Voyages-

Voyages

Chaque semaine, Dominique Dillenbourg, gérant de West Forever vous raconte la petite histoire qui fait la grande

et répond à une question d’un lecteur de votre Webzine préféré !

 

Daytona Beach

Daytona Beach est une ville de 65000 habitants sur la côte Est de la Floride qui vit quasi exclusivement du tourisme et des compétions autos et motos.

Plus de 8 millions de touristes visitent l’endroit chaque année et y séjournent dans ses 300 hôtels et motels quasi tous situés sur la lagune.

La ville fut fondée en 1871. Ses premiers habitants furent des planteurs de riz et de cannes à sucre installés dans ce coin à la fin des guerres « séminoles » entre les indiens du même nom et les forces américaines.

La ville se fit d’abord une réputation dans le domaine de la compétition automobile, dès 1902.

Les motos c’est plus récent, puisque la Bike Week fête cette année sa 70ème édition.

Aujourd’hui, Daytona Beach, c’est à la fois une cité balnéaire à l’américaine (on peut rouler sur les plages !) et un haut lieu de l’amusement, pour ne pas dire « Sodome et Gomorrhe ».

La plus dégénérée de leurs festivités, aux yeux des européens, n’étant rien d’autre que le fameux Spring Break où les étudiants américains se laissent aller à tous les excès que pardonne leur jeunesse.
En ce qui concerne la Bike Week qui se déroule traditionnellement début mars, il vous faudra impérativement être très mobile car tout se déroule dans un périmètre de près de 100 kilomètres autour de Daytona.

Chaque année, la bike week évolue.

Certains événements prennent de l’ampleur, d’autres disparaissent.

Si autrefois, tout tournait autour de Main Street, aujourd’hui, d’autres « quartiers », comme l’anneau de vitesse et Ormond Beach où se situe la plus grande concession Harley-Davidson du monde, sont aussi devenus des centres de la Bike Week.

Il est impossible de trouver un guide de la Bike Week qui ait un véritable caractère informatif puisque celle-ci évolue à une vitesse incroyable.

West Forever offre un petit guide à ses clients, actualisé chaque année, mais rien ne vaut, au moins pour un premier séjour, de partir avec une organisation pour bénéficier sur place des conseils d’orientation d’un guide expérimenté. C’est lui qui vous expliquera au mieux comment ne pas rater un bike show, une course de vitesse ou de dirt track et où se trouvent les bars les plus chauds de la région!
Mais pendant la Bike Week, il n’y a pas que la moto.

Daytona n’est qu’à 2 heures de route du Kennedy Space Center à Cape Canaveral, à 1 heure de Saint Augustine, la plus ancienne ville des U.S.A., à une petite heure d’Orlando et de tous ses parcs d’attraction.

Restaurants de pêcheurs, balade en aéroglisseur sur la rivière St John et shopping dans les magasins d’usine viennent compléter le côté touristique de la région.

 

 

Question à Dominique :


Bonjour Dominique,
Nous faisons partie, ma femme et moi, du circuit Queensland en octobre. deux questions…

La première concerne les récents dégâts de la tempête et des inondations qui ont frappé la région cet hiver.

Est-ce que cela affecte notre tour ?

Ensuite, nous avons des amis qui ont bien envie de se joindre à nous, reste-t-il des places ?

Jean et Marion / Paris 17.


Le Queensland (Nord – Est de l’Australie), au moins sur sa région côtière, est sujet chaque année aux inondations et aux typhons. En ce qui concerne les inondations, elles ont eu lieu dans la région de Rockhampton où la Fitzroy River est sortie de son lit. Ce n’est pas un phénomène rare, mais cette année fut exceptionnelle.

Les régions que nous traversons sur la fin de notre descente vers le Sud, le long de l’Océan Pacifique, ont été inondées, mais d’ici Octobre, on n’y verra plus rien. La nature est très généreuse en Australie et reprend vite le dessus. Les infrastructures hôtelières que nous utilisons n’ont pas été touchées

En ce qui concerne le typhon, c’est la région de Cairns, donc le nord du Queensland qui a été touché. Beaucoup de maisons ont subi de gros dégâts. Des plantations de bananiers ont souffert. Les plus gros dommages concernent Tully, que nous ne faisions que traverser et Mission Beach, où nous allions déjeuner au bord de plage au cours de la seconde étape. Nous irons toujours y faire un tour, car la mer y sera de nouveau bleue et la plage à l’infini, mais si les restos qui ne sont que des cabanons de bois, ne sont pas réparés d’ici là, faudra bien aller casser la croûte ailleurs.

Mais d’une manière générale, ne vous faites pas trop de soucis pour tout ça. Les australiens ont réagi à ce coup du sort avec la solidarité et le courage qui caractérisent leur esprit de pionniers et la nature dans ce pays de cocagne aura déjà tout recouvert à notre arrivée !

En ce qui concerne les places dispos, sur le circuit « catalogue », pour l’instant c’est complet, mais nous pourrions rajouter des places si nous trouvions plus de motos de location (affaire à suivre…). Mais nous avons déjà rajouté un circuit sur la première moitié d’octobre. Il n’est pas encore complet ! Il y a 2 VIP qui ont annoncé leur participation… ainsi que quelques bons potes à moi… Il va y avoir de l’ambiance!

 

 

Pour poser vos questions utilisez l'adresse suivante : voyages-voyages@legendmotorbike.com

 

un clic ici, si vous voulez vous inscrire à la lettre mensuelle de West-Forever

 

West Forever, partenaire de Legend Motorbike