12 ème

Gallo Nero Run

Le Gallo Nero Run a été créé en 1998 par Evelyne Doëring, Manager du H.O.G. Allemagne.

 

Après onze éditions, il a été interrompu en 2008 au grand désespoir des participants qui depuis n'avaient jamais cessé de réclamer sa réorganisation.

 

Pour la plus grande satisfaction des fans du Run, Evelyne à relancé le Gallo Nero, et c'est à guichets fermés que  l'édition 2013 s'est déroulée une semaine avant Rome.

 

Florence se trouvant sur la route de nos potes Allemands pour descendre à Rome, le Gallo Nero offrait une étape de qualité.

Le Gallo Nero est basé sur un principe simple, pas de contraintes, pas d'horaires, pas de convois, des points de rendez-vous (les restos), un point fixe le camp de vacances, des escales choisies avec soin.

 

Trois jours de run, environ 200 km par jour. Avec le rallye-pack, chacun reçoit une série de cartes très détaillées, mais ce n'est pas tout !

 

Tous les matins, un équipe d'une dizaine de road-captain prend la route et flèche le parcours, environ 600 flèches à chaque fois.

 

Ensuite, vous partez quand vous voulez, le resto sert de 12 heures à 14 heures, et pour y arriver, il vous suffit de suivre les flèches .. c'est tout simplement génial !

En fin de matinée, une autre équipe ramasse les flèches, le fléchage est interdit en Italie, et pendant que vous êtes tranquillement à table, l'équipe du matin part flécher le run de l'après midi.

 

Inutile de vous dire que pour que cela fonctionne il faut que le fléchage soit réalisé avec rigueur et intelligence.

 

Cette mission était confiée au Chapter de Florence qui accompagne le run depuis sa création.

 

Vous l'avez compris, vous ne rêvez pas, ici les Allemands bénéficient de l'organisation Italienne !

 

A ce stade le mot maestria prend tout son sens, bravo.

Ce qu'il y a de bien avec le Gallo Nero, c'est le partage des activités.. Moto, enfin je devrais dire Harley, repas gastronomique le midi, moto, apéros, repas très gastronomique le soir, et suivant l'humeur du moment spectacle des road-captain.. ou discothèque.

 

Le lendemain ne changez rien, simplement ajoutez un très devant ceux de la veille.

 

Je savais qu'être un Biker Français c'était dur, mais je n'imaginais pas à quel point c'était dur d'être un Biker d'Outre Rhin, d'autant plus qu'eux, ils ajoutent une petite bière à tous moments pour faire passer le reste..

 

Y a pas de doute, ce sont de redoutables fêtards.

Evidemment, puisque l'on roule à sa main, sans le stress d'être à l'heure, de louper un départ, de perdre le groupe, l'aspect touristique prend le dessus.

 

Des petits groupes se forment, l'habitude c'est l'habitude et les balades commencent au travers du vignoble du Chianti.

 

La Toscane est une mine de demeures extraordinaires, juchées aux sommets des collines et accessibles aux travers d'allées d'arbres majestueux.

 

La région de Florence retentie du faste de la vieille ville, cité des arts riche des collections d'objets, que dis-je des trésors reçus de la famille Médicis.

Dimanche soir, pour conclure, et au cas ou il nous resterai une petite place, un gâteau géant..

 

C'est la première fois que nous nous retrouvons immergés dans un groupe d'Allemands, en Italie, et bien nous nous sommes éclatés.

 

Le principe de ce run est une piste à suivre, nous y avons trouvé un confort de vacances, c'était bon.

 

Mercredi soir Evelyne accueillait un autre groupe de Bikers ceux du Run to Rome, pour une soirée étape trés-trés-trés gastronomique, voir astronomique.

 

Merci, c'était exceptionnel

Le Gallo Nero

un clic ici pour voir l'album 380 photos

Le Run To Rome

un clic ici pour voir l'album 140 photos

article J-R, photos Marie

Les partenaires de Legend Motorbike