Voyages-

Voyages

Chaque semaine, Dominique Dillenbourg, gérant de West Forever vous raconte la petite histoire qui fait la grande

et répond à une question d’un lecteur de votre Webzine préféré !

 

La Route # 1

Vous le savez peut-être, les routes aux U.S.A. sont numérotées.

Des chiffres pairs pour les horizontales (Est-Ouest) et des impairs pour les routes verticales (Nord-Sud).

La 66 par exemple, qui va de San Francisco à Los Angeles est une route horizontale.

La 5 qui va de San Diego à Vancouver (Canada), est une route verticale.

En tant que chiffre impair, la 1 est donc aussi une route verticale, et le plus petit numéro a été attribué à la route la plus proche du bord de mer.

Sur la côte West, c’est la highway # 1 qui débute à Cabo San Lucas en Basse Californie (Baja California, Mexico) et traverse la frontière américaine pour remonter le long de la côte et terminer (sous le numéro 101) en faisant le tour du Olympic National Park, dans l’état de Washington, juste en dessous de l’île de Vancouver.
La transcanadienne, la route qui traverse tout le canada, de Vancouver à Saint John, près de Saint Pierre et Miquelon, bien à l’Est du Québec et du New Brunswick, porte aussi le N°1, les canadiens n’ayant pas les mêmes règles d’attribution des numéros que leurs voisins américains.

Enfin, à la frontière du New Brunswick, à Van Buren exactement, débute la seconde « Number One » américaine qui va descendre jusqu’au fin sud de la Floride, à Key West, dans les Caraïbes. Elle se confond parfois avec la 1A1, que les bikers se rendant à Daytona Beach connaissent bien et qui est l’alternative « route des lagunes ».

Il s’agit donc là de 3 routes différentes, mais qui portent le même numéro et ont pour particularité de faire ensemble le tour de l’Amérique du Nord, du Mexique aux Caraïbes. Je n’ai jamais pris la peine d’en calculer la longueur totale et je n’ai jamais trouvé de littérature faisant de ces 3 routes, un même et identique élément du réseau routier américain.

Au fait, connaissez-vous la différence entre une Highway et un Freeway ? Un Freeway, c’est une autoroute. Une Highway, une voie importante. C’est ainsi que la toute petite Number One, côté Pacifique, une des plus belles routes du monde et peut-être la plus belle des U.S.A. mérite vraiment d’être qualifiée de « Highway » !

photos Pierre-Alain Mathieu et Vincent Wischlen

 

Question à Dominique :


Ma question est très simple. Quelle est la meilleure période de l’année pour un voyage en moto dans l’Ouest Américain ?

Pat, Morbihan.
 

Je vais essayer d’être bref ! C’est de mai à septembre. Avant mai, il peut encore faire très froid sur les nombreux plateaux d’altitude où sont situés les plus beaux parcs (Grand Canyon, Bryce Canyon, etc.) Dès que le mois d’octobre arrive, le temps redevient très incertain et on risque même les premières neiges.

Disons qu’en gros, le mois de mai est très beau, très ensoleillé, mais encore frisquet le matin en altitude. Certains cols dans la Sierra Neveda sont encore fermés. Mais la nature est la plus belle à cette période de l’année.

Fin mai, jusqu’à la mi-juin, il peut commencer à faire franchement chaud dans les plaines et les vallées (Désert des Mojaves, Moab, etc.), mais cela reste très supportable. C’est peut-être le meilleur moment pour la plupart.

De la mi-juin à la mi-août, c’est à coup sûr l’expérience de la chaleur… moi c’est ce que je préfère ! Il convient de boire beaucoup d’eau pour éviter la fatigue.

Après, on s’achemine vers l’automne. Les chaleurs deviennent moins agressives, la lumière moins tapante, mais les journées un petit peu plus courtes.

 

 

Pour poser vos questions utilisez l'adresse suivante : voyages-voyages@legendmotorbike.com

 

un clic ici, si vous voulez vous inscrire à la lettre mensuelle de West-Forever

 

West Forever, partenaire de Legend Motorbike