15th BIKER DAY MILITARY POLICE GROUP BRUXELLES

(sur le patch, Luc "auteur de cet article" en mai 1973 et en mai 2013, 40 ans de bécane au plus haut niveau, bravo)

Une fois n’est pas coutume, pour trouver le soleil en ce jour férié du 1er Mai, il ne fallait surtout pas descendre vers le Sud de la France, mais bien oser remonter vers le Nord et traverser la frontière belge.

C’est pourtant sous un ciel désespérément gris distribuant une pluie désagréable et pénétrante que notre équipe, bien emballée dans ses « scheisswetterausrustung » quitte l’Alsace au petit matin pour parcourir les quelques 450 kilomètres les séparant de Bruxelles.

 

Autant dire que le moral n’est pas au beau fixe durant la première moitié du voyage, et que d’aucun se demande où est le plaisir de rouler par pareilles circonstances atmosphériques.

 

En ce qui me concerne personnellement, c’est en orphelin que j’effectue ce run, puisque ma fidèle photographe ne m’accompagne pas cette fois.

 

Elle aura ainsi échappé aux frimeurs du climat de cette première matinée.

 

Il vous faudra donc bien vouloir m’excuser pour la moins bonne qualité des photos accompagnant cet article, puisque j’ai du tout faire moi-même !

Passé la frontière tout s’éclaire enfin, et c’est sous un soleil éclatant qui ne nous quittera plus que s’effectue la traversée des Ardennes.

Arrêt buffet obligé à la plus célèbre friterie de la N4 Chez Régine à Tenneville pour nous rassasier de succulentes frites sauce andalouse, boulettes maison et autres brochettes viande/oignons.

 

Après une nuit de repos chez l’habitant(e) très accueillant(e) en région Bruxelles Capitale, nous voilà en route vers les casernes de l’’Etat-Major de l’armée belge à Evere où nous attendent de pied ferme les Policiers Militaires du MP Group pour la 15ème édition de leur traditionnel « Biker Day ».

 

Pour ceux qui ne connaissent pas les MP, car ce genre d’unité n’existe pas en France, il s’agit de forces équivalentes en prérogatives à notre Gendarmerie, mais tout spécialement affectées à servir et à effectuer toutes missions de police au sein des forces armées.

Leurs uniformes de service étant d’ailleurs presque identiques à ceux des pandores civils si ce n’est le marquage particulier de Militaire qui suit le mot Police dans le dos de leurs vestes ainsi que sur les flancs des véhicules.

A notre arrivée, plus de 500 machines sont déjà alignées en deux « boxes », prêtes pour le départ d’une grande randonnée champêtre escortée par une nuée de motards MP auxquels sont encore venus prêter main forte un détachement de motocyclistes de la douane.

 

Et nous voilà parti pour une traversée d’une partie de la ville de Bruxelles, où à chaque carrefour la circulation est stoppée, quadrillée et dirigée par nos escorteurs volants.

Sortie de la ville par des allées boisées en direction de Tervuren et nous voilà sur les routes de campagne du Brabant Flamand, puis dans celle du Brabant Wallon en direction de Namur.

Vers la fin de matinée, caprice de vieille dame sans doute, voilà-t’y pas que le moteur du Softail Heritage de notre ami Moreno décide soudain de s’arrêter avec un grand soupir.


Notre groupe alsaco-belge, car deux amis s’arrêtent avec nous, laisse partir le restant de la colonne vers sa destinée.


« Kesako » le problème de Moreno ? Electrique sans doute ? Voilà que son engin redémarre pour s’arrêter à nouveau après une dizaine de kilomètres…

Et ainsi de suite tout les dix kilomètres ???

 

Vu que nous ne sommes pas si loin de la maison de notre hôtesse, nous décidons de tenter de nous y rendre pour y remiser le Softail Heritage en vue d’un dépannage ultérieur. Plus au moins trente bornes et trois arrêts plus loin nous y sommes.

Au vu de l’heure avancée, nous décidons de ne pas tenter de rejoindre la colonne toujours en route escortée de nos braves MP, et de nous rendre avec une moto de moins, directement à la caserne d’Evere où a lieu le barbe-queue qui termine cette journée.

 

Pantagruélique le barbe-queue je ne vous dit que ça… On sait vivre en Belgique, et quand on sort de table on n’a plus faim je vous l’assure.

Le Chef de Corps du MP Group profite de l’occasion pour remettre une médaille commémorative à certains participants. Le plus âgé, le… la, pardon, plus jeune, et ceux qui ont effectué le plus de kilomètres pour rejoindre l’événement. Au nom de notre groupe, c’est moi qui reçois fièrement ce présent.

Dommage, réellement, de ne pas avoir été à même de suivre l’itinéraire touristique savamment étudié et escorté de main de maître par nos vaillants MP, mais ce n’est que partie remise et nous comptons bien être présent, sans pannes, en 2014 pour la 16ème édition.
 

Remerciement particulier à notre ami Dominique De Groof, ancien de la 6ème Cie MP pour nous avoir épaulé, guidé… et supporté durant l’entièreté de l’épisode panne.


Remerciement au Chef de Corps du MP Group, le Maj Chritiaens et à l’ensemble de son personnel qui comme chaque fois a fait preuve d’un professionnalisme hors pair.
Félicitations à ceux qui ont fourni un travail logistique d’une qualité supérieure, sous la houlette de nos amis Pascal Jaminon et Guy Vanderavero.

Question ? Est-ce Saint Michel, patron de la Police Militaire, qui est intensément prié pour qu’à chaque fois le soleil arrose sans faiblir le Biker Day ?

un clic ici pour voir l'album 60 photos
article et photos Luc

Les partenaires de Legend Motorbike