Voyages-

Voyages

Chaque semaine, Fabien Baranès, gérant de West Forever vous présente une destination de rêves

et répond à une question d’un lecteur de votre Webzine préféré !

 

Bonneville Salt Flats

Si vous avez vu le film « Burt Munro » de Roger Donaldson, réalisé en 2005, avec pour acteur principal Anthony Hopkins, mais basé sur la vraie vie de Burt Munro, vous ne pouvez pas rester insensible à cet endroit hors du commun et à son incroyable histoire.

Les « Bonneville Salt Flats » sont les grandes étendues de sel sur l’ancien lac de Bonneville, à 185 km à l’Ouest de Salt Lake City capitale de l’Utah et de l’Eglise mormone et à proximité du Grand Lac Salé.

 

C’est là que se battent depuis 1930 les records de vitesse les plus fous!

Les pistes sont situées à l’est de la ville de West Wendover, une cité casino de 4000 habitants, jaillie du désert.

L’autoroute 80 traverse les lieux et elle est le seul moyen de rejoindre les pistes pour assister aux « Speed Weeks » organisées en août et en Septembre par des associations de passionnés sur le « Bonneville Speedway ».

West Forever vous y amènera en août 2013.

 

Laurent Dutruel, français et détenteur de plusieurs records du monde de vitesse battus sur le lac salé, sera de la partie et tentera en votre présence un nouvel exploit.

 

 

Question à Fabien :


Salut Fabien. J'ai un niveau d'anglais plutôt bon. Est-ce que je peux envisager de partir faire un circuit en moto seul en Australie (sans accompagnement) ?

Jean du Vaucluse
 

Bonjour Jean,
Franchement, l’anglais n’est pas le vrai problème. C’est toujours mieux de parler la langue locale pour voyager, mais les vrais obstacles ne sont pas toujours là. Voyager seul en Australie, c’est un peu plus difficile qu’ailleurs car en cas de problème, les loueurs de motos ne seront pas aussi disponibles qu’aux U.S.A. Ce sont de « petits » loueurs et ils n’ont pas de système d’alerte très développé. Gérer une panne, une crevaison, un accident, même minime, y est toujours plus compliqué. Encore qu’il faille nuancer… Si tu restes à proximité des grandes agglomérations, Sydney, Brisbane, Melbourne, tu te débrouilleras toujours assez facilement et sans perdre trop de temps. C’est si tu rentres dans l’intérieur des terres, dans le bush ou l’outback, que tout devient plus aléatoire et que partir en groupe représente une sécurité certaine.
Et pour l’anglais, attention quand même… les australiens te comprendront si tu te donnes la peine de t’appliquer dans la langue de Shakespeare. Par contre, pas sûr que toi tu les comprendras, ils ont un accent très spécial et des mots tout à eux…
En conclusion, tout dépendra de ta disposition à l’aventure. Disons qu’il faut plus d’esprit de débrouille en Australie qu’aux States, mais peut-être que cela ne te pose aucun problème. Bon Voyage !
 

 

Pour poser vos questions utilisez l'adresse suivante : voyages-voyages@legendmotorbike.com

 

un clic ici, si vous voulez vous inscrire à la lettre mensuelle de West-Forever

 

West Forever, partenaire de Legend Motorbike