Voyages-

Voyages

Chaque semaine, Fabien Baranès, gérant de West Forever vous présente une destination de rêves

et répond à une question d’un lecteur de votre Webzine préféré !

 

Mormon Trail

Il s’agit d’une piste (trail) qui fait quand même 1300 miles, c’est à dire plus de 2000 km.

 

Elle débute en Illinois, dans la petite ville de Nauvoo à 430 km à l’ouest de Chicago et elle mène jusqu’à Salt Lake City en Utah.

Les Mormons sont les membres de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Aujourd’hui, c’est une Eglise aussi puissante que controversée.

 

Jadis, entre 1839 et 1846, elle n’était que controversée. C’était le concept de polygamie qui passait le moins bien auprès de l’Amérique bien pensante du 19ème siècle. La piste a été créée par le passage répété des chariots des pionniers qui fuyait l’Est des U.S.A.

 

Les Mormons prirent la route vers 1846 pour chercher leur terre promise et à force de passages répétitifs pendant les 20 années qui suivirent, un chemin se dessina progressivement pour devenir quasi une route praticable.

A Guernsey, près de Fort Laramie, au Wyoming, des traces profondes des roues des chariots des pionniers sont gravées dans la pierre de la piste.

D’autres pistes semblables, telles l’Oregon Trail et la California Trail, traversent plus ou moins les mêmes régions et ont été les lieux de nombreux drames, conflits et guerres sur la route de l’Ouest.

 

Ils étaient la seule manière de traverser le pays avant la construction progressive d’un réseau pavé puis macadamisé (Route 66 par ex.)

Guernsey et Fort Laramie se visitent avec West Forever sur les circuits « Wild Wild West » et « Run to Sturgis ».

 

 

Question à Fabien :


Youpi, je pars faire la 66 avec mon fils. Question d’argent, faut-il prendre du liquide ou des cartes. Les cartes ont un montant maximum par semaine et entre l’essence, les restos et les achats, on risque vite d’être au dessus du plafond. Qu’en penses-tu ?

Fifi, Paris 4
 

Le mieux c’est le liquide, mais il y a toujours le risque du vol (faible) et de la perte. Avec les cartes de crédit, le problème n’est pas vraiment le plafond car tu peux le faire relever pour la durée de ton voyage en t’adressant à ta banque.
Le problème de la carte de crédit, c’est surtout qu’il y a des frais pour chaque transaction et que parfois elle bloque sans que tu saches pourquoi… Elle se met alors à appeler une centrale en France qui ne répond pas car c’est la nuit ou le week-end…
Je pense que le mieux est dans le mélange des genres. Du cash, mais raisonnable (pas plus de 1000 $), réparti dans plusieurs lieux (portefeuille, valise, sac à main, etc.) pour ne pas risquer de tout perdre en un coup. Une carte de crédit pour les gros montants et les retraits au distributeur. Moins tu utiliseras la carte de crédit, moins tu risqueras la fraude.
Attention avec le cash, c’est très difficile de changer des Euros en Dollars sur place. Il vaut mieux changer ici, et t’envoler avec les $ en poche.

 

Pour poser vos questions utilisez l'adresse suivante : voyages-voyages@legendmotorbike.com

 

un clic ici, si vous voulez vous inscrire à la lettre mensuelle de West-Forever

 

West Forever, partenaire de Legend Motorbike