Voyages-

Voyages

Chaque semaine, Dominique Dillenbourg, gérant de West Forever vous raconte la petite histoire qui fait la grande

et répond à une question d’un lecteur de votre Webzine préféré !

 

Le Grand Lac Salé, Utah

Situé à proximité de Salt Lake City, en Utah, le Grand Lac Salé est un vestige du lac préhistorique de Bonneville.

 

Selon la pluviométrie, sa surface varie, mais en moyenne, il ne couvre plus qu’environ 4400 km², ce qui fait quand même presque deux fois la surface du Grand Duché de Luxembourg !

 

Sa profondeur n’atteint au maximum que 11 mètres pour une moyenne de 4 mètres.

 

C’est le plus grand lac salé des U.S.A. devant le lac Ponchartrin en Louisiane.

 

Le plus grand du monde est le lac Balkhach au Kazakhstan. Avec environ 18000 km².

Les records de vitesse dont vous avez souvent entendu parler ne se déroulent évidemment pas sur le lac salé (car un lac, c’est de l’eau…)

 

Ils se déroulent dans un coin appelé les « salt flats » c'est-à-dire sur une couche de sel d’environ un mètre d’épaisseur qui était sous l'eau du temps où le lac couvrait tout l’ouest de l’Utah.

 

Les pistes des records sont situées à environ 185 km à l’ouest de Salt Lake City.

 

La différence entre un lac et une mer, c’est qu’un lac n’est qu’un bassin transitoire, où l’eau s’évacue plus ou moins à la même vitesse que celle où elle est rentrée.

 

Une mer par contre, est la destination ultime de l’eau dont elle ne s’échappe que par évaporation.

 

 

2 Questions à Dominique :

Bonjour Dominique,
Je souhaiterais parcourir les Etats-Unis avec ma moto. Quelles sont les différentes possibilités, les contraintes et les obligations ? J'ai cru comprendre qu'il fallait prendre une assurance spéciale.
Merci

LUC du 78

Bonjour,
Je suis très intéressé par votre offre de circuits aux US. Néanmoins, je souhaiterais le faire avec ma propre Harley.
Savez-vous comment faire pour importer temporairement sa moto aux US ? Serait-ce possible de la stocker chez un de vos loueurs partenaires afin de pouvoir faire plusieurs étapes dans l'année par exemple NY - Miami, retour en Europe puis Miami – LA, 2 mois plus tard.
Merci beaucoup
Cordialement

Jean-Marc
 

Hello Luc et Jean-Marc,
Je vais tenter de répondre à vos questions qui se rejoignent, mais mes compétences sont quand même limitées… Je ne suis pas transporteur et peut-être qu’un lecteur de cet article a plus de compétences que moi en transports et pourra nous donner des infos plus précises sur le plan du coût du transport en moto.
Je suis tombé récemment sur la pub d’une société suisse qui organisait le transport de motos vers les U.S.A. Si je la retrouve, je vous la fais parvenir. Ce dont je me souviens, c’est que rien que le transport était plus cher que notre circuit 2 en 1 de 18 jours, qui inclut aussi le vol et les hôtels. Je pense que c’est un peu là que se trouve la limite à l’idée d’envoyer sa propre moto là-bas pour un séjour.
Il faut considérer le coût du transport, le dédouanement, le coût de l’assurance (la dernière fois que je me suis renseigné sur ce point, il fallait prendre une assurance pour une année entière, même si on ne voulait rouler qu’un mois et on commence avec le plus mauvais malus).
Il ne faut pas oublier non plus que c’est votre moto que vous allez user… Si vous lui mettez 8000 km sur les routes américaines, elle aura donc 8000 km de valeur argus en moins… sans oublier, la révision, l’usure des pneus, etc.
Il faut aussi considérer le risque d’abîmer la moto durant son transport et le fait que vous devrez vous passer d’elle en France pendant tout le voyage aller et retour (forcément pendant la bonne saison). Si vous prenez une assurance pour le transport, il faudra payer la prime et il y a toujours une franchise de sorte que les petits dégâts (rayures) seront pour votre pomme.
J’ai toujours considéré, mais qu’on me corrige si je me trompe, qu’il fallait l’expédier au moins pour 2 mois, voir même 3 pour rentabiliser le transport de ta propre moto, si tu considères qu’une location sur une telle durée, par notre intermédiaire, au cours actuel du $ va te coûter environ 130 € par jour.
Pour répondre plus précisément à Jean-Marc qui a un projet de très long voyage… Oui, on pourrait t’aider à trouver quelqu’un qui stockerait ta moto entre 2 séjours aux U.S.A., mais ce sera comme un hivernage… il y aura des coûts à régler au concessionnaire américain qui te gardera ta moto au chaud. Mais il y a d’autres problèmes… Quand tu envoies un véhicule aux U.S.A., c’est soit une importation temporaire, soit définitive. Si tu comptes ramener un jour ta moto en France, elle est donc temporaire, mais il faut savoir qu’une importation temporaire est limitée dans le temps… Si je ne me trompe pas : 6 mois !
Je pense que dans ton cas, cher Jean-Marc, à l’aube de longs et multiples voyages,  ce serait mieux de t’acheter une moto là-bas, de découvrir les U.S.A. jusqu’à plus soif, de la laisser chaque fois en hivernage chez un concessionnaire au terme de chacune de tes étapes et quand tu en auras marre des U.S.A., tu la revendras sur place ou tu la ramèneras comme une relique en France.
Quant à Luc, tout dépend de la longueur de ton séjour sur place. A toi de faire le calcul.
Tout ceci n’élude pas le fait qu’on peut avoir envie de rouler avec « sa » moto et pas une autre, même si financièrement ce n’est pas un bon coup… Passion quand tu nous tiens !
J’espère avoir fait le tour de vos deux questions, mais même si nous avons envoyé 150 Harley aux U.S.A. pour le centième anniversaire en 2003, nous n’en sommes pour autant pas des spécialistes.
Dominique
 

 

Pour poser vos questions utilisez l'adresse suivante : voyages-voyages@legendmotorbike.com

 

un clic ici, si vous voulez vous inscrire à la lettre mensuelle de West-Forever

 

West Forever, partenaire de Legend Motorbike