Voyages-

Voyages

Chaque semaine, Fabien Baranès, gérant de West Forever vous présente une destination de rêves

et répond à une question d’un lecteur de votre Webzine préféré !

 

Le juge Roy Bean

C’était un personnage haut en couleur de la grande époque de la conquête de l’ouest, mais dont la célébrité en Europe doit beaucoup à Morris et Goscinny (Lucky Luke).

 

C’était l’époque où les juges étaient élus pour leur capacité à nettoyer les villes et les campagnes infestées de hors-la-loi et peu importait la manière et le respect du code pénal.

Il disait de lui-même qu’il faisait la loi à l’ouest de Pecos, assisté de son adjoint, un ours brun d’une taille remarquable et grand buveur de bière.

 

Pecos étant déjà très à l’ouest du Texas, son autorité ne pouvait pas non plus atteindre les proportions que la légende lui a conférées... Avant de devenir juge, il fut bandit, ou tout au moins eut-il quelques morts et blessés sur sa conscience, mais une fois devenu homme de loi, il en dépouilla beaucoup mais n’en pendit aucun.

Mais avait-il une conscience ? Un jour alors qu’il ne parvenait pas à retrouver l’identité d’une victime d’un accident, il condamna l’inconnu, à titre posthume, à payer la somme qu’on avait retrouvée sur lui… pour détention illégale de l’arme qu’il portait. Celle-ci fut bien évidemment confisquée par l’homme de loi !

 

Il tenait ses jugements dans un saloon situé près du Rio Grande et juste à côté d’une gare. Les voyageurs s’y arrêtaient pour s’y rafraîchir le gosier, mais Roy Bean trouvait rarement la monnaie à rendre… juste au moment où le train repartait. Un jour, qu’un passager s’en offusqua, il le condamna à une amende égale au montant de la monnaie qui ne fut jamais rendue !

Il était né en 1825 et il est mort en 1903… l’année même où les cousins Harley et Davidson construisait leur première moto ! Vous trouvez cela vieux ? Moi pas, mon grand-père était déjà un adolescent à l’époque … mais ne trouvez-vous pas aussi que le monde a évolué tellement vite.

 

 

Question à Fabien :


Le casque intégral est-il nécessaire pour un voyage aux Etats Unis ?

Daniel, Morges
 

Votre question ne précise pas quelle destination vous avez choisie. Si c’est le nord des USA et que vous êtes habitués à des casques intégraux, il n’y aura aucun problème, même si cela « casse » un peu le look sur une Harley.
Si c’est dans les régions très chaudes de l’ouest américain que vous partez, vous allez probablement souffrir de la chaleur et vous pourriez regretter le choix du casque intégral.
Mais le look et le confort ne sont pas les points principaux. C’est donc à vous de prendre cette décision.
Pour moi, le bon compromis, c’est le casque avec la mandibule relevable. Mais vous pouvez aussi envisager de prendre votre casque intégral avec vous et d’acheter un jet aux U.S.A. Il y a des casques à moins de 100$... Vous pourrez alors porter le casque qui ira avec votre humeur du jour ! Attention, le casque acheté aux U.S.A. ne sera pas homologué en France si vous le ramenez avec vous. Et n’oubliez pas que dans l’avion, les casques vont dans la soute.
 

 

Pour poser vos questions utilisez l'adresse suivante : voyages-voyages@legendmotorbike.com

 

un clic ici, si vous voulez vous inscrire à la lettre mensuelle de West-Forever

 

West Forever, partenaire de Legend Motorbike