Voyages-

Voyages

Chaque semaine, Dominique Dillenbourg, gérant de West Forever vous raconte la petite histoire qui fait la grande

et répond à une question d’un lecteur de votre Webzine préféré !

 

Hôtel El Rancho, Gallup, Nouveau-Mexique, USA.

L’hôtel est situé à Gallup, au Nouveau Mexique, sur la mythique Route 66.

Il est devenu célèbre dans les années trente, grâce au cinéma et à la décentralisation de Hollywood.

Le succès des films western poussa les réalisateurs de l’époque à trouver des décors naturels faciles d’accès.

Gallup était parfaite pour le genre.

Facile d’accès grâce à la ligne de chemin de fer du Santa Fe et plus tard à la sixty-six , la ville devient vite un lieu de tournage apprécié d’autant que les éleveurs de chevaux et les indiens navajos vivant dans des réserves proches étaient tout disponibles pour servir de cascadeurs ou de figurants.

L’hôtel El Rancho eut l’honneur de nombreux visiteurs célèbres tels John Wayne, Ronald Reagan, Errol Flynn, Burt Lancaster, Katharine Hepburn.

Si vous séjournez un jour à l’hôtel El Rancho, vous pourriez vous retrouver dans une chambre où dormît un jour l’une de ces stars. Leurs noms sont écrits sur les chambres qu’ils occupaient.

La ville en elle-même est aujourd’hui la capitale commerciale des indiens du Sud Ouest. Originaires de toutes les tribus des alentours, les indiens viennent y vendre leur artisanat.

De nombreux « Trading Post » faisant aussi de la vente directe, permettront aux amateurs d’art indien de trouver des objets de qualité à des prix compétitifs, même si vous y retrouverez aussi des bijoux de pacotille parfois fabriqués en Asie…
Nous vous invitons le soir à rester à l’hôtel ou au restaurant car les rues, une fois la nuit tombée, à défaut d’être dangereuse peuvent être mal fréquentée.

Beaucoup d’indiens ayant vendus leurs bijoux rentrent chez eux en faisant d’abord en arrêt dans les « liquor shop » (magasins d’alcool). Ceci dit, l’arrêt dans cette ville est un must pour tous ceux qui souhaitent un jour parcourir la 66 ou aller à la rencontre de la culture indienne.

 

 

Question à Dominique :


 

Bonjour Sophie, bonjour Dominique. Nous avons reçu notre confirmation d’inscription et je vois que nous sommes 22… n’est-ce pas un peu beaucoup ?

Simon, Paris 15.


Bonjour Simon. Il y a rarement 2 groupes de tailles identiques. 22, c’est effectivement la limite supérieure, rarement dépassée, mais cela dépend surtout du nombre de motos. De 10 à 15 motos, c’est le bon nombre… pour un total de 18 à 24 personnes. Dans le cas de votre voyage, il y a 12 motos car il y a 2 amis qui voyagent ensemble, mais avec chacun sa moto. Le reste, ce sont des couples. Ce nombre me paraît idéal. 12 motos, cela se déplace facilement. A la station service, les pleins (inclus dans le forfait) sont fait en quelques minutes dès qu’on a trouvé les automatismes. A 22 personnes tu augmentes la probabilité de te faire quelques bons amis pendant le voyage et à la fois, si l’un ou l’autre des membres te tapait un peu sur le système, il te serait facile de rester un peu à son écart, de ne pas te retrouver face à lui tous les soirs au resto ! Une vingtaine de personnes, d’expérience, ce n’est pas trop pour que le groupe soit suffisamment mobile et suffisant pour trouver au moins quelques personnes avec qui vous aurez des atomes crochus. CQFD…
 

 

Pour poser vos questions utilisez l'adresse suivante : voyages-voyages@legendmotorbike.com

 

un clic ici, si vous voulez vous inscrire à la lettre mensuelle de West-Forever

 

West Forever, partenaire de Legend Motorbike