9ème Breizh

Brothers

Show comme les Breizh’s

La 9ème édition des Breizh’s Brothers, organisée par le Rennes Bretagne Chapter, a encore fait honneur cette année à la réputation de cet incontournable rallye Breton.

 

Et cela a été aussi bien « show comme les Breizh’s » pour la qualité de l’organisation, que « chaud comme les Breizh’s » pour l’ambiance assurée par les 130 personnes représentants les 13 Chapters présents.

Ce jeudi de l’ascension, à partir de 11h et jusqu’à 16h, les arrivées des participants se sont succédées sur le parking de la concession de Rennes.

Pour fêter ces retrouvailles, un barbecue nous attendait de pied ferme, pour déguster à volonté un plat très typique de la région, la fameuse « galette saucisse ».

 

Des montagnes de saucisses ont été grillées, des centaines de galettes tournées pour l’occasion, les bouteilles de cidre débouchées, histoire de reprendre des forces après les kilomètres parcourus pour certains depuis très tôt le matin dans le froid et entre les averses.
 

Après avoir fait honneur à ce repas et après un peu de repos sur les coins de pelouse, il était temps de prendre la route en direction du Golf de Cisé-Blossac, camp de base de cette nouvelle édition.

Les motos garées, les packs distribués, les chambres investies, un petit tour par le bar et c’était déjà l’heure de la première soirée au son du disco.

 

Les kilomètres n’ont pas eu visiblement raison des jambes des convives, place à la danse.

 

Le ton des Breizh’s était déjà donné : Ce sera chaud !

Après une nuit réparatrice, bien que courte pour certains, tant les retrouvailles étaient attendues, qu’il était dur d’aller se coucher, les groupes se sont organisés pour des départ en petits convois échelonnés.

Les roads captains aidés par une équipe de safety encore au top cette année, nous mènent à travers la campagne rennaise jusqu’à Fougères.

 

Un arrêt nous permet d’investir la petite place pour un petit café, voire un élixir, au pied d’un des plus grands châteaux de France.

 

Nous découvrons un des plus vieux donjons de Bretagne datant du XIème siècle et le très particulier moulin à eau à quadruple roues.


Puis, direction Combourg, patrie de Chateaubriant, pour le déjeuner où la salle des fêtes est idéale pour accueillir le groupe de motards affamé.

Le déjeuner avalé, nous reprenons la route pour nous laisser guider jusqu’au site des 11 écluses de Hédé-Bazouges.

 

Le lieu est assez spectaculaire avec cette succession d’écluses sur le canal d’Ille et Rance, telles des marches d’escaliers permettant de franchir le dénivelé de 27mètres sur seulement 2 kms bordés de maison éclusière de style napoléonien.


Les routes d’Ille et Vilaine défilent sous nos roues et il ne faut pas trop trainer pour rejoindre l’hôtel où la soirée de gala se prépare.

Les kilts sont sortis pour la traditionnelle séance de cadeaux et remise des souvenirs aux différents représentants des Chapters.

 

A croire que les BB devaient être pressentis comme vraiment chauds vu le nombre de bouteilles offertes au Chapter de Rennes.

 

Pour clôturer la séance, Marco nous sortit alors son sac de magicien tel une corne d’abondance de cadeaux, bouteilles de haut vol, T-shirts, stylo thermomètre que l’on trouve exclusivement dans le Nord, etc … Un grand moment de rigolade.

 

Le groupe Dead Play Boy clôturera la soirée au son du rock.

Samedi matin, à l’heure du départ, résonne sur le site une excitation certaine du Chapter de Lille : « On va aller à la mer !! ».

 

Ni une, ni deux, notre Marco nordiste s’affaire à fixer sur la moto sa pelle et son seau bien décidé à construire un château de sable sur la plage à l’image probablement du château de Fougères découvert la veille.


Nous prenons alors la route de Dinan pour nous laisser porter par le vent jusqu’au Cap Fréhel.

 

Bien ancré sur la côté de grès rose, nous tentons d’apercevoir l’ile de Jersey au bord des falaises à plus de 70 m au dessus du niveau de la Manche.

Un site décoiffant tant il est impressionnant par sa beauté, que par ses vents.

 

La halte du midi nous conduit au Casino de Fréhel les pieds dans l’eau au bord de la plage des sables d’or.

 

Le Chapter de Ballainvilliers, de retour d’un périple sur les iles Anglo-Normandes, nous fait la petite surprise de venir nous saluer brièvement.

 

Nous reprenons les routes de la campagne de Lamballe, haut-lieu de l’élevage porcin breton, qui nous conduisent gentiment de nouveau au Golf de Cisé.

C’est déjà l’heure de la dernière soirée ensemble, le groupe Stétrice met littéralement le feu à la salle au son du rock/folk breton et anglais et au rythme des chants de marins.

 

Tout le monde danse alors dans la salle, sur les tables et les chaises. Encore, Encore ….

 

Dimanche matin, déjà le dernier jour. Ces réunions passant toujours trop vite à nos yeux, les premiers départs se préparent.

 

Mais avant cela, il faut faire la traditionnelle photo de famille.

Ni une, ni deux, nous prenons tous place au milieu des greens arborant fièrement nos couleurs, ne perturbant même pas la concentration des golfeurs présents sur place.

 

Nous prenons un peu plus notre temps car ce matin, la balade sera courte pour nous emmener à Lohéac à la découverte du Manoir de l’Automobile.


Le musée est envahi par les motards et nous faisons un bond dans le passé où se côtoient quelques 400 modèles de voitures retraçant un siècle de l’histoire de l’industrie automobile.

 

Les vieilles voitures de début 1900 semblant sortir tout droit des lignes de montage se dévoilent à nous.

Bien que le musée soit dédié à la voiture, nous trouvons quand même quelques anciennes Norton et Triumph au milieu des Ferrari, Lamborghini, Alpine Renault, et autres voitures de luxes, de rallyes, familiales et utilitaires françaises et étrangères.

 

Au détour des salles, nous découvrons également une collection de maquettes et de modèles réduits de plus de 3000 pièces.

 

Une véritable grille de Formule 1, avec des voitures de renoms ayant pris leur retraite des circuits internationaux.

La visite semble interminables tant la collection est impressionnante, et c’est les yeux plein de rêves et de nostalgie que de revoir ces vieilles dames, ou de découvrir ces voitures de prestiges, que nous reprenons la route pour le dernier repas ensemble avec un buffet digne de ce nom.

 

Il est alors temps pour nous tous de se dire au revoir avec une grande émotion.

 

Ce Breizh Brothers restera dans les mémoires de chacun pour longtemps en attendant la 10ème édition dont le lieu est encore tenu secret mais dont l’organisation sera confiée à l’ensemble des Chapters Bretons pour cet édition spéciale à venir.

A vos agendas donc, et rendez-vous à l’Ascension 2014.

Merci au Chapter de Rennes pour l’organisation et merci aux Chapters présents de continuer à faire vivre cette véritable grande famille qu’est les Breizh Brothers.

Et pour ceux qui étaient là, n’oubliez surtout pas !


D’après Marco, c’est très important :
« Dimanche soir à 20h, Mettez-vous bien devant la télévision ! »
Pourquoi ?

« Parce que derrière, vous ne verrez rien !! »

Kénavo ar vech’al ! Au revoir et à bientôt !

un clic ici pour voir l'album 320 photos

article Yohann, photos Véronique et Jean-Paul

Les partenaires de Legend Motorbike