Voyages-

Voyages

Chaque semaine, Fabien Baranès, gérant de West Forever vous présente une destination de rêves

et répond à une question d’un lecteur de votre Webzine préféré !

 

Les Indiens Anasazis

On a tendance à penser que les américains n’ont pas d’histoire. C’est parce qu’on se limite à l’histoire récente et qu’au mieux on remonte à l’époque des Conquistadors venus d’Espagne au 16ème siècle. Mais l’Amérique était déjà peuplée il y a 20 000 ans et s’y sont succédées plusieurs civilisations dont l’une des dernières fut la civilisation Anasazie.

Ce nom revient souvent lorsque vous voyagez dans l’Ouest Américain. Vous la découvrirez à Wupatki National Monument près de Flagstaff (Arizona), dans le Canyon de Chelly (Chinle, Arizona) ou à Mesa Verde (Colorado). Vous savez, ces villages de pierres construits dans les anfractuosités de la roche ou carrément à la manière des Indiens Pueblos (Nouveau-Mexique), en villages… C’étaient eux les Anasazis !

 

La civilisation a disparu vers 1200-1300. On parle d’irruptions volcaniques, de dures sécheresses répétitives, d’assimilations progressives aux tribus des indiens pueblos…

Tout cela est possible et il est troublant de voir comme les archéologues, ou tout simplement les Américains, s’intéressent peu à cette période, à moins que, et c’est un guide Navajo au Canyon de Chelly qui nous l’a dit, les Indiens n’autoriseraient plus les fouilles dans leurs réserves…

Mais il est quand même à noter que le nom « Anasazi » signifie dans la langue des Navajos quelque chose comme « les anciens ennemis » et que c’est à peu près à l’époque où les Anasazis ont disparu, que sont arrivés d’Asie, par le détroit de Bering franchissable à pieds sur la banquise, les Indiens Navajos.

Coïncidence troublante, d’autant plus que les Anasazis étaient des chasseurs et cultivateurs de petite taille et les Navajos de grands guerriers costauds. Ce n’est en tous cas pas ce que vous lirez dans les brochures que vous trouverez dans les boutiques des parcs nationaux, mais bon, on ne pas va tout contredire.
Le monde est une succession de conquêtes et de dominations et ce sont toujours les gagnants qui réécrivent l’histoire. N’est-ce pas ?

 

 

Question à Fabien :


Est-il possible de louer un « trike » aux USA ? Je n’ai pas le permis de conduire, mais je rêve de vos voyages?

 

Attention, il faut d’abord être sûr de savoir de quoi tu parles. Si tu parles d’un « trike » à la manière Rewaco ou Boom, oui, tu peux les conduire avec un permis voiture…. Les « trikes » ont un embrayage et un frein aux pieds avec un changement de vitesse à la main et il ne faut pas être motard pour savoir les conduire, même si un peu d’adaptation est nécessaire.
Le problème est que, à ma connaissance, il n’y a pas de loueur aux U.S.A., ce qui règle d’office le problème.
Mais tu parles peut-être d’un « servicar », c’est à dire d’une moto à 3 roues. Une à l’avant, deux à l’arrière. Cela simplifie évidemment le problème de l’équilibre, mais il s’agit quand même d’une vraie moto avec le sélecteur au pied gauche et l’embrayage à la main gauche. Ensuite, cette moto n’est pas si facile à conduire que cela et nécessite un peu d’entraînement et une certaine force physique dans les bras.
Par contre, plusieurs loueurs Harley en proposent puisque ce sont des véhicules aujourd’hui à 100% H-D. Selon les Etats, il faut ou non le permis moto. A Las Vegas et à Los Angeles, tu peux les louer avec un simple permis voiture. Fais gaffe quand même…
 

 

Pour poser vos questions utilisez l'adresse suivante : voyages-voyages@legendmotorbike.com

 

un clic ici, si vous voulez vous inscrire à la lettre mensuelle de West-Forever

 

West Forever, partenaire de Legend Motorbike