Voyages-

Voyages

Chaque semaine, Fabien Baranès, gérant de West Forever vous présente une destination de rêves

et répond à une question d’un lecteur de votre Webzine préféré !

 

Wild Bill Hickok

Nous sommes dans le Sud Dakota, à Deadwood, le 2 août 1876.

 

James Butler Hickok, dit Wild Bill, attablé à une table de poker, est abattu par Jack Mc Call dans le bar « Number One » sur Main Street à Deadwood.

 

Il avait dans les mains une paire d’as et une paire de 8. La troisième carte est incertaine, on pense que c’était un 9.

 

Son jeu aujourd’hui s’appelle ‘the dead man’s hand », la main du mort.

Wild Bill Hickok était un contemporain et grand ami de Buffalo Bill et Calamity Jane !

 

L’homme est un vrai personnage de western. Il a du sang sur les mains, beaucoup de sang. Il fut soldat et shérif.

Il a la gâchette très précise et surtout très facile. En 1867, dans un saloon, il tue 3 hommes qui se moquaient de lui et défigure un quatrième.

L’homme qui a fait partie de la troupe du spectacle de Buffalo Bill a aussi été chercheur d’or.

 

Il mourut à l’âge de 49 ans et reste l’une des légendes de l’Ouest les plus célèbres et les plus documentées au cinéma.

 

Il est enterré auprès de Calamity Jane dans le cimetière de Deadwood. Les joueurs de poker des nombreux casinos de Deadwood viennent y faire une prière, y déposer une carte ou un billet d’un dollar afin de provoquer la chance au jeu.

Deadwood se trouve à 13 miles (20 km) seulement de Sturgis où se rassemblent chaque année des centaines de milliers de motards à l’occasion de la Bike Week annuelle.

West Forever fait étape à Deadwood sur le circuit « Run to Sturgis » et y passe sur le circuit « Wild Wild West ».

 

 

Question à Fabien :


Pourquoi faut-il le permis international en Australie et pas aux U.S.A. ?

Marco, Metz.

 

Je ne sais pas… mais c’est comme ça ! Il le faut aussi pour l’Afrique du Sud et bien d’autres destinations.


Le permis international n’est qu’une traduction du permis de conduire français. Attention, ce n’est donc pas que le permis international qu’il faut, mais les deux !
Pour l’obtenir, il vous suffit de vous adresser à la Préfecture ou Sous-préfecture de votre domicile et présenter :
Le permis national
Un justificatif d’identité
Deux photographies récentes et identiques
Il est gratuit. Sa durée de validité est de 3 ans, le délai d’obtention est variable selon les Préfectures.

Voyager a ses contraintes… Au moins, pour l’Australie, l’Afrique du Sud et les U.S.A., il ne faut pas de vaccin, c’est déjà ça !
 

 

Pour poser vos questions utilisez l'adresse suivante : voyages-voyages@legendmotorbike.com

 

un clic ici, si vous voulez vous inscrire à la lettre mensuelle de West-Forever

 

West Forever, partenaire de Legend Motorbike