdad Café, perdu au milieu du désert des Mojaves.

 

Elle s’appelle Jasmine, elle est allemande et jouée par Marianne Sägebrecht.

 

Elle rentre dans le café, la voiture l’abandonne, elle rencontre Rudi (Jack Palance) et rien ne sera plus jamais comme avant dans ce lieu où la vie avait cessé de couler.

 

César du meilleur film étranger et « oscarisé » pour sa musique (Calling You) en 1989, l’œuvre devient vite culte, surtout en France et en Allemagne.

photo Didier-Louis Soulabaille

 

Trouver Badgad Café n’est pas une mince affaire car le nom du bistrot a été inventé par Percy Adlon, le réalisateur, qui a donné ce nom au « Sidewinder Café » pour la bonne cause du film.

 

Le Café est situé à proximité de Newberry Springs, près de Barstow, à l’Est de Los Angeles, un endroit où il ne pleut désespérément jamais et où les températures sont à peine moins élevées que dans la Vallée de la Mort, alors que le vrai village de Bagdad a aujourd’hui disparu des cartes.

 

Mais si vous vous y rendez un jour, vous serez surpris du nombre de français qu’on y rencontre, alors que les allemands, grands voyageurs devant l’éternel y font rarement arrêt !

Savez-vous pourquoi ?

 

Et bien tout simplement parce que ce film, pourtant allemand, porte là-bas, le nom de « Out of Rosenheim » du nom de la ville bavaroise d’où était originaire Marianne Sägebrecht et le nom « Badgad Cafe » ne représente donc rien pour eux.

 

Question à Dominique :


« Salut Dominique, je ne comprends pas grand-chose aux assurances américaines. Pourrais-tu tirer les choses au clair ? »

Tom Cruise / Paris 17


Si tu parles des assurances routières pour les motos, il faut d’abord comprendre pourquoi c’est si compliqué. Pour cela, il faut savoir qu’aux U.S.A., les assurances sont liées à la personne et pas au véhicule. Donc, si tu es américain et que tu loues une moto, tu peux te présenter avec ton assurance perso et ne souscrire aucune assurance chez le loueur. Pour un étranger, l’assurance n’est donc plus « facultative », mais « indispensable ». Il te faudra considérer les formules suivantes :

  • LDW = tiers collision (couvre les dégâts à ta moto dans la limite de la franchise, généralement 1000$ à 2000$)

  • LI = responsabilité civile envers les tiers limitée généralement à 30 000$ (bien trop peu !) et la plupart du temps associée sans surcoût à la LDW.

  • SLI = responsabilité civile complémentaire (cette assurance te couvre jusqu’à 1.000.000 $, si ta responsabilité est engagée)

Ces trois assurances sont considérées comme indispensables chez West Forever et incluses dans tous nos forfaits circuits groupes.

Certains loueurs proposent une formule rachat de franchise pour faire baisser le montant à payer en cas d’accident responsable. Attention, par accident responsable, on entend tout accident où le tiers n’a pas été identifié ou n’est pas solvable (défaut d’assurance par ex.).
Certains loueurs donnent un autre nom à la formule LDW + LI + SLI et l’appellent VIP.

Avec tout cela, ta moto est couverte et les tiers sont couverts. Reste à te protéger toi-même.

L’assurance que je déconseille est l’assurance voyage américaine, parfois incluse forfaitairement dans la VIP… mais pas très efficace car, en cas de nécessité, elle envisagera ton rapatriement… aux U.S.A…

Celle qu’il te faut absolument, est l’assurance multirisque voyages (annulation, retard et perte de bagages, frais médicaux, rapatriement) souscrite au départ. Elle vaut environ 3,5 à 5% du montant du voyage, mais chez West Forever, elle est systématiquement incluse sur tous les circuits groupes.

Les assurances incluses dans les cartes de crédit sont généralement insuffisantes et moyennement efficaces. Mais ce sera le thème d’une autre réponse si tu m’interroges sur ce thème, mon cher Tom Cruise.

En conclusion, les assurances indispensables sont la LDW, la LI et la SLI (ou VIP) aux U.S.A. et une multirisque voyages au départ de chez nous.

 

Attention, je ne suis ni juriste, ni assureur et mes propos ne remplaceront pas ceux de ton assureur conseil !

Dominique

 

Pour poser vos questions utilisez l'adresse suivante : voyages-voyages@legendmotorbike.com

 

un clic ici, si vous voulez vous inscrire à la lettre mensuelle de West-Forever

 

West Forever, partenaire de Legend Motorbike