Mimi et Alain

au Musée

Pour les lecteurs du Legend qui n'auront pas l'opportunité de se rendre au musée H.D. de Milwaukee voici un aperçu sans prétention de notre passage ce weekend du 6 juin 2013.

 

12 000 m2 tout en verre et acier, grandiose, éblouissant captivant et même chaleureux malgré les immenses volumes.


Après une route Chicago Milwaukee grise et démoralisante genre une rue de Belgique après la pluie (clin d'œil à Luc) et en plus en travaux perpétuels, nous arrivons enfin au "sein des saints". Au bord du légendaire lac Michigan, une véritable mer d'eau douce.

Je me mets à penser à mes années d'école où je dessinais tous les grands lacs en suçant mon crayon bleu. C'est hélas loin tout ça.


L'installation du musée est colossale avec une entrée aussi grande que le parvis de Notre Dame.

 

Un périmètre engazonné à l'anglaise du plus bel effet donne un air champêtre à l'ensemble.

 

Ce qui frappe tout de suite, c'est la grande horloge du décompte des festivités des 110 ans qui égrène silencieusement son dénouement.

 

Il semblerait déjà que les préparatifs vont bon train avec d'immenses chapiteaux en cours de montage.

Présentation à la caisse et après fouille complète (traumatisme justifié du 11.09) nous somme allégés de 18 dollars par personne (12 pour les seniors).

 

On nous remets un explicatif assez laborieux à lire avec notre anglais scolaire, et nous voilà propulsé dans un rêve plus grand que nature où cohabitent 110 ans d'histoire de la factory.

 

 Un environnement tellement clean qu'il rivaliserait avec n'importe quel hôpital où l'éther serait remplacé par le gas (oui c'est comme cela qu'on appelle l'essence ici).

 

Beaucoup de monde où comme dans un concert d'Hallyday tous les âges sont représentés.

Américains en majorité pour ne pas changer et petite déception l'audio guide n'existe qu'en anglais, espagnol et...japonais. Ben nous alors!

 

Une autre surprise et de taille celle là , j'étais le seul dans le musée à porter le gilet du H.O.G.

 

Quand aux lettres Paris Sud Est Chapter une jeune nana du pays est venue me demander de quelle équipe de foot américain je faisais partie?

 

Tellement étonné que je n'ai pas eu la présence d'esprit de lui répondre l'O.M.

 

Elle n'aurait rien compris mais je me serais fait plaisir.

Retour au plus sérieux, de la number one (le fleuron de 1903) dans une cage en plexi à la dernière née 2013 la Breackout CVO.

 

Toute l'évolution et l'histoire de la marque est étalée ici, sans faux fuyants, classée par années vous imaginez l'immensité.

 

Vous y rajoutez toutes les particularités et étrangetés qui ont marqué cette évolution comme la bécane qui a traversé les océans après le tsunami japonais ou la bécane King Kong à double moteur aligné de 4 m.

 

Ou encore ce hors bord signé HD, et aussi la bécane d'Elvis et j'en passe.

Un pan de mur entier est consacré à toutes les peintures de réservoir de l'origine à nos jours et un autre aux évolutions des moteurs.

 

Un nombre incalculable de documents, d'archives et plans d'époque qui à eux seuls vous prendront tout l'après midi de lecture, même un mois entier si vous vous servez d'un traducteur.

 

Sans compter un lieu étonnant où règnent les compétitions où Harley-Davidson était présent.

 

Vous serez surpris du nombre de courses gagnées par cette marque tant décriée sur ce point précis.

 

On reste indubitablement fasciné, sans voix.

Des endroits particulièrement interactifs essaiment tous ces lieux, enfourcher une bécane, faire monter les sons des twins, déguisez vous pour une photo, déclenchez des vidéos etc... Même les enfants sont rois ici.

 

Attention aux photos (autorisées ici) les reflets des vitres et les effets de lumière demandent de très bons appareils et une bonne maitrise, pour notre part et malgré l'équipement on a perdu 1 photo sur 3.

 

Vous avez faim et (ou) soif ? un restaurant agrémenté d'un bar doublé par un self sont sur place à des prix très raisonnables et les gens qui les fréquentent sont aussi clean que dans une réunion de parents d'élèves, étonnant non !

Pour visiter cet endroit de la France atterrissez à Chicago mais vu le prix du billet je vous conseille de profiter d'un voyage plus étoffé que la seule visite du musée.

 

Il y a tellement de belles chose à voir ici et notamment le centre de Chicago (Loop ou le navy pier) .

 

Nous avons rapporté à JR et Marie une centaine de photos qui valent mieux qu'un long discours.

 

Un salut amical à tous les lecteurs .
Mimi et Alain

Site official du musée : www.h-dmuseum.com

un clic ici pour voir l'album 100 photos

Article et photos, Mimi et Alain

Les partenaires de Legend Motorbike